Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Boulevard des Pyrénées de Gilles Laporte, Genèse Editions

Publié par Dominique84 sur 27 Septembre 2015, 10:34am

Catégories : #Mes lectures

Boulevard des Pyrénées
Boulevard des Pyrénées

Pau, Boulevard des Pyrénées, nous sommes en Novembre. Le décor est planté, le narrateur commence son récit alors qu’il est dans le train qui l'amène à Pau pour participer au Salon du Livre qui se déroule au Palais Beaumont. C’est une affaire de 2 jours et il retrouvera ensuite sa Lorraine natale.


Mais cette année, une rencontre va chambouler cette habitude. Une jeune femme toute de noir vêtue, aux yeux d’un bleu intense se trouve face à lui dans le train. Il est subjugué au premier regard. Elle lui propose ensuite de lui servir de guide. Comment résister à cette séduisante invitation ? Il décide alors de prolonger son séjour sans rien dire à sa compagne du véritable objet de sa décision. Mais Il ne se ment pas à lui-même, il sait qu’il reste à Pau non pas pour découvrir la ville et ses atours mais pour Elle, cette jeune et mystérieuse femme brune. Elle l’enchante, le séduit, l’ensorcèle. Le « A demain » qu’elle lui lance le soir est une invitation à laquelle il ne peut résister. Et chaque soir, en rentrant à l’hôtel il consigne ses impressions ; c'est le début de son prochain roman.


Le Boulevard des Pyrénées, situé en bord de falaise et d’où l’on peut contempler au loin le spectacle de la chaîne des Pyrénées, devient leur point de rendez-vous quotidien. Ce lieu magique par son paysage changeant donnera naissance à une passion dévorante qui ne laisse place à aucune culpabilité vis-à-vis de sa compagne. C’est plus fort que lui, cette jeune femme l’intrigue autant qu’elle le séduit. Qui est-elle vraiment ? Celle qui se dit être chercheur sur un projet d’intelligence artificielle philosophe le lendemain sur les lois de la conscience s’appuyant sur la pensée rabelaisienne « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » ? Un grain de beauté que l’on ne voit plus le lendemain, un parfum vanillé qui disparaît pour un doux effluve d’Ylang Ylang ? Lui qui se sentait homme libre ne serait-il pas in fine, piégé dans la toile savamment tissée par cette femme qu’il a virilement possédée et dont il ne connaît même pas le prénom ?


« Ce sont nos sens qui alimentent nos passions. Et c’est parce que nous pensons que nous vivons… Descartes voyait juste avec son « Cogito ergo sum » j’ai la certitude maintenant qu’il me faut compléter sa vision d’un « Je sens, donc je suis ».


C’est un roman dans le roman auquel l’auteur nous invite, une mise en abyme réussie pour cet auteur pour qui « Un écrivain n’est qu’un rapporteur d’expériences ».

Commenter cet article

Macold 27/09/2015 12:16

Un roman qui m'inspire plein de pensées. Ce mec a du Pau !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents