Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Stéphanie des Horts "Pamela" Albin Michel

Publié par Dominique84 sur 6 Février 2017, 15:09pm

Catégories : #Mes lectures, #Albin Michel

De sa naissance en mars 1920 en Angleterre dans une famille aristocrate jusqu’à sa disparition le 5 février 1997, foudroyée par une crise cardiaque à la piscine de l’hôtel Ritz, Pamela mena une vie d’aventures, une existence hors normes, une vie de véritable héroïne de roman.

L’auteur débute son récit palpitant en 1938, Pamela n’a que 18 ans mais son caractère déjà bien trempé la prédispose à vivre libre, une vie où elle ne laisse place à personne pour choisir sa vie. C’est ainsi qu’elle s’enfuit à Paris avec un aristocrate anglais et marié.

Un an plus tard, elle tombe amoureuse et épouse le fils de Winston Churchill, Randolph. Cruelle désillusion que ce mariage, Randolph se révèle être alcoolique et infidèle. De leur union finissante naîtra un fils qu’elle prénommera Winston en hommage à son beau-père avec qui elle a une relation privilégiée. Celui-ci lui apprendra d’ailleurs beaucoup sur les rouages de la vie politique.

Ironie du sort, la femme libérée qu’elle choisit d’être utilisera les hommes pour la hisser de l’anonymat. Sa beauté, son intelligence, son charisme vont faire tourner les têtes des hommes les plus influents de la planète. Elle va les rendre fou d’amour et utiliser leur faiblesse pour assouvir son ambition démesurée et sa soif d’argent. Churchill, Ali Khan, Agnelli, Sinatra, Rothschild et bien d’autres tomberont dans ses griffes de femme fatale.

C’est à l’âge de 51 ans qu’elle se marie avec Averell Harriman, héritier de la fortune des chemins de fer de l’Union Pacific, qui du haut de ses 80 ans lui suggère de soutenir le Parti Démocrate et aider Bill Clinton à accéder au pouvoir. Celui-ci la nommera ensuite Ambassadrice des Etats Unis en France. La voilà au sommet de la gloire quand celle qui fut autant aimée que détestée et jugée scandaleuse périra au Ritz. Jacques Chirac alors Président de la République et qui faisait partie de ses intimes, écrira un superbe hommage funèbre ICI (Allocution de M. Jacques CHIRAC, Président de la Républiqueavant de l’élever à la dignité de grand-croix de la Légion d’honneur à titre posthume.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents