Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique84

Dominique84

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Carnets de la passagère d'Alain Louyot - Grasset

Publié par Dominique84 sur 10 Novembre 2010, 23:27pm

Catégories : #Mes lectures

Née en 1907 à Paris, petite fille d'immigrés hongrois ayant fait fortune en Amérique lors de la "Ruée vers l'or", la petite Sylviane n'a que quelques mois quand Alexandrine, sa mère, trop vite mariée et mère, décide de s'enfuir avec elle du foyer conjugal. Elle rêve d'une vie d'aventures, de conquêtes, aux antipodes de la quiétude bourgeoise que son mari lui offre.

C'est sous un faux nom qu'elles vont toutes deux traverser l'Atlantique. Alexandrine veut vivre pleinement sa vie de riche héritière et entend profiter seule de son argent pour vivre la grande vie d'une mondaine richissime. Sa fille n'est à ses yeux qu'un boulet mais elle pourra lui servir de monnaie d'échange au cas où son mari la retrouverait et refuserait le divorce. Sylviane n'a que peu de souvenirs de sa mère, car dès leur arrivée à Chicago, Alexandrine la confiera à une nurse, puis l'inscrira dans d'austères pensionnats en Europe. C'est seulement quand Sylviane a 18 ans qu'Alexandrine réapparaît et décide de lui trouver un mari sélectionné parmi le beau monde qu'elle fréquente. A peine sortie du couvent, Sylviane est prise dans le tourbillon du faste et du luxe, au cours de soirées organisées par sa mère, elle rencontrera entre autres Lindbergh, Chrysler, Maeterlinck...

Peu à peu, cette vie de paillettes l'ennuie, son enfance passée en Europe dans les couvents l'ont modelée pour une vie plus austère, plus vraie, plus simple. Elle tombe amoureuse d'un modeste étudiant en médecine, fils d'épicier, qu'elle épousera malgré l'interdiction de sa mère qui décide alors de la déshériter. Le couple partira s'installer à Briey, au cœur du bassin houiller, 7 enfants naîtront de ce mariage.

Cependant, Sylviane se lasse de cette vie provinciale. C'est alors qu'éclate la Seconde Guerre Mondiale, son mari est mobilisé. Elle décide alors de se rendre utile et trouve  un emploi d'interprète auprès de l'État Major du contingent anglais, elle a 33 ans. Elle s'engage ensuite dans la Résistance sous le nom de code de "la Belette" au sein du réseau "L'Arche de Noé", accepte des missions de plus en plus périlleuses. Elle sera arrêtée par la Gestapo, et à la Libération, deviendra l'interprète du général Patton.

 

Ce roman est le récit d'une destinée hors du commun, celle d'une femme courageuse, ambitieuse et intrépide ayant su refuser la facilité et l'aisance qui lui étaient offertes pour exister par elle-même.

Les Carnets de la Passagère est le récit d'un destin particulier mis à l'honneur par son fils, Alain Louyot, successivement grand reporter au magazine Le Point, Rédacteur en Chef à L’Express et Directeur des rédactions de L’Expansion.

Commenter cet article

Becky 17/12/2010 13:53



J'ai entendu l'interview de l'auteur - fils de Sylviane, héroïne du roman ), un homme simple, intéressant, sincère, ça m'a donné vraiment envie de lire le livre.



SANKA7279 18/11/2010 23:36



C'est son nom de code qui m'a fait t'écrire un petit mot ici, car pour moi la belette (il n'y en a qu'une !!!), c'est ma petite moitié car c'est dans sa famille que je l'ai entendu pour la
première fois se faire appeler ainsi !!! Allez gros becs ...



MARINAMIE 15/11/2010 11:06



oui, j'ai entendu parler de ce livre, bonne journée mimi, bises



Tinon 12/11/2010 18:18



bonsoir, ma Mimi, ma bien chère avignonaise, ma littéraire,  le carnet de la passagère c'est un peu toi
? J'espère que ça va que tu ne tousses plus ! moi, j'y suis abonnée, elle ne veut plus me lâcher, encore et toujours de l'humidité, enfin bon. Je suis bien à la maison tranquille. Je passais te
souhaiter une bonne fin de semaine, un agréable week-end, il me tarde de te lire. Mes amitiés, je t'embrasse, ta tite marseillaise.






♥♥♥talonaiguille♥♥♥ 12/11/2010 16:57



bonne journée domi.. et à bientôt !! claire




YANNAMAR 12/11/2010 16:49



C'est vrai que c'est d'la belle zique jazzy, c'que tu nous a mis... amie Mimi pas de Miami!


BISALADOMIKEKASIMANHENPAUSE.



cactus27 12/11/2010 00:09



Coucou ma Domi, nous avons un temps épouvantable avec pluie et vent depuis ce matin. Mon fils qui voulait aller aux champignons .... c'est raté !. Du coup, je me suis mis sur mon métier à perler
et vas y que j'te brode. Super content: j'ai presque fini d'apposer les perles sur la broderie. Une photo sera sur le blog demain.


En attendant, passe un bon vendredi, A+



Monica - ... 11/11/2010 17:32



un livre qui me parait intéressant


 j ai aussi noté  émigré hongrois fortuné loll


j adore la musique  de ton blog


 bises et bonne soirée Domi



day_lys 11/11/2010 16:50



coucou ma petite domi, j'espère que tu n'as pas de grisaille chez toi, sinon viens faire un tour en polynésie, ça te changera les idées, hihihi, je te souhaite un bon jeudi et te fais de gros
bisous, c'est un temps pour lire.



baïne 11/11/2010 15:25



coucou Domi


et comme elle a eu raison elle sait certainement plus enrichie de la vraie vie loin des frontiéres....être  libre dans sa tête et son corps j'adore


bonne journée bisous



kinou31-36 :0059: 11/11/2010 15:24



Bonjour ma Mimi. C'est curieux, au fur et à mesure que je lisais ce résumé, j'avais l'impression de connaitre cette histoire. N'y aurait-il pas eu film de fait au sujet de ces 2 femmes ?? Enfin,
sûrement un livre passionnant puisqu'il s'agit d'une femme à la vie passionnante. J'ai vraiment envie de le lire...Passe une bonne fin de semaine. Bisous. @+



anto 11/11/2010 10:38



Salutè Dumè :les immigrés hongrois basta cusi !Bonne journée bise



trublion 11/11/2010 10:12



côté sourire, j' ai noté immigré hongrois fortuné !


côté peur,j' ai failli lire " Arche de Zoé "


côté philo, j' ai aimé que de vivre dans le luxe, n' apporte pas forcément satisfaction.


Un livre qui couvre en plus l' histoire !


passionnant !


bonne journée Mimi


gros bisous



loulou le filou 11/11/2010 08:10



C'est une vie bien remplie !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents