Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


L'âme des soleils noirs de Danièle Saint-Bois chez Julliard

Publié par Dominique84 sur 21 Novembre 2010, 19:18pm

Catégories : #Mes lectures

Après la disparition de ses parents, emportés par le tsunami de décembre 2004 et toute sa famille dispersée aux 4 coins du monde, Asia s’était réfugiée auprès de sa grand-mère en province, dans un petit village du pays Basque où elle passait enfant ses vacances d’été. Malgré un parcours scolaire très prometteur, sa vie s’était pour ainsi dire arrêtée là, elle occupait un emploi de journaliste au journal régional, le Chroniqueur républicain. Ses journées étaient consacrées à la garde d’une vieille dame, Marcelle, et ses nuits à son amant, un homme marié trop lâche pour quitter sa femme. Elle végétait ici, ne trouvant le courage de tout quitter et s’arracher à cette existence médiocre.

C’est alors qu’une nouvelle va secouer tout le village, une petite fille disparaît mystérieusement, C’est Asia qui,, prévenue par un appel téléphonique anonyme, découvrira dans une scierie abandonnée le cartable de l’enfant et posée à côté, une poupée habillée de son blouson.

Les journalistes de la capitale s’emparent de l’affaire, Asia passe alors au journal télévisé. Et c’est alors que toute sa vie va basculer. Elle va être reconnue par son amie d’enfance Iris, celle avec qui elle a passé 3 étés consécutifs dans ce village, celle qu’elle avait oubliée parce que sa famille avait déménagé sans laisser d’adresse.

Iris, elle, ne l’a pas oubliée, mais à la vue de cette image furtive, tout le poids du passé revient l’étouffer. Tout lui revient, le film volontairement oublié de son passé, le film du malheur, de la peur, de la lâcheté, des mensonges, de la loi du plus fort. L’annonce de la disparition de cette petite fille vient de réveiller ses fantômes, ranimé l’angoisse de la nuit qui avait changé le monde d’Iris et les siens. Iris, la jeune romancière à succès qui se cache derrière un pseudo et qui refuse de dévoiler son image, celle à qui il semble tout réussir, cache un terrible secret, un secret qu’elle a gardé au plus profond d’elle-même, elle connaît l’identité des 3 jeunes garçons qui ont agressé son frère, elle a été témoin de ce viol abjecte, elle s’est tue pendant trop longtemps.

Déterminée à venger la mort de son frère, elle retourne dans ce village maudit. 

***************  

« L’âme des soleils noirs » nous invite à une sombre intrigue policière au suspense haletant, ... Danièle Saint-Bois traite avec finesse plusieurs thèmes notamment celui de la nostalgie, du sentiment de lâcheté et de culpabilité, de l’impossible refoulement d’un passé douloureux. Un roman qu’on ne lâche pas de la première à la dernière page 

 

Commenter cet article

musicolyre 24/11/2010 21:05



Le froid arrive.Cela m'enniue que l'on paele de Marseille comme si c'était CHICAGO!!!BBises



la passante 24/11/2010 20:15



C'est dingue comme tu me connais bien ! et j'apprécie vraiment .


Ich reise morgen nach Deutschland (Stuttgart) für einige Tage ab, aber ich vergesse dich nicht und denke sehr stark daran, dass du auch mir du mich Mängel gesagt hast, ich küsse dich sehr stark
um.


 



Dominique84 24/11/2010 20:46



Vielen Dank und gute Reise ! du bist sehr glücklich....


I küsse dich sehr stark auch.... Bis bald !



baïne 24/11/2010 19:58



coucou Domi


il est vrai que ton résumé donne envie de lire cette histoire et comme d'habitude tu fais le bon choix


bonne soirée gros bisous



YANNAMAR 24/11/2010 19:18



Dans ton com chez moi.....



FJR 65 24/11/2010 19:09



Pas de Probl...pour la copie C fais pour....ajoute la provenance. de la Photo'Anim....CPOURMAPUB..


MichelP



Dominique84 24/11/2010 19:15



bien sûr... c'est tout à fait normal ! bisous



YANNAMAR 24/11/2010 18:44



Non, des mères... Tu ne parles pas d'élu, mais de môman hihihi



Dominique84 24/11/2010 19:16



où ? sais plus ... hihihi



YANNAMAR 24/11/2010 18:29



Et ce n'est pourtant pas la fête des mères......



Dominique84 24/11/2010 18:40



des maires ....



femmes en 1900 24/11/2010 14:16



Un petit voyage dans le passé


http://www.femmes-en-1900.over-blog.com


http://www.femmes-1900.fr


une nouvelle gravure chaque jour


Bonne journée


 



♥♥♥talonaiguille♥♥♥ 24/11/2010 13:54



ça donne envie... de le lire !!! bonjour dominique.. je te souhaite un excellent mercredi - gros bisous - claire




une passante... 24/11/2010 12:55



Un thriller ce livre ? qui nous renvoie au manque de solidité intérieure ! Il y a comme une douleur d'exister en chaque être humain , et le refoulement d'un passé douloureux , réveillé d'un
déclic  conduit forcément l'individu a reconsidérer son passé, son existence , l' invitant à une nouvelle organisation de sa vie personnelle, bref, ici elle interpelle celle qui, sans cette
souffrance ressurgie  serait peut-être restée sourde à jamais ...je dirais " presque " qu'il faut souffrir pour avancer ..mais ce n'est que mon avis.


Bonne journée à toi Mimi et gros bisous.



Dominique84 24/11/2010 18:18



je t'ai reconnue la passante... ton style, ta recherche, l'intérêt et le soin que tu apportes à tes coms... bref... tu me manques... allez...reviens ! je te fais de gros bisous et te dis à
bientôt...



YANNAMAR 23/11/2010 20:09



C'est vrai ça, ce que dit le prof, tu n'as même pas vu le nouveau papier peint du salon! BISALADOMIKIVAMEDEMANDERDEQUOIGEKOSE....



canelle56 23/11/2010 18:33



Voilà un livre  qu'il me plairait bien  de lire j'arrive via Fj65


bonne soirée


bises



OUPAS 23/11/2010 13:55



BONJOUR MIMI !


Alors comme çà tu es "rousseauiste" (pas facile à dire), moi je suis plutôt voltairien !........ Par facilité et parce que c'est le plus proche de la philosophie naturelle !....... Avec
Rousseau, on voit poindre la philosophie moraliste, celle qui voit de la magie dans l'esprit humain !


Ce n'est pas la société en soi qui pervertit, mais ce qu'on fait de nos souvenirs ! Toute notre personnalité est issue de notre culture, de la puissance de notre mémoire et des choix que
nous faisons.


C'est pour cela que je préfère ma position de scientifique, parce que c'est toujours la vérité ! Le cerveau est une machine biologique ! La preuve ?


Il est sensible aux produits chimiques absorbés, au rayonnements et aux températures. Toutes les idéologies totalitaire le savent en en font une arme. Le monde est plein
d'exemples.


Je suis convaincu que les latitudes artistiques, littéraires et même philosophiques ne nous sont laissées gracieusement par un cerveau en bonne santé et pas le contraire !


Mais ce n'est QUE mon avis !


Au fait, çà fait un bail que tu es passé chez OUPAS !


Bisous Mimi !



geotrouvetout 23/11/2010 13:17



bonjour  ma belle , merci pour tes gentils coms je suis enfin de retour aprés quelques jours d absence  je me sent plus leger chez nous il fait beau mais le temps est légérement
brumeux je te souhaite une tres agréable journée gros bisous @bientot Michel






Marin 23/11/2010 09:50



Ah je vois, un zorro féminin qui va au secours des faibles ? L'angle où tu nous présente celivre me laisse indifférent. LE remord comme moteur ... encore et encore. Mais dis nous en quoi ce
remord la destructure au point qu'elle va faire ce qu'elle aurait dû déjà ? Qu'est-ce qui est cassé ? ou est ce juste un prétexte facile de romancier ? car dans ce cas, je ne crois pas aux
remords, les gens sont trop couards, tous les jours nous apprtent les preuves des détournement d'yeux pour protégers les plus forts, les méchants, les opresseurs ; sous couvert d'un rousseauisme
mal compris, la loi du plus est toujours la meilleurs, oui mais le temps qu'il montre son dos ! Alors, le plus fort là  montre t il son dos ?



Dominique84 23/11/2010 12:39



J'ai dû sûrement mal m'exprimer, dans ce roman, pas de Zorro, vengeresse masquée, et habitée d'aucun remord. La raison pour laquelle elle s'est tue est la peur. La souffrance d'un vécu fait que
bien souvent la conscience chasse le passé, un élément déclencheur peut alors tout faire basculer et le passé que l'on croyait enfoui revient comme une claque en pleine figure.


 "L’homme est bon , la société le pervertit " est l'essentiel de la pensée Rousseauiste.
Rousseau développe cette idée dans la description d’une évolution de l’homme de l’état de nature à l’état civil. Les vices que développe ce dernier sont la réponse à une situation de plus en plus
inégalitaire qui éloigne l’homme de ses capacités naturelles. Ai-je bien compris ?



musicolyre 22/11/2010 21:05



Je suis fière d'avoir parmi mes favoris une personne lettrée,tu dois être une véritable bibliothèque à toi toute seule.


Ps:mon mari au début de sa carrière était"lettré" et "timbré" il était facteur!!


Excuses mon humour.BBises



anto 22/11/2010 15:50



SAlut Doumè ,j'aime les polars et donc cette intrigue m'interesserait à coup sur si je trouvais le temps de lire comme jadis !!


bonne journée bise



Tinon 22/11/2010 15:12



Bonjour, ma Mimi, ma litteraire,


alors, je vois que tu lis, tu lis, tu lis, ....... Tu ne rêves pas de ce tu lis, parfois ? Je passais te souhaiter un bon lundi, un bon début de semaine. Après les pertubations, l'alcamie
est revenue. A bientôt de te lire. Je t'embrasse bien fort, ta tite marseillaise pour son avignonaise préférée.






kinou31-36 :0059: 22/11/2010 14:44



Bonjour ma Mimi. Ce résumé me fait un peu penser au livre "Les cerfs-volants de Kaboul" de Khaled Hosseini... Comment pourrait-on reprocher à un enfant de se taire lorsqu'il est témoin du pire
??? Voilà un livre qui devrait me plaire. Passe un bon lundi. Bisous. @+



musicolyre 22/11/2010 14:16



triste ton histoire!!Dit le père de l'écrivain était bucheron ou ébéniste(Saint Bois).Humour un peu lourd pour un lundi mais je fais ce que je peux.Bises de BB à Mimiamie



Orroz 22/11/2010 12:25



Comme si j'avais le temps de lire tous ces stères de papier, hihihi.


Je vis dans la paperasse, mais pas littéraire moaaaaaaa. Il y a des moments,,, et des popas,,, où je le regrette. Mais là, c'est du triste, pfffffff. Et ça
va me fouttre le bourdon... Je butine qd même, histoire de laisser une trace. 


On the nose... 


 



Monica - ... 22/11/2010 12:03



quand il y a intrigue ,  j aime loll


 je bouquine  du coblan encore  , mais celui la  je le note loll


 bonne journée pour toi ici du soleil et temps calme  je le dit car si on écoute la méteo parisienne   ici c est tous les jours la gadoue et pourquoi pas la neige


a kénavo domi



trublion 22/11/2010 09:52



je me suis rendu compte que tout à mon com, j' en avais oublié de te souhaiter une bonne journée


 gros bisous Mimi



YANNAMAR 22/11/2010 09:08



 Pas l'air très gai ton bouquin, comme le temps ! Je viens de passer chez EPO, pour voir si sa pause était terminée.... Elle l'est en effet, puisqu'elle a une fois de plus supprimé
son blog.................................. BISALADOMIHAKIGEDIKEGEMMIEUHELVISKESAZIQUEGENRERAVYSHANKAR



michel 003 22/11/2010 08:49



bonjour  la provence , bonjour dominique merci pour tes passages j'espere que tu va bien et que tu a passe un bon week-end...trés jolie article sur ce roman    comme dab
chez toi .... le temps aprés un week-end de forte pluie ce matin temps  ciel bleu soleil en chemin mer belle..je te souhaite un bon et beau debut de semaine a bientôt bises amicales
michel003



loulou le filou 22/11/2010 08:01



Très belle photo de couverture..


J'adore la musique...



trublion 22/11/2010 07:45



c' est vrai que l' âme humaine est compliquée !


J' ai remarqué, que parfois même, un fait qu' éveillé nous n' avons pas remarqué, fait l' objet d' un rêve, imposé par le cerveau.


Chaque vie peut être une interrogation, mais il est vrai que dans ta description, l' intrigue mérite que nous lisions ce livre !



guilbaux rina 22/11/2010 07:40



qui c'est lui qui t'appelle plumette non mais c'est moi ki l'ai trouvé ce doux surnom pour ma domiamie......



mjyanchou 22/11/2010 06:36



bonjour mimi


il a l'air bien ce livre surtout un roman policier que j'aime..


l'intrigue doit etre passionnante....


mais enfin je lis plus j'y vois rien le soir.


je vois mieux ce qui est ecris sur l'ordi..


en plus j'ai une lampe a cote de mon ordi..... 


 je lis une histoire passionnante sur le  blog


un ecrivain......aml (mistic) sur mes favoris


bonne semaine mimi






pixel 007 22/11/2010 00:51



Tiens,,,, je vois que les curieuses ont accouru.... (je ne les nomme pas, elles se reconnaitront) . Je n'ai pas trop le temps de lire en ce moment, tu t'en fous, mais je l'écris quand même. Par
contre, je me laisserais bien tenter, aussi... ha ha ha ; par ce bouquin !


 C'est vrai que la mémoire est sélective, et il suffit de peu, d'une image, d'un son, d'une odeur pour que nous soyons replongés dans un passé que nous avions cru effacé.


Tu vas finir par me ruiner, toi, avec tous ces bouquins que j'achète...


Bises nocturnes....plumette !!!



guilbaux rina 21/11/2010 23:28



rien que la couverture me donne envie de lelire  belle plumette ! j'en bave d'aise devant ton blog



Licoeurd'âne 21/11/2010 19:52



ah oui !!!!!! je veux bien te croire à lire ton exposé !  C'est sans aucun doute un livre que j'aimerais lire !!!! Toi aussi tu sais mettre en haleine les curieuses de mon genre !


Bises Domi !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents