Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Marc Welinski “ Le syndrome de Croyde 2 - L’état sauvage” Ed. Daphnis et Chloé

Publié par Dominique84 sur 1 Mai 2017, 09:59am

Catégories : #Mes lectures, #Editions Daphnis et Chloé

Chamonville, petite bourgade de la région parisienne vient de connaître un drame, la petite Albane est morte en tombant de l’escalier de son école. Un accident mortel qui plonge toute la population dans l’effroi et une profonde peine. Et si ça n’était pas un accident ? Et si elle avait été poussée ? L’idée n’effleure même pas les parents car qui aurait bien pu en vouloir à une petite fille de 9 ans ?

 

Mais le directeur de l’école Jean-Louis Landresse a de sérieux doute, il était tout près quand la petite est tombée, il a entendu des pas précipités juste après, comme quelqu’un qui prenait lla fuite après avoir commis son méfait. Il n’a rien vu mais il a cette intime conviction qui lui brûle le coeur.

Comment convaincre les autres de cela ? Comment dire ce qui l'oppresse depuis la mort d’Albane sans passer pour fou ?

 

Il décide toutefois d’en parler à son ami Etienne, psychologue et père de 2 petites filles scolarisées dans son établissement. Comme il s’y était attendu, Etienne refuse de le croire et nie en bloc la thèse du meurtre. Pour perpétrer un meurtre, il faut avoir un motif et qui  à part un fou, pourrait s’en prendre à une petite fille ?

Pas question d’ébruiter les soupçons de Jean-Louis car il suffirait d’une étincelle pour soulever une émeute. La charmante et tranquille bourgade est depuis peu le lieu de propos racistes virulents à l’encontre de migrants ayant squatté un ancien hameau désaffecté à la lisière de la commune. Dire qu’Albane a peut-être été assassinée, c’est à coup sûr insinuer qu’ils sont les coupables.

 

Etienne refuse d’entrer dans la spirale infernale de la psychose entretenue par certains, il essaie  de calmer Jean-Louis, de le rassurer mais celui-ci semble cacher un terrible secret qui serait à l’origine de la mort d’Albane. Il décide néanmoins de l’aider et sous couvert d’une aide psychologique, il va questionner tous les professeurs de l’école.

Cela ne mènera à aucune piste mais quelques temps plus tard, on dénombre 2 autres chutes accidentelles dans la bourgade. Cette fois, il s’agit d’adulte, une joggeuse et une promeneuse. Accident ? Meurtre ?

Jean-Louis décide alors de s’ouvrir à Etienne, Avant d’être directeur d’école, il était dans la gendarmerie et il avait commencé à travailler sur une théorie réfutée par la plupart des psychiatres, la théorie des meurtres immotivés. C’est le syndrome de Croyde, une pulsion de mort qui touche des individus sans aucun antécédent psychotique.

Et si l’assassin était parmi eux ? Parmi leurs proches ?


Un roman qui se lit comme un polar mais qui est bien plus encore car il traite de sujets d’actualité comme la difficile acceptation de migrants dans les campagnes, l’absence d’infrastructure adéquate pour les accueillir, la montée du racisme, etc… La violence, le stress, la peur ne seraient pas sans conséquences sur le psychisme des individus avec l’implacable progression du syndrome de Croyde. Terrifiant !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents