Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


L’amant de Patagonie d’Isabelle Autissier, Ed. Grasset

Publié par Dominique84 sur 25 Juillet 2012, 06:42am

Catégories : #Mes lectures

Image and video hosting by TinyPic  

Emily a 16 ans lorsqu’elle quitte son Ecosse natale, son père et son frère pour débarquer en Terre de Feu, dans la baie d’Ouchouaya pour être gouvernante des enfants d’un pasteur. L’histoire se situe à la fin du XIXème siècle, les missionnaires et les colons s’y sont déjà installés pour évangéliser la population constituée de différentes peuplades. Personne n’a encore eu la curiosité  cherché à étudier leur civilisation ; pour les Blancs, un Indien est et restera un sauvage qu’il faut éduquer pour tenter de le ramener dans le droit chemin.

Pour cette  petite paysanne élevée à la dure  par un père meurtri par le décès de sa femme en couches, l’adaptation au milieu ambiant n’est pas très difficile. Au contraire, elle sera bien vite subjuguée par la manière de vivre, de penser des autochtones. Vivant au jour le jour, respectant et aimant la nature, les Indiens vont séduire Emily, elle va se mêler à eux, adopter leur mode de vie et finira par tomber amoureuse de Aneki, un indien, avec qui elle s’enfuira pour vivre dans sa tribu. Mais elle s’était bercée d’illusions, l’enfant qui naîtra et qui, pensait-elle, devait être un pont entre les deux mondes, ne suffira à les rapprocher. Incomprise, reniée,  bannie de la communauté blanche, Emily devra toutefois y retourner pour y rester à jamais une recluse. L’esprit de fraternité prêché par les siens ne sera lui aussi qu’un rêve, une utopie. "Dès ce premier jour, je sens s'établir en moi un pacte profond avec cette nature. Je vais me vouer à elle et jamais elle ne me trahira. Je suis là où je dois être."

C’est à un formidable voyage, un hymne à la nature qu’Isabelle Autissier nous invite grâce à son grand talent de conteuse. Elle nous décrit et communique son amour pour la nature et les paysages de ce Nouveau Monde apparemment hostile mais si beau, un pays balayé par le vent et qui « enchaîne les extrêmes ».  L’histoire d’amour impossible  qui lie les deux personnages sert de trame à ce pan sombre de l’histoire argentine et chilienne,  du drame de l’intolérance et du travail de sape des envahisseurs blancs sur cette civilisation appelée primitive parce que différente.  

Ingénieur agronome née en 1956 à Saint-Maur, ancienne navigatrice en solitaire jusqu'en 1999, présidente du World Wild Fund, nous connaissons Isabelle Autissier avant tout comme écrivain : elle est l'auteur, chez Grasset, d'une biographie de Kerguelen (2004), de Salut au Grand Sud (coécrit avec Erik Orsenna, 2006), de Versant Océan, avec l'alpiniste Lionel Daudet (2008), et d'un roman remarqué : Seule la mer s'en souviendra (2009). 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tinon, ta tite marseillaise 29/07/2012 20:00


cc, bjr, bsr, ma bien chère Mimi, me
voici, chez ma litteraire, qu'est ce que tu engorges comme livres, je crois que si tu ferais un concours de lecture de livres avec mes hommes, lol ! mon bof et mon tendre, je pense que ça serait
toi, qui aurait la palme, hi ! hi ! Sinon, à part ça comment vas-tu ? tu dois être en congés ? ou bien, tu les as pris ? tu vois pleins de questions, que quand un de ces jours tu viendras me
voir, tu pourras m'y répondre, hi ! hi ! Sinon, ça pas été ça, et tjrs, pas, cette année en plus, je ne peux pas partir à la campagne comme auparavant cause que je ne me sens pas, et soucis. Mon
tendre y part car il faudra qu'il remonte sa maman quand elle sort du centre cliniq de repos car elle a eu des probs de santé depuis le mois de mai, ça n'a pas été facile et elle a un traitement
lourd ts les quinzes jours, ma maman, elle c'est tout doux, dans son petit monde, mais elle est bien surveillée dans sa maison médicalisée. Voilà, mon amie de tjrs. Je te souhaite de bonnes
vacances si tu es en vacances, des câlins à Noon. Je te souhaite une bonne fin du mois de juillet, un bon mois d'août. Au plaisir, mes très tendres amitiés, je te fais pleins de gros gros bisous,
ta tite marseillaise pour sa tite avignonaise.


tien, tu as vu ce toutou ! lol !

fanfanchatblanc 29/07/2012 04:31


ça fait plaisir de te retrouver même si tu te fais trop rare à mon goût. Je ne savais pas que Isabelle Autissier était également écraivaine. Le sujet me semble passionnant. Je constate néanmoins
que les grands éditeurs n'éditent que des "bankables" si je puis m'exprimer ainsi.. il existe dans la blogosphère nombre d'internautes qui écrivent avec certes plus ou moins de talent mais soit
ils sont obligés de s'auto-éditer, soit ils ne bénéficient d'aucune promotion quand bien même ils sont édités à compte d'éditeur... c'est pas très juste tout ça... et dans le même temps les
libraires sont en perdition...


Bon après ce mouvement d'humeur.. je t'envoie plein de bisous 

Véronique-61 28/07/2012 16:15


Et oui coucou me revoilà !


Loin de mes ami(es) de la blogosphère le temps m'a paru long et en même temps, la coupure salutaire car j'avais besoin de cette pause pour mieux revenir.


Merci pour cette info, je connaissais Isabelle Autissier la navigatrice pas l'auteur de roman, qui sait pendant mes vacances prochaines ....


Bon weekend et à très bientôt.

Anne6329 25/07/2012 21:22


Coucou Domi ! Magnifique exposé de ce livre ! Je connaissais Isabelle Autissier en tant que navigatrice mais je ne savais pas qu'elle était écrivain ! Talentueuse cette dame ... L'histoire me
paraît intéressante à lire puisqu'elle traite des différences ... celles des couleurs ... celles des coutumes ect ... Qu'il est difficile de se faire adopter ... d'adopter ... C'est ainsi et sera
toujours ! Comment un amour peut survivre à cela ? Je crois qu'effectivement il ne faut pas rêver ! Mieux vaut rester dans son moule si je puis dire !! Un gros bisou à toi et @ bientôt dans ma
"maison" en construction ... hi ! hi! je ne comprends pas grand chose à ce nouveau jeu et pourquoi parles-tu anglais ??? Je plaisante mais je trouve cela très amusant en fait !  Je trouve
les situations très amusantes !

pourquoi-pas732 25/07/2012 19:52


Bonsoir Dominique.


J'apprends que cette navigatrice réputée est aussi un écrivain !


Chaude journée.


Bonne soirée.


Gilbert

marinaterre 25/07/2012 09:39


Je suis étonné qu'elle produise des roman tant je trouvais ses chroniques maritimes sur France Inter pas du tout poétique ; quant à son écologie ... Oui on avait affaire à une journaliste
classique atone. Mais toi qu'en penses tu ?

cafardages 25/07/2012 08:04


elle a décidemment tous les talents cette Isabelle

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents