Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Je suis de celles qui restent de Bernadette Pécassou, Ed. Flammarion

Publié par Dominique84 sur 22 Juillet 2016, 14:05pm

Catégories : #Mes lectures

Je suis de celles qui restent de Bernadette Pécassou, Ed. Flammarion

"La vie peut changer subitement sans qu'on le décide, sans qu'on l'ait voulu. Certains s'effondrent, d'autres s'adaptent. Alice était de celles qui s'adaptent. Elle allait puiser ses forces dans l'exemple qui lui donnèrent les femmes de sa famille, paysannes du Sud-Ouest, incapables de renoncer à leur conviction que seuls le travail et l’honnêteté tiennent l'homme debout".

Alice a du mal à se remettre du deuil qui l'a frappée aussi brutalement. Michel, son mari, vient de mourir d'une crise cardiaque. Dorénavant seule et désemparée, ses enfants sont loin et leurs carrières respectives les accaparent, elle va devoir affronter la solitude et la peine qui, au lendemain de l'enterrement, lui semblent insurmontables.

Alice se souvient de leur rencontre, de leur mariage, quand Michel l'avait emmenée loin de leurs racines pour s'installer à Paris. Combien alors, il avait été détesté de sa famille qui l'avait jugé hautain, pétri d'ambition, traître vis-à-vis de ses racines paysannes.

Tous ces souvenirs reviennent à elle, lui causent du mal, la forcent à réfléchir sur le sens qu'avait pris sa vie aux cotés de Michel quand arrive un paquet adressé à Michel. A l'intérieur se trouve un magnifique briquet de luxe, fait étrange puisque Michel ne fumait pas. Ce briquet devient alors la seule chose à laquelle elle va pouvoir se raccrocher pour pouvoir avancer. Il lui faudra remonter à la source et pour cela son enquête va l'amener bien au-delà de ce qu'elle imaginait. Dans sa quête pour comprendre l'histoire de ce briquet, Alice allait comprendre tout ce qui allait lui permettre de continuer à vivre, renouant les liens d'un passé jamais vraiment enfoui. Bernadette Pécassou nous ramène au passé, ce lieu d'ancrage que la vie moderne tend à nous faire oublier, ce passé qui nous a fait et qui nous ouvre la voie à un avenir.

Commenter cet article

marcold 22/07/2016 23:08

Tristesse, nostalgie, et amour perdu. Un Michel "qui est comme Dieu", capable de terrasser les dragons pour une allégorie de la foi, mais qui en oublie de vivre pour son amour. La mort est un oubli de vie !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents