Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Le doute de S.K. TREMAYNE, Ed. Presses de la Cité, 379 pages, en librairie dès le 3 septembre 2015

Publié par Dominique84 sur 20 Septembre 2015, 14:27pm

Catégories : #Mes lectures

Le doute de S.K. TREMAYNE, Ed. Presses de la Cité, 379 pages, en librairie dès le 3 septembre 2015

Angus et Sarah sont des trentenaires à qui tout semble réussir. Angus est architecte, Sarah écrit des articles, ils sont mariés, vivent dans un superbe appartement à Londres et ont donné naissance à deux superbes jumelles, Lydia et Kirstie. Le bonheur irradie autour d’eux comme un soleil qui éblouit leur entourage. Mais, un drame va réduire en éclats cette plénitude ; l’une des jumelles va tomber d’un balcon et mourir des suites de ses blessures. Comment se reconstruire après ce deuil ? Comment survivre à cette immense douleur ? Comment avoir la force et le courage de vivre si ce n’est pour leur autre fille que le sort a amputé d’une partie d’elle-même ?

« Lydia est tombée » c’est le cri de Kirstie qui retentira à jamais dans la tête de Sarah, culpabilisée pour l’éternité de n’avoir pas surveillé ses filles. Que faisaient-elles là-haut plutôt que dans leur chambre, et Sarah, que faisait-elle ?

Nul n’est coupable mais tous sont responsables.

Angus sombre dans l’alcool perd son emploi puis se ressaisit. Il leur faut vendre leur appartement et s’installer en Ecosse, dans les Hébrides, dans le cottage hérité de la grand-mère d’Angus. Nouveaux lieux, nouveau départ pensent-ils… ! Mais rien ne se passe comme prévu. Outre la dureté du climat de cette île et l’inconfort de la maison, il y a plus grave. Kirstie, leur fille survivante s’entête à dire qu’elle est en réalité Lydia. Le doute s’installe peu à peu chez Sarah. Elles se ressemblaient tant, comment savoir ?

Le suspense s’étire jusqu’à l’extrême fin du roman où le dénouement est bien loin de ce que l’on avait supposé. Que s’est-il réellement passé ce jour là quand une des fillettes est tombée ? Le poids du secret est un poison.

Commenter cet article

Macold 21/09/2015 00:27

L'intrigue a l'air d'une toile inextricable. Je ressens au travers de tes lignes, les difficultés d'établir des communications entre les personnages. On en reparle, mais sans tristesse. Il me faut du rire et du bonheur. A bientôt, "je t'attendrai à la porte du garage avé la Porsche, ou la camionnette..."

Dominique84 21/09/2015 16:24

Le secret qui empoisonne leur vie est la clé de l'intrigue. Le soupçon qui peu à peu s'installe entre ce couple les sépare inexorablement. La fin tragique de ce roman était alors devenue inévitable. Après la pluie le beau temps, alors restons optimistes !

Cindide 20/09/2015 21:56

Un roman que j'ai vraiment envie de lire parce qu'il me touche particulièrement ... des vies qui basculent forcément après des drames comme celui là ! Malheureusement il n'y a pas que la mort mais aussi drame du chômage, de la misère, de la maladie qui forcément nous plongent dans un pessimiste profond ... Une épée au-dessus de la tête de chaque être humain malheureusement ... C'est pourquoi il est indispensable de relativiser certains aléas de la vie !

Dominique84 21/09/2015 16:30

bonjour Cindide, je crois t'avoir reconnue. Oui, la gémellité est un cadeau de la vie car les liens qui unissent les jumeaux sont mille fois plus forts que ceux d'une fraternité "normale". Ce roman en est la "cruelle" preuve. Comme toi, je pense que relativiser est la seule façon de survivre à tous nos problèmes. Mais nous ne sommes pas tous égaux, pour certains c'est facile, pour d'autres c'est de l'ordre de l'impossible. Peut-on et doit-on faire un effort pour relativiser ou bien c'est une qualité que certains ont et d'autres pas. Savoir relativiser serait relèverait donc de l'inné.

fanfanchatblanc 20/09/2015 17:45

Douloureux dilemme... envie de lire ce livre qui touche nécessairement.
Merci mimi pour ce partage. Bisous

Dominique84 21/09/2015 16:32

Merci de me lire Fanfan et si je t'ai donné l'envie de lire ce roman, tu m'en vois ravie. Gros bisous

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents