Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Après mûres réflexions...

Publié par Dominique84 sur 16 Août 2011, 07:59am

Catégories : #photos perso

"La beauté fragile toujours éclôt dans un nid d’épines"

 Photobucket Souvenirs de cueillette à la fin de l'été dans les sentiers,

fruits de la ronce le long des haies,

la mûre sauvage n'est pas un fruit à symboles, comme la pomme du désir et de la faute, la grenade ou la figue.

Formée d’une agglomérat de sphères, elle contient la perfection dans sa simplicité première ,  la sphère est la forme qui contient toute les formes pour la science antique.

Commenter cet article

soleillune 22/08/2011 17:41



Une petite cuillère de confiture de mures maison sur une tartine perlée de beurre, un délice le matin!



trublion 20/08/2011 09:30



une représentation de l' atome !



kinou31-36:0059: 18/08/2011 16:59



Huuummm !!! J'adore les mures. Mais, je ne vais pas en chercher car c'est toujours dans des taillis fouillis et, j'ai peur parce qu'il y ades serpents. Si, sssssiiiiiii lol !!!



Anne 17/08/2011 22:20



Ben moi j'adore les mûres ! Il y en a ici en Bretagne sur mes chemins de randonnées côtières ... presque mûres ! Encore un peu rouge à mon goût .... Je ne vais pas  en trouver dans mon
jardin à mon retour en Auvergne car le terrible orage de grêle mi juillet a tout ravagé ! snif ! A part cela contente de ton retour ma tite Domi !!! Un gros bisou salé .... J'ai fait trempette
tout l'après midi ! Deux heures de marche dans l'eau jusqu'au cou !!! véritable délice ! @ presto



musicolyre 17/08/2011 21:17



Coucou "Mimiamie" cela me rappelle les mures bien mures que l'on grappillait sur les ronces.Le 29 aout je pars me mettre au vert en Corrèze.BBises



Véronique-61 17/08/2011 19:44



J'adore la gelée de mures sauvages et j'ai la chance de pouvoir en ceuillir en Normandie le long de petits chemins "secrets".  Tu as fais remonter en moi aussi des souvenirs de
cueillette avec Papa, on partait tous les deux et l'on ne savait jamais quand nous allions rentrer  .... bises ma belle.



Orroz 17/08/2011 18:19



Des glomérules d'atomes de fruits, attirant l'oeil sur la gourmandise, et ouvrant le goût sur le subtil. Un cliché et les papilles s'emballent. C'est bien un
fruit symbolique si on ne le perçoit qu'en grappe, dommage toutefois qu'il soit bleu à l'état mûr, mais il est rouge à la véraison, une chance.  



Dominique84 20/08/2011 07:07



Pour ces glomérules là,
et en ces temps de canicule,
je déambule, me démantibule,
ondule, bascule et captitule.
Tant pis pour la vésicule...
et d'autres "ule" hihihi



ANTO 17/08/2011 13:00



Salutè Dumè


Inutile de te dire qu'on ne les regarde même pas tellement il y en a ,ce qui est signe de l'abandon des terres puisque la ronce pousse sur les friches .


bonneaprès midi ici il fait une chaleur infernale (32°) en ce moment a++++bise



OUPAS 17/08/2011 12:13



BONJOUR MIMI !


 


        Pourquoi pour la science antique ?...............La sphère est toujours le volume parfait !....Le seul ennui c'est que l'on ne peut pas la
développer !...En mécanique dynamique, c'est le seul volume dont tous les axes  sont des axes de moindre inertie !


 


        Ceci dit, Les mûres de ronce sont bien connues, mais les mûres du Murier Platane, rouge aussi sont comestibles et il y en a en France.


        Le mûrier du ver à soie (existe en Provence), ou murier blanc, les mûres blanches (Mulberries) sont comestibles et sont un remède contre
l'anxiété !...... Parole d'un Tunisien de Tozeur !


 


Bisous Mimi !



EasyDoorUn petit tour à la ferme 17/08/2011 11:08



Miam ! miam ! Que j'aime grignotter les mures ramasser le long du chemin pendant une ballade en campagne. Maleureusement il n'y a rien à cueillir lors de mes promenades dans les rues parisiennes.



Dominique84 17/08/2011 11:39



Je connais des quartiers parisiens qui ressemblent à de véritables petits villages, la végétation y abonde, en cherchant bien, je suis sûre que tu y trouveras des mûriers. Pas question de
chaparder, juste.. grapiller ! Bisous Easydoor, toujours ravie de ta visite



orroz 17/08/2011 10:52



Ces baies seraient elles les fruits de la divine
proportion, bien avant d'être celles du roncier. Possible, car il parait même que l'emplacement de nos nombrils sont le fruit de la divine proportion, pfffff.


N'importe nawak. Moi je dis que le chiffre d'or
est complètement déstabilisé par la récession financière, c'est la seule valeur qui monte (l'or), ainsi on risque de se retrouver avec le nombril près du visage, hihihi. Heureusement que c'est
une connerie, mais dans le fond c'est aussi une chance, car s'ils avaient trouvé un autre orifice avec un rapport au nombre d'or,  biiiiiin on serait
mal avec ça sous le nez, pffffff. Et vlan.


.


Sinon les mures sont partout chez moi. Un peu
sèches cette année mais l'arrière saison est prometteuse. Très peu de confitures, juste les déguster sur pied et c'est le bonheur, à condition de ne pas se tacher, car là c'est la cata



Bises à peine mures, biiin viiiii, le temps
qu'elles fassent la route!



Dominique84 17/08/2011 11:47



Fruit de la divine proportion ou pas, moi je n'aime pas qu'on touche à mon nombril, fruit de ma "divine" personne .
Pas question non plus de la confiture de mûres, beurk.. trop sucré et on perd l'essentiel, le plaisir de croquer.. et d'avoir la langue bleue, faute de sang... (bleu). Bisous schtroumpfés



Olivier 17/08/2011 10:16



Je me sens mûr à point pour me gorger du plaisir de croquer ces savoureuses sphères, boire à la source et m'enivrer du doux nectar....



Dominique84 17/08/2011 11:49



Enivrez-vous, enivrez-vous qu'ils disaient !



Yanamar 17/08/2011 08:12



J'ai bien dit : "bucolique..." BISALADOMICAMPAGNARDE



Dominique84 17/08/2011 11:51



Je retire mes gants de jardinage, pose ma bêche, mon rateau et ma brouette pour te répondre... c'est pas beau ça ?.. bisous toi et merci de ta visite bucolique



marin 17/08/2011 08:10



La mûe ne se évèle que lors desn éclatement entre nos lèvres. Libérant le sang dun plaisir sauvage obtenu au milieu d'épines agressives. Un vrai bonheur.



Dominique84 17/08/2011 11:54



Comme quoi le paradis est pavé d'épines sauvages... toujours indomptables !



partout 17/08/2011 03:25



Salut Mimi,


Une merveille de la nature et un régal pour le palais !


Bisous et bonne semaine



baine 16/08/2011 18:19



coucou Domi


quand j'étais mome j'adorée et  je m'en mettais partout maquillage gratos  en les degustant sur le bord des chemins et souvent je rentrais avec des accros car  les ronces
m'aggressaient pas ma faute  mémée  (rire) bonne soirée bisous



Dominique84 17/08/2011 11:56



Mais je fais toujours la même chose.. même après quelques années de plus ! bisous Annick



fanfanchatblanc 16/08/2011 12:54



Pour moi la mûre est le fruit le plus savoureux qui soit auquel s'ajoute le plaisir de la déguster au gré de la cueillette... j'ai souvenir de vacances je ne sais plus si c'est en Bretagne ou à
l'Ile d'Oléron.. ou gamines de 10 ans nous nous étions couvertes de mûres écrasées.. pas très malin mais marrant et surtout ce plaisir de savourer et de laisser le jus déborder.. un début de
sensualité peut-être ??? La musique d'accueil de ton espace est superbe.. merci de ce moment de douceur. Bisous joyeux



Dominique84 17/08/2011 11:59



C'est pour freiner ce trop plein de sensualité, j'ai posé mes mûres sur une assiette blanche volontairement. Pas question de se laisser envahir, bien assez des ronces !.. (là, je ne suis pas
sincère, j'aime être submergée par la sensualité.. hihihi) Bisous sucrés ma Fanfan et merci



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents