Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Et s'il n'y avait plus de livres d'alain grousset et carl delaisse, Ed. Marabout

Publié par Dominique84 sur 14 Septembre 2012, 12:37pm

Catégories : #Mes lectures

Le rapport que le lecteur entretient avec ses livres en dit long sur sa personnalité car il ne suffit pas de penser "Dis moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es". La bibliothèque est une mine de renseignements sur la personnalité du lecteur. Lire et ranger ses livres dans une bibliothèque, c'est s'exposer. Ma bibliothèque, bien que ne comportant aucun livre licencieux, n'est pas accessible au tout venant, seuls les intimes, les amis y sont autorisés. Mais quel bonheur alors de partager ses intérêts, ses découvertes, ses plaisirs de lecture !

Le temps des bibliothèques semble bientôt révolu, la tablette numérique arrive en force. Si elle offre un gain de place considérable,  parviendra-t-elle à nous faire oublier le plaisir des sens que nous procure un bon livre ? J'en suis moins sûre.

 

Les habitudes de lecture changent, si la tablette numérique est le cauchemar du bibliophile, il faut considérer pourtant ses atouts. Elle permet de concentrer et d’emmener avec soi et sous son bras toute sa bibliothèque, de choisir la taille de la police d’écriture, mais où est le plaisir de la sensation du papier entre ses doigts, le plaisir de feuilleter, de pourquoi pas s’éventer, de respirer l’odeur de l’encre, du papier, de corner (même s’il ne faut pas le faire), de se l’approprier, d’y laisser ses empreintes…

Dans l’hypothèse de la disparition du livre-papier, les deux auteurs de ce « vrai » livre se sont aperçus que de nombreuses situations de la vie quotidienne seraient bouleversées… du comique au tragique.  100 petites scènes de la vie quotidienne sont décrites, certaines feront sourire, d’autres provoqueront des bouffées de nostalgie… Ce sont 100 déclarations d’amour au livre. Les dernières pages du livres sont blanches, à vous d’y apposer votre point-de-vue, votre propre ressenti face à la disparition du livre ou votre déclaration d’amour au livre.

 

 

Image and video hosting by TinyPic 

« Feuilleter,

C’est la gourmandise pour les doigts,

Laisser les pages en l’air un moment,

Suspendues, ouvrir au hasard,

Laisser les mots se poser sur les yeux.

Feuilleter, c’est chercher sans astreinte

La phrase qui nous parle,

Qui, au fond de sa page,

Patientait parfois depuis si longtemps ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

omnitech support scam 11/08/2014 13:25

It was interesting to know the psychological fact that it is possible to evaluate a person with the book that he or she reads. It kind of reflects the areas of interest the reader has. I am excited to read the book “And if there were more book”.

BOUGEOTTE 24/09/2012 18:39


Merci pour cette visite via Griounette ! Ce livre là me semble intéressant, il me fait penser à celui de PENNAC : "comme un roman" qui fait l'inventaire de tous les lieux toutes les façons de
lire...Je fais avec des amies à titre bénévoles des lectures publiques dans toutes sortes de lieux : Bar , ferme, train et plus conventionnellement dans des bibliothèques (voir dans mes favoris)
pour rappeler à ceux qui ne prennent plus le temps de lire, le plaisir des mots choisis de certains auteurs. Ton blog est donc une nouvelle source d'idées à puiser bienvenue, aussi au plaisir de
te lire

M.Old 19/09/2012 12:31


Je pense malheureusement que le livre va disparaitre rapidement. Pas complètement car il a du charme au toucher et à sa vue, et il a sa place sur nos étagères, ne serait ce qu'en déco. Mais si
les tirages sont moindres- c'est ce qui se passe, nous aurons du mal à en trouver dans quelques temps.
Parmi les gens qui m'entourent, et qui sont des lecteurs "mordus", une majorité (3/4) disposent de tablettes et n'achètent dès lors, que très rarement du papier. La tablette, et je parle
évidemment de la tablette PC, est multifonctions et ne prends pas de place. Je compte personnellement m'en acheter une pour compléter un pc classique, et avoir de plus larges possibilités
d'utilisations. Je crains le pire à la lecture de mes premiers mots ; que je devienne un inconditionnel comme les autres !

Dominique84 24/09/2012 08:32



Plus de poussière sur les étagères, ça... c'est du progrès !



marin 17/09/2012 10:05


Il n'y a deja presque plus de femme.





Tout foue le camp ....Que va t on feuilleter ? euh effeuiller ?


Il parait même qu il y a des agence d drague pour persoone trop occupées, ils le font à ta place et te livre le tout sur un plateau !


Avec photoshop ou le chirugien du coi on peut aussi changer de peau, lisse ou pas. Bon question corner, vu le nombre de divorce, la question n'est pvrraiment plus d'actualité.


Bon trève de plaisenterie, je note toutefois la montée d'utilisation du tel cluulaire et ces destruction des modes tradi d'échanges et derelations humaines. LE monde est de moins en moins
sensuel.


Recoupe de champ ma mimi.

Dominique84 24/09/2012 08:35



Vision pessimiste mais réaliste... pas pour la première phrase, toutefois, non mais ho 



Anne6329 17/09/2012 00:20


A mon avis la disparition du livre n'est pas pour demain ! Une grande marge de la population n'est pas encore au top des nouvelles technologies ! Donc longue vie aux livres  ... très facile
de manip ... Doudou de dodo ! Pas à mettre sur secteur ou recharger les piles ! Et puis du point vue esthétique c'est jolie une belle biblio ! Pas vrai ? Autre avantage ... le sport ... grimper
... descendre pour les attraper ! Gare aux fractures du fémur quand même ! Aucun risque pour moi ! C'est le doctor qui le l'a dit ... Solide comme un chêne l'Ane ! Epouster .... Ne dit-on pas que
deux heures de ménage équivalent à  deux heures de marche ... Mais si mais si c'est vrai ! A voir comme je goutte en ménageant ! Biz Domi

Dominique84 24/09/2012 08:37



Ménages-toi surtout ! il ne s'agit pas de payer de sa vie un livre oublié au fin fond d'une bibliothèque. La lecture oui, la fracture non ! bisous Anne "enchênée"



kinou31-36:0059: 16/09/2012 15:47


Bonjour ma Mimi. Tiens, je disais récemment à un auteur qui publie de plus en plus pour ces tablettes que j'allais devoir me passer de ses écrits car je n'imagine pas mes lectures sur autres
choses que sur du papier. J'ai crains de passer pour une réac mais, il a approuvé et a justifié ce nouveau choix pour les amateurs du numérique.


Voilà, je file mettre quelques volumes dans ma valise car je pars en vacances. Bonne semaine. Bisous. @+

Véronique-61 16/09/2012 09:41


Je ne pense pas que le livre disparaîtra, soit les tablettes ont un pouvoir de stockage important mais je n'en veut pas ...


                                                   
            


Sentir le papier qui vieilli, tourner les pages, y retrouver le marque-page et quel bonheur de dépoussiérer de temps en temps la bibliothèque .... tiens d'ailleurs en passant, il va faire
bau cet après-midi, mon livre m'attends sur la table de la terrasse ! bises, à bientôt.





 

denis 15/09/2012 19:05


ce livre semble très intéressant

Veronique-61 15/09/2012 14:32


                                                                



Je rentre de vacances et je découvre que tu restes avec nous !


Voilà la bonne nouvelle de ma rentrée, Overblog sans toi et ton amitié épistolaire, bof bof ... voilà qui me donne envie moi aussi de relancer mon blog pas mal délaissé ces temps
derniers. Je te souhaite donc un bon week end et à très bientot pour reprendre nos échanges. Bises.

fanfanchatblanc 15/09/2012 00:34


Je ne crois pas à la disparition du livre ... feuilleter, sentir etc.. comme tu le décris si bien, tel sont les plaisirs du lecteur.. mais je constate aussi d'après les témoignages que j'ai eus
par rapport à mes livres que la tablette numérique présente des avantages.. et j'ai remarqué d'après les date de commandes relevées chez mon éditeur que certains lecteurs ont commandé papier et
numérique, ce que d'ailleurs a fait mon fils. Les auteurs ne subissent aucun préjudice par contre je m'inquiète pour les libraires qui vont vendre moins de livres papier. Je te fais plein de
bisous Mimi et j'espère que tu te portes bien.

cafardages 14/09/2012 17:31


le livre résistera à ça ... même les livres licencieux !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents