Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Je t’aime à la philo de Olivia Gazalé, Ed. Robert Laffont

Publié par Dominique84 sur 13 Mai 2012, 16:05pm

Catégories : #Mes lectures

 

 

"On peut vivre en s’intéressant à très peu de choses, quelquefois à rien" nous dit l’auteur, mais on ne peut pas conduire sa vie sans avoir au moins une forme d’amour dans sa vie.

Ce livre est une réflexion sur l’amour et sur le désir, la liberté et les interdits envisagés selon plusieurs plans, le plan philosophique et littéraire, historique, sociologique et biologique. Autant de sciences humaines qui ont étudié et analysé notre rapport à l’amour, sous toutes ses formes. Ainsi donc à Carmen qui chante que l’amour est enfant de bohême qui n’a jamais connu de lois, les scientifiques répondent que l’amour ou le choc amoureux est une mécanique neurophysiologique complexe régie par un déterminisme chimique implacable. L’amour serait donc une ruse de la nature qui nous aveugle par une sorte de feu d’artifices hormonal pour nous forcer à la procréation. Schopenhauer pensait que « l’amour n’est ni gratuit, ni contingent, ni désintéressé, il obéit à une logique parfaitement rationnelle ». On peut se demander où se niche alors le romantisme. Sans avoir aucune notion des découvertes scientifiques, il analyse ce qu’on peut appeler le piège que nous tend la nature, à l’étude dans les laboratoires neurobiologiques à l’heure actuelle. L’auteur y met quelques nuances car l’homme serait donc ramené à l’animalité puisque gouverné par les phéromones. Comment expliquer alors l’amour chez les homosexuels ou entre personnes à l’âge de la ménopause ?

C’est donc faire l’impasse sur toute la dimension culturelle et quasiment spirituelle (relevant de l’esprit pur) qui est à l’œuvre dans l’état amoureux.

« Nous sommes des animaux dénaturés » nous dit Vercors. Toutes les civilisations occidentales se sont en effet efforcées de distinguer l’animalité de l’humanité ; l’animalité depuis les Grecs est ce que nous devons refouler. Toutes les métaphores animales sont d’ailleurs injurieuses (c’est un porc, un âne, un chacal, un chameau, une dinde). Il y a donc ambigüité dans l’érotisme humain qui refoule la sexualité purement animale tout en ayant conscience que le désir érotique ne s’éveille qu’à l’évocation de la bête sous-jacente qui resurgit et profane le monde de la culture et de l’esprit. Saint Augustin, un des grands doctrinaires de la théologie chrétienne a été le premier à damner toute personne se livrant à la fornication. Un message en totale contradiction avec le message de pardon et de rédemption des péchés de Jésus. Cf, le passage où Jésus est face à la femme qui doit être lapidée. « que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ».

L’amour, la passion amoureuse est une question existentielle que la Révolution sexuelle n’a pas résolue en essayant pourtant de la banaliser car c’est tout simplement la plus grande aventure humaine et à ce titre, elle garde tous ses mystères !

Commenter cet article

OUPAS 22/05/2012 12:37


BONJOUR MIMI !


 


        Ton analyse très conventionnelle voudrait s'ouvrir à tous les débats "philosophiques" ! Comme la religion, la PHILOSOPHE s'oppose à la
science quand elle est exclusive. Un SCIENTIFIQUE peut aborder la "philosophie" comme la partie visible de la biologie, mais le PHILOSOPHE ne verra toujours que magie du
comportement.


        Comme dit Schopenhauer, tous nos comportements sont rationnels, notre cerveau qui est une MACHINE biologique, n'invente rien.


        En dehors des instincts de conservation et de reproduction (et encore) qui ont des echelles diverses,  tout est
EDUCATION (parents, amis, ecole etc.) ou MIMETISME !...Même le romantisme !............... Comme sur un disque dur tout s'enregistre au fur et à mesure des
années.


       Tu parles de l'homsexualité et de la sexualité des seniors, là aussi c'est par mimétisme, par fréquentation de milieux (étude américaine
sur des jumeaux monozigotes).


       Même les amours discrètes qui semblent moins violentes que les amours théatrales sont des enfants de l'éducation.


        Pourquoi j'en suis persuadé ?.....C'est simple, tout traumatisme du cerveau (accidents biologique, physiques ou chimiques)
peut enlever sélectivement tout ou partiellement de ce qui parait magique au PHILOSOPHE.......... A l'extrème, un meurtrier violent et violeur victime d'une amnésie profonde et
irréversible peut devenir (dans sa deuxième vie) avec une nouvelle éducation et des nouvelles fréquentations un "Saint" doublé d'un amant délicat et
respectueux (Ce personnage existe aux USA). Encore plus facile à comprendre, les drogues du cannabis à l'héroïne en fassant par le GHB, tous les comportements sont
modifiés !....Non ?


        Le fait de SAVOIR cela nous empêche de tomber dans le panneau :


--"Nous sommes comme çà et rien ne peut y changer" !


        Moi qui suis hyper-réaliste, je ne suis pas exempt d'aberration de comportement, mais je ne l'attribue pas à la "magie" phylosophique ou
psychologique, j'essais de me corriger autant que je peux !


       Pourquoi ces Psycho-philosopheux existent ?............ Parce que c'est devenu un business (Gérard Miller)
et un très grand nombre de naïfs contribut à faire croire qu'ils sont indispensables (là il n'y a pas de chômage)


 


Bisous Mimi !

mag 20/05/2012 16:51


Super ce titre ! 

kinou31-36:0066: 19/05/2012 14:50


Bonjour ma Mimi. Il y a exactement 50 ans, Marilyn chantait son fameux "happy birthday..." à JFK. Aujourd'hui, c'est moi qui viens de chanter la même chose...c'est moins prestigieux et moins
langoureux aussi (faut pas exagérer quand même) mais, tout aussi sincère. Alors JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! Gros bisous. @+

ALEX 19/05/2012 09:32


Comme le dit le proverbe chinois, il faut rajouter de la vie aux années
et non des années à la vie. Et moi j’ajouterai juste : Joyeux anniversaire Domi. Je te bizoocaille un max.

Dominique84 09/07/2012 17:23



wahouuuuuuu j'avais pas vu.... Mais oui c'est Mr Alex en personne qui a traversé l'Atlantique pour me souhaiter un bon anniversaire. Alors là... merci et pardon pour ce retard; bizoooooo



ton amie tinon 19/05/2012 08:07


Bonjour, ma bien chère Mimi, que j'ai été très contente de te lire, toi, c'est s'en sa va et ça revient, hi ! hi ! Je
sais que tu es bien occupée, je vois que tu n'oublies pas ta tite marseillaise, et moi, non plus, je n'oublie pas ma tite avignonaise, mon amie de tjrs. Je te souhaite un bon week-end. Au
plaisir, mes tendres amitiés, je te fais pleins de gros gros bisous, ta bonne amie.

kinou31-36:0059: 17/05/2012 14:09


Et bien, le mieux est de ne rien chercher à expliquer tout ça scientifiquement au risque de gâcher bien des choses. Se laisser porter est tellement délicieux...d'autant plus que ça ne dure pas.
MDR !!!

Dominique-Anoucha 16/05/2012 22:45


Arrivée à la soixantaine, je crois que je suis assez d'accord avec les scientifiques pour ce qui est du feu d'artifice hormonale qui aveugle la jeunesse!!!! Mais... j'ai adoré être aveuglée!!!
Hihi!


Bonsoir A+

B'hibou 16/05/2012 00:24


Pour l'amour, il faut être mûr.


Il n'y a que là où on sent les effluves de l'envie par le partage du plaisir.


Il n'y a que là où on peut réitérer à toujours où presque, l'encore.


Si on est pas assez mûr, ou trop mûr, on prend l'autre pour le déraciner et enfin le jeter ...


En général en 4 mois, il y en a un qui se retrouve à la poubelle pour s'être laissé berné. A ce jeu, il y a toujours un con et un meneur !


Au diable les rapaces et les charognards, vive les cocottes et les glouglous...


 

marinaterre 15/05/2012 15:47


Hello et quel bel article.


Petite précision quant aux phéromones : tu peux mettre tous les bocaux de cs choses sous le nez de qui tu veux, tes chances dele faire réagir est menu menu. Bah oui, tu passes bien devant des
tonnes de panneaux publicitaires ettu ne cours pas au premier supermarché pour y déferler un orgasme compulsif .... c 'est pareil.


Tous ces penseurs décortiquent pour comprendre et nous révèlent de petits morceaux de vérité. Comme on dit que ce n'est pas celui qui la personne à l'étrier qui fait le cavalier. On vit dans les
effluves, maois nous sommes heureusement hyper ocmplexes et il faut bien plus qu'un e petite molécule pour nous attrapper.


Disosn que cete molécule, c'est la lumière rouge à l'entrée du bar. Mais je suis d'accord, le but est de se saoûler.

day_lys 15/05/2012 13:12


je pense que je vais aller acheter ce livre qui me semble passionnant, mais donne -t-il une réponse à l'énigme ? Et toi mimi qu'en penses tu ? tout un programme !!! je te souhaite une belle
journée et t'envoie de gros bisous

michel003 15/05/2012 09:06


bonjour dominique  j'espere que tu va bien  ... le temps soleil ciel bleu mer belle je te et vous souhaite un trés bon et beau mardi a bientôt bises amicales michel003.......


( pour info demain dernier articles jusqu'a la fin du mois de mai  mes si tu en a envie je laisse la lumiere !!!!!

Sounick 15/05/2012 00:20


Très intéressant ce bouquin Domi !Il me paraît une bonne réflexion sur l'amour et le sexe en effet ! Il rejoint un peu celui que je lis en ce moment (celui dont je t'ai parlé) Etonnant vraiment !
Je m'y suis vraiment accrochée et peut-être même je le relirai ! Une révolution de la pensée ... comme quoi les jugements vite fait ! Gardons nous toujours des procès d'intention pour ceux que
nous ne connaissons pas ! J'appelle ça la tolérance ...
L'amour est un mystère sans limite d'âge mais tellement complexe ... pourquoi ?? Où ??? Comment apparaît-il ? Un regard ? Un sourire ? Feeling ? Des mots en virtuel (très facile pour séduire !)
Avec un peu d'expérience aucun ne se ressemble ... chacun laisse des traces toujours inoubliables dans le coeur ! Par contre le sexe sans amour me paraît relever de l'animalité en effet !
J'appelle ça un viol à moins que consentement mutuel ...hi ! hi ! ce peut être une bonne séance de gym !!! Pourquoi pas ? Un bon test à l'effort ! Devenir accroc à cette forme de drogue !
Malheureusement certains s'y adonnent sans foi ni loi ! Je pense à un homme politique qui me paraissait très intelligent pourtant ! Tu vas me trouver coincée n'est-ce pas ? Tout ça pour dire que
je lirais bien ce bouquin si je le trouve ! Merci pour la découverte ! Bisous

Rodriguès 14/05/2012 22:47


Bien sûr que l'amour est la plus grande des aventures humaine.
Le désir peut être autant physique que psychique, l'essentiel étant d'éprouver un plaisir pour soi, un plaisir au travers du plaisir de l'autre, et/ou la recherche d'une harmonie commune. Sinon
rien n'existe d'émotionnel, et à ce stade du sans amour, l'animalité égoïste et agressive l'emporte.
L'attrait de l'autre est une affaire très personnelle, et on ne peut juger la valeur  des comportements chez les autres, selon  la façon dont on aime soi même.
Souvent d'ailleurs, le pire émane de ceux qui  sont coincés du cul, et vlan !
Je veux parler des basses couches sociales, sans être péjoratif car j'en suis issu, donc je sais de quoi je parle. Mais aussi et surtout de cette bourgeoisie coincée du fion,  qui pense
drainer les valeurs de la famille et du comportement amoureux.  Et je suis maintenant en partie dedans, baignant souvent parmi les gens à particule, et ceux ayant découvert  leurs
valeurs vieilles France sous un matelas de fric providence.
Etant plus émotionnel que de raison, j'opte pour cette lecture qui me semble être une porte ouverte sur,,,,,,,,  simplement l'amour. Et au diable les bourriques et les bourricots qui se
sentent offusqués.

Quand j'aime, je dis "je t'aime", quand je désire je dis," je te désire", et quand ma compassion l'emporte je dis, "tu me plais". Sinon, loin de l'amour, autant vivre seul sur les hauts plateaux
du Larzac (il existe aussi d'autres lieux pour l'hermitage…). 
Je le commande ce bouquin, j'en ai tellement entendu parler…
Et je vais faire jaser la bien-pensance qui m'entoure,  ils ne s'imaginent pas mon anarchisme décomplexé de l'Amour.
Tiens je sens les phéromones ?  Chaussures ou dessous de bras ? 

Axel21 14/05/2012 18:02


Bonjour ma Domi. On dit que l'amour est aveugle. C'est pratique de tomber amoureux d'une Arlésienne, puisque de toute façon, on ne la voit jamais (ou rarement). Gros mimis

fanfanchatblanc 14/05/2012 12:05


Il coulera encore beaucoup d'encre avant que nous puissions comprendre le pourquoi et le comment de l'amour, l'amour-fou, l'amour-aveugle, l'amour-démoniaque, destructeur... Ne réduisons pas à
néant le romantisme siou plaît... Encore une fois un bel article Mimi. Je t'envoie mille pensées et bisous joyeux et mélodieux

michel003 14/05/2012 08:46


bonjour dominique la provençale ..... j'espere que tu a passé un trés bon week-end     et que tu va bien depuis le temps hiiiiii .....le temps aujourd'hui aprés la forte pluie de cette
nuit  soleil ciel bleu je te souhaite un trés bon et beau debut de semaine merci pour ta fidélité a bientôt bises amicales michel003

fanfanchatblanc 14/05/2012 00:28


Ton texte a disparu Mimi... bisous

Dominique84 14/05/2012 00:54



Merci Fanfan, je viens de corriger l'erreur (police d'écriture noire sur fond noir)... c'était beaucoup de noir pour traiter d'un sujet aux couleurs de l'arc-en-ciel ! Bisous et encore merci



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents