Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
A Domi-mots

L'enfant des Soldanelles de Gérard Glatt, Presses de la Cité

7 Février 2019 , Rédigé par Domimots Publié dans #Presses de la Cité

Résumé de l’éditeur:

Pendant la seconde moitié du xxe siècle, le roman d’une indéfectible amitié entre deux jeunes hommes, et l’initiation parfois douloureuse de l’un d’eux, Guillaume, à la vie d’adulte. Un parcours ancré dans le décor puissant des Alpes.

La montagne comme une évidence, comme une renaissance...

Hiver 1952. Loin des siens, pendant six mois, Guillaume part en convalescence à Chamonix. Il découvre, ébloui, le décor grandiose des Alpes. Le petit citadin de huit ans en gardera le souvenir d'un paradis perdu. Mais il reviendra, tant le besoin est là, irraisonné, de vivre près des cimes avec son ami d'enfance Augustin. Une passion nourrie aux côtés de Julien Villermoze, un natif de la vallée de l'Arve, qui tel un grand frère les initie à sa montagne, à ses beautés et ses mystères. Jusqu'à un après-midi fatal...

Pour les deux jeunes hommes, le coup est rude, le vide immense. Et davantage encore pour Marguerite qui aimait son fils Julien. D'un amour vibrant. Exclusif. Dévastateur...

Un roman d'initiation qui mêle à l'émotion la tension et le suspense des passions humaines

 

Ce que j'en pense :

C’est le deuxième roman de l’auteur que j’ai le plaisir de lire et de chroniquer. Comme toujours, l’éditeur Presses de la Cité s’efforce de donner au lecteur un résumé le plus détaillé possible de l’oeuvre, un résumé auquel il n’y a rien à ajouter tant il est fidèle au roman. C’est pourquoi, je me limiterai à décrire les émotions que j’ai ressenties tout au long de la lecture.

Je retrouve avec ce roman la même fine analyse psychologique des personnages que dans le précédent roman “Et le ciel se refuse à pleurer” (chroniqué ici ). Avec talent, l’auteur sait nous toucher, nous émouvoir, nous faire partager les joies et les peines de ses personnages. Ici c’est un peu particulier car en préambule l’auteur nous avertit : “Ce livre est-il un roman ? un roman plutôt qu’un récit ? ou tout bonnement mon histoire, comme Guillaume le revendique quelque part ?.... Oui, mon histoire est dans ces pages”. Ce superbe roman “de l’initiation parfois douloureuse, toujours subie, de l’enfant, bientôt devenu adolescent, puis adulte” est son histoire construite de ses souvenirs, de ses rêves, de son imagination.

C’est un roman d’amour, d’amitié vraie, de fusion avec la nature et plus précisément avec une montagne, le géant des Alpes. “Guillaume lui disait ses émotions, il l’entretenait de ses peines et de ses joies, lui reprochait parfois de ne jamais se manifester”

Merci à l’auteur pour ce roman, pour cette belle histoire où les sentiments humains sont décrits avec une telle élégance que c’est avec regret qu’il m’a fallu tourner la dernière page. A lire absolument !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
un sujet conseillé avec finesse dans un cadre que j'aime tout particulièrement ... je vais lire ... merci à toi
Répondre