Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Solène Bakowski - Une bonne intention

Publié par Dominique84 sur 22 Juin 2017, 21:17pm

Catégories : #Mes lectures

On dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions et le dernier roman de Solène Bakowski illustre cette expression d’une façon magistrale. Cette histoire nous transperce le coeur comme elle nous porte à réfléchir sur nos propres relations. Avec Solène Bakowski, lire c’est faire de l’introspection !

Après la mort de sa mère, Mathilde assiste impuissante à la longue descente en enfer de son père. Nicolas ne réussit pas à accepter la mort de sa femme. Le poids de l'incompréhension et de la culpabilité pèsent lourd sur ses épaules. Il n'a pas su voir comme il ne voit pas que Mathilde se bat contre l'injustice qui la frappe en plein coeur.  Aucun des deux n’arrivent à faire le deuil de Karine, elle leur manque et vient les hanter tous les jours à chaque instant.

A qui se confier ? A qui crier sa peine et sa peur ? Qui va pouvoir écouter ? Qui va pouvoir comprendre ? Chacun à leur façon s’adresse à Karine, alors que Nicolas lui parle et Mathilde a décidé de lui écrire des lettres.  Elle se confie, ouvre son coeur et écrit de sa plus belle écriture ses tourments et les manques qui l'asphyxient,

Et puis la vie lui envoie Rémi, il travaille à la Poste et il a lu en cachette les lettres de Mathilde. “Comment tourner le dos à une enfant qui mendie un peu d’amour, un peu de chaleur, un peu de compassion ?” Rémi ce jeune garçon de 23 ans qui a un coeur d’enfant, un “ handicapé des relations humaines, un torturé émotionnel, un autiste”. A chacun de trouver sa raison de vivre, pour Rémi ce sera de rendre heureuse Mathilde, de la protéger, de l’enlever de l’enfer dans lequel elle vit. Mais si ses intentions sont pures, les autres ont du mal à le croire. Que peut donc faire un jeune garçon avec une fillette de 9 ans ?

L’amour passe toujours par un sacrifice… le sacrifice de la bonne intention.

Une histoire poignante écrite à la façon d’un thriller psychologique où l’auteur décortique finement toutes les réflexions et les émotions qui rongent les êtres en souffrance. L’auteur crée dès les premières pages du roman une atmosphère sombre et angoissante et tisse peu à peu une intrigue née de secrets et de non-dits, une intrigue que l’écriture dénouera car comme l’écrit Mathilde dans une de ses lettres, “ écrire, ça fait fuir la douleur “.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents