Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Indignation de Philip Roth

Publié par Dominique84 sur 14 Octobre 2010, 10:54am

Catégories : #Mes lectures

 

indignationMarcus Messner, jeune homme poli, aimant, fils unique adulé par des parents qu'il aide du mieux qu'il peut dans leur boucherie kasher vit de plus en plus mal l'amour exclusif que lui porte son père.

Celui-ci est habité par une terreur maladive, une angoisse obsessionnelle qu'il arrive malheur à son fils unique.

L'atmosphère devient très vite irrespirable et Marcus décide alors de quitter le foyer familial,

la surveillance constante de son père

et "en finir avec (son) identité de fils de boucher".

 

Il s'inscrit à l'université de Winesberg dans l'Ohio.

Hélas sa nouvelle vie d'étudiant s'avère un véritable enfer, il a échappé certes à la tyrannie affective de son père mais le voilà alors confronté au conformisme de l'Amérique du début des années 50.

Il va devoir s'adapter à la vie de chambrée avec des étudiants avec qui il ne se sent aucune affinité.

Pire, on le critique car il est trop sérieux, trop travailleur.

Il change de chambre et devient de plus en plus solitaire, jusqu'au jour où il rencontre Olivia, une étudiante aux mœurs légères, désaxée et suicidaire, qui va l'initier aux pratiques amoureuses, dont une qui signera à jamais son destin. 

C'est ainsi qu'un enchaînement d'événements vont faire effet boule de neige et toutes les craintes qu'avaient formulées son père se réaliser.

Marcus a rencontré celle qu'il ne fallait pas, a refusé de rejoindre la communauté juive qui voulait l'accueillir à son arrivée, a refusé de participer aux services religieux obligatoires.

Rien n'est vraiment condamnable et malgré tout, cela le conduira inexorablement à l'exclusion et donc à la mort.

 

Marcus le gentil garçon obéissant se révèle un  insoumis dans l'âme, un de ceux qui refusent de se conformer aux normes, qui ne veut appartenir à aucune communauté, 

qui ne veut pas être étiqueté juif, sans renier pour autant ses origines, son maître est Bertrand Russell, libre penseur qui milita notamment contre toutes les formes de religions, considérant qu'elles sont des systèmes de cruauté inspirés par la peur et l'ignorance.

 

Ce roman est donc un message d'outre-tombe d'un jeune garçon que la fatalité n'a pas épargné, et que l'esprit d'insoumission conduira à la perte.Ce jeune homme si touchant dans sa naïveté, met en exergue le conformisme outrancier de l'Amérique des années 50.

Avec l'abattoir où il travaillait près de son père, Philip Roth fait un parallèle avec la guerre de Corée, une tuerie sanglante de laquelle l'Amérique n'est pas sortie indemne. Philip Roth nous plonge non plus dans les affres de la vieillesse handicapante sexuellement, mais dans le tumulte d'une libido naissante d'un adolescent comme il n'en existe plus.

 

Rien de salace, n'ayez crainte, mais je préviens que certaines scènes pourraient choquer des yeux chastes zé purs !

 

 

 

 

Commenter cet article

pixel 16/10/2010 22:42



Tu as décidé de ne plus me répondre ? comme tu veux, décidément je ne comprends jamais rien



pixel 16/10/2010 19:08



Tu as les yeux bleus ? il n'a pas dû bien regarder ton ami Bidule ! pour le reste, je suis ok. B Domi et bon WE



Bidule 15/10/2010 18:01



Voila l'original...






Bidule 15/10/2010 17:46



Bonjour Domi. Merci pour le coup de JAJA ! Pour la peine j'ai trouvé un bel avatar pour toi !


Grosses bisessssss.



Dominique84 15/10/2010 17:50



MDR....  c'est exactement ma tenue quand je lis........ en liseuse !!!!!!! mdr


j'ajoute... Merci ! bisous



kinou31-36:0059: 15/10/2010 17:13



Un massage à l'arnica ??? Non, mais j'ai des massages à Nicolas, mon kiné. MDR !!! Mais, il doit bien y avoir un quelque chose dans l'huile qu'il utilise...



Dominique84 15/10/2010 18:11



ah.... je comprends mieux pourquoi ton torticolis dure autant de temps... hihih bisous ma kiné euhhh pardon, ma Kinou



kinou31-36:0059: 15/10/2010 16:03



Bonjour ma Mimi. Aaahhh !!! Qui n'est pas passé par ces moments de rejet à l'adolescence ?? Mais, tous avons eu un sursaut de raison pour ne pas en mourir. Ce ne doit pas être bien gai comme
roman mais, si il y a des cochonneries pour pimenter la chose, ça va me plaire. MDR !!! Je retourne reposer mes muscles meurtris, seuls les zygomatiques fonctionnent normalement. Passe un bon
week-end. Bisous. @+



geotrouvetout 15/10/2010 11:57



bonjour ma belle je viens butiner chez toi LOL, il ne fait pas chaud ce matin et le temps est gris passes une belle et bonne  journée gros bisous@ bientot Michel                                                                    



YANNAMAR 15/10/2010 11:05



As-tu éte choquée ? BISALADOMIKESSAMETONERAIKELSOICHOKE.



musicolyre 15/10/2010 10:42



"Mimiamie" trèsbon choix du morceaude usique.Grace à toije uis au courant de l'actualité littéraire.Bonne journée.BBises



cactus27 15/10/2010 10:17



Coucou ma Domi, en fait, ce n'est pas moi qui suis passionné par les cactus, c'est mon fils, mais le malin me laisse les soin de les changer de pots quand nécessaire... Ce que j'aime, c'est quand
il me dit avec un petit sourire angélique : mais papa, je m'occupe de l'arrosage, c'est déjà bien ....


En bref, je me fais avoir quoi !


passe un bon vendredi, A+



MJYANCHOU 14/10/2010 21:56



mes couettes tournent comme des girouettes


   ca me fait tournette la tete


je vais encore mal dormir..mdr


ce livre me plairait ...je devrais me remettre a lire..mais suis debordee...


bonne nuit mimi



Orroz 14/10/2010 18:17



Ouais, fatalité de l'existence.
Rébellion et impuissance.
Tête brulée de l'adolescence.
Et dans tout ça, la chance ?
.
Vernis rayé de l'Amérique.
Omniprésence du puritanisme.
Lente mais évidente agonie.
Un livre sous forme d'élégie.
.
Brave mais très associal viscéral.
Pov mec visant les nanas du sérail.
Femmes aubaines et fatales.
Un choix,,, mais pas banal.


.


 J'ai failli ne pas le poser ce com,


 qd je vois c'que vois,


que j'sais c'que j' sais


J'pense vraiment c'que j'pense, hihihi...



Dominique84 14/10/2010 19:02



   Bisous 



Din 14/10/2010 16:58



Oui un Roth qui étonne et détonne, touchant (comme tu l'écris) ce jeune homme, mais je crois qu'en fait, chacun de nous est passé par là, nous avons eu un maître en la matière pour nous initier.
Les conséquences n'ont pas été heureusement comme ce petit américain prisonnier des préjugés de son époque. Fait beau chez toi, ça me change, bises ma domi, au plaisir !



trublion 14/10/2010 16:29



je crois qu' en naissant, nous sommes de suite en possession d' un caractère et d' un tempérament, qui finissent par diriger les décisions prises par la suite.


Il me semble que ceux qui ont une certaine sagesse, arrivent toujours à s' en sortir.


Mais je veux bien croire que certaines ciconstances font que la vie bascule.


Disons que de s' intégrer dans le système, n' est peut être pas motivant, mais permet de vivre sa vie.


Bonne soirée Mimi


gros bisous



Monica15 14/10/2010 13:49



j aime bien PH  Roth


je pense que  ce bouquin me plaira


 


moi non plus je ne pourrais pas tout lire loll


mais au moins deux par semaine  sinon  trois parfois loll


 kénavo



Azella. 14/10/2010 13:40



Alors je ne lirai pas !!! Bises



Pixel 14/10/2010 13:01



Tu te dévergondes Domi ? il paraît que c'est avec une fe()ation que ce jeune homme amorce sa perte. J'ai lu ça ailleurs où tu es plus directe qu'ici, mdr


bonne journée Domi, je pars ce soir et quitte ce beau soleil, @ + et B....



Dominique84 14/10/2010 18:52



oui, j'ai été plus claire sur facebook, tu as raison !



anto 14/10/2010 12:59



Salutè Dumè ,il me semble difficile d'être libre penseur et assujetti à une religion fusse t elle juive .Pour être libre penseur au sens premier du terme il ne faut ni dieu ni maitre !Bon c'est
un roman donc on peut tout imaginer ,même le meilleur ........


a++bises



geotrouvetout 14/10/2010 12:31



bonjour ma belle non ce n est pas cela!!merci de ton passage je te souhaité une belle et agréable journée gros bisous Michel






loulou le filou 14/10/2010 12:21



Bonjour, Pimprenelle.


Mon seul regret lorsque je quitterai la vie, ce sera de ne pas avoir tout lu les bouquins qui ont été écrit !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents