Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


L'été et l'instinct grégaire

Publié par Dominique84 sur 27 Juillet 2010, 23:37pm

Catégories : #humour

Suivez-moi, je vous emmène dans un pré.

Que voyez-vous ? Allez, un peu d’imagination que diable !

Là... Vous remarquez ?

Et oui, les vaches ont tendance à se tourner toutes dans le même sens pour brouter ?

Mettez-vous cinq minutes dans la tête d'une vache (j’ai dit dans la tête, pas dans la peau !) Vous y êtes ? Vous voilà donc un placide ruminant, face à une étendue herbeuse illimitée, alors ? Où aller brouter ? Choix cornélien, inquiétant peut-être.

la plage chinoise de Fujiazhuang,

 

 

Commenter cet article

F 29/07/2010 10:56



alors comme ça, tu as effacé tous mes coms, tu as du temps à perdre et tu vois, c'est le genre de choses qui me booste ma petite dominique.  Meuuuh non, je te chambre ! zoubi et +



trublion 29/07/2010 09:37



c' est là que je me félicite de préférer la solitude !


c' est mieux pour la plénitude !



Axel21 29/07/2010 09:01



Bonjour belle avignonaise. Hier, je suis passé te faire un com et au moment de publier... que nenni! rien, bernique, la belle était inaccessible (c'est souvent comme ça, hélas). Mais pire, plus
moyen d'aller voir aucun autre blog histoire de me remonter le moral avec la concurrence! La belle serait-elle jalouse? Aurait-elle ensorcelé mon blog? Pour en revenir à ton sujet, je te disais
que les moutons faisant baiiie, c'était un peu normal de les retrouver sur la plage. A cet égard, les chêvres font mêêê, sauf à Aubagne où les légionnaires sont clairs, y a pas de mais!


Pour les vaches, va voir ce lien:


http://www.lepost.fr/article/2008/08/27/1251846_vous-cherchez-le-nord.html


Etonnant, non. Alors, la prochaine fois que tu verras des vaches le long du Rhône, continue dans la direction qu'elle te montreront. Tu remonteras le fleuve, puis la Saône... et tu arriveras chez
moi! Etonnant, non? Bisous



Dominique84 29/07/2010 09:37



Comment ça "pire"... mais c'était déjà la cata que tu ne puisses m'écrire un com .. ceci répond à ta 1ère question, hihi)



Akina 28/07/2010 20:01



Aie aie ! pas pour moi ces plages ! Mais pourquoi les gens aiment tant s'agglutiner ? Incroyable .... il y a tant de coins sympa en France ....et ailleurs ! Je suis actuellement au
bout de notre terre française et que je suis bien dans mon ptit trou breton ... aujourd'hui voile sur mon ptit bâteau ... du calme ... du vent .... aucun bruit ! seulement le clapot des
vagues ....J'te fais une bise salée ... iodée ! Tiens ! tiens ! on vient de m'apportert 3 énormes bars ! et hier 4 énormes maquereaux ! demain j'attends les dorades ... après demain le thon
!!!!! paradis des pêcheurs ici ....



Dominique84 29/07/2010 11:02



j'irai bien te rejoindre Akina... y a pas un autre "p'tit trou" près de chez toi, je me ferai souris ! (en plus, rien à craindre pour tes poissons, miam-miam, les souris n'aiment pas le poisson)
! bisous..



MARINAMIE 28/07/2010 18:02



bonjour mimi, merci de ton passage et de ton compliment, çà fait plaisir.ouh làlà, ben j'irai pas là bàs me faire bronzer,lol, bonne soirée, bises



tinon 28/07/2010 14:46



Hello, ma bien chère Mimi, me voici, je suis contente de te lire, ouf, j'ai de tes nouvelles, alors, tu avais
des problèmes de connexion, je me suis dit, ah ! enfin, je te lis, je te remercie de ta bien bonne visite qui me fait très plaisir, de ta bien bon commentaire. Je regarde ton diaporama et bien du
monde, tien, les russes aussi avec ceux qui veulent faire, il y aura encore plus de monde, j'ai trouvé ça, dans l'actualité insolite, tien, je t'en fais part :










Une entreprise russe fait miroiter la vie éternelle en gelant les cerveaux



Suivante












 























La société russe KrioRus cryogénise des corps humains dans des conteneurs remplis d'azote liquide sous cet entrepôt de campagne près de Moscou le 17 juin 2010. (Photo
Alexey Sazonov/AFP)









Dimanche 04 juillet 2010, 10h19
"Je n'ai pas envie de mourir. Jamais. Ni dans un an, ni dans un million d'années": Innokenti Osadchi se réjouit car il est certain d'avoir trouvé, grâce à l'entreprise russe
KrioRus, le moyen d'échapper à la mort en se faisant congeler, une technique toutefois controversée.


M. Osadchi, un banquier de 35 ans, est prêt à payer une petite fortune à cette société de cryogénisation pour qu'elle gèle son cerveau après sa mort, en attendant que les
futures technologies lui permettent de revenir à la vie, en le transplantant dans un autre corps.


"En cas de décès, la seule chance maintenant c'est la cryoconservation", déclare à l'AFP M. Osadchi, ajoutant qu'il a toujours été clair pour lui que "les vampires, le paradis
ou l'enfer et toutes ces choses surnaturelles ou religieuses n'étaient pas réels".


M. Osadchi et les autres clients de KrioRus considèrent que le cerveau fonctionne comme un disque dur d'ordinateur et que son contenu peut être gelé et conservé pour une
utilisation future.


"Nous savons que la personnalité se trouve dans le cerveau. Donc, lorsque le corps d'une personne se fait vieux, il n'y aucune raison de le garder", explique Danila Medvedev, le
gérant de KrioRus.


Dans l'entrepôt rustique de la compagnie, les visiteurs peuvent observer des grands conteneurs, qui à travers un brouillard glacial renferment des cuves métalliques remplies
d'azote liquide, dans lesquelles flottent les têtes ou les corps entiers de clients.


Les proches des défunts peuvent aussi, s'ils le désirent, conserver les cuves chez eux.


"Nous disons à nos clients que c'est moins cher, plus sûr, et probablement (mieux) de ne geler que le cerveau", dit M. Medvedev. Les frais sont de 10.000 dollars pour la tête et
de 30.000 dollars pour le corps entier.


Depuis son ouverture en 2005, KrioRus a construit de nouvelles cuves, afin de répondre aux demandes des 30 clients, qui comme M. Osadchi, ont déjà signé un contrat avec
l'entreprise.


Mais les scientifiques restent sceptiques. "Ce sont des tricheurs, qui prennent beaucoup d'argent: c'est une fraude", dénonce Valentin Gristenko, directeur de l'Institut de
cryobiologie, le premier établissement apparu en URSS, spécialisé dans cette matière, aujourd'hui basé en Ukraine.


"Si vous gelez un corps aujourd'hui, même un corps en vie et en pleine santé, après son dégel, il ne sera ni en vie ni entier. Nous ne pouvons même pas geler et préserver des
organes aujourd'hui, seulement des cellules", explique-t-il.


"Nous ne donnons pas de garanties, nous disons qu'il serait stupide de ne pas essayer", rétorque M. Medvedev.













Le gérant de KrioRus, une société de cryogénisation et un client le 17 juin 2010 au-dessus d'une cuve d'azote liquide, près de Moscou. (Photo Alexey Sazonov/AFP)





 





KrioRus est aussi très controversée en raison de sa conception du moment de la mort. Selon M. Medvedev, la mort intervient non pas quand le coeur cesse de battre, mais "lorsque
le cerveau est en bouillie".


C'est pourquoi les partisans de la cryogénisation considèrent que dès la "mort légale" constatée, avant même de geler la matière grise, il faut vider les corps de leur sang,
afin d'y introduire de la solution cryoprotectrice.


D'autres controverses entourent l'entreprise, notamment sur le fait que les partisans de la cryogénisation peuvent faire geler leurs proches sans leur consentement.


Ainsi, alors que la mère de M. Osadchi est une Russe orthodoxe pratiquante, opposée à la cryogénisation, son fils prétend qu'il n'hésiterait pas à geler son cerveau; après tout,
"après la mort, cette personne ne peut pas refuser", martèle-t-il.


"Si je meurs demain dans un accident de voiture et qu'il existe une chance, même sur un million, que je puisse par ces moyens vivre à nouveau, alors je serais heureux", estime
de son côté Viktor Grebenchtchikov, 52 ans, un des fondateurs de KrioRus.


Tu as vu, pas mal, oh ! là ! là !


Vendredi matin, mon
illustre m'emmène au dermato afin qu'il puisse me soigner ma plaie car cela fait plus de dix jours qu'elle suinte toujours avec un peu de pu, ce que m'a fait mettre mon médecin
traitant, ça ne l'a pas soignée et ne l'a pas cicatrisée, enfin voilà. Je te souhaite un bon mercredi après-midi, puis une bonne fin de semaine et un agréable week-end, à
bientôt, mes amitiés, je t'embrasse très fort, ta tendre marseillaise, tinon pour son amie avignonaise préférée.


 












kinou31-36 :0059: 28/07/2010 14:42



Bonjour ma Mimi. Et bien, quand je nous vois tous nous précipiter sur les plages en été, je nous assimilais plutôt à des moutons... En tout cas, je n'aimerais pas être une vache. Toutes ces
mouches agglutinées sur moi et, la queue pas assez longue pour les chasser. PTDR !!! Bon mercredi. Bisous. @+



Véronique-61 28/07/2010 14:06



Merci pour ta visite ma belle, je sais que tous les facteurs ne sont pas des poètes mais avoues un peu quand même que tu l'aimes bien ton messager de La Poste !  Ton article et les
phots qui vont avec .... non merci pas pour moi, je préfère encore m'allonger à l'ombre d'un pommier avec mes amies les vaches normandes.












Marin 28/07/2010 10:27



voivi des liens vers les Lady bénédictines Gaga


http://www.ledauphine.com/vaucluse/2010/07/27/les-voix-de-l-ombre-a-la-lumiere


http://www.rtlinfo.be/info/insolite/monde/726241/lady-gaga-des-soeurs-benedictines-signent-avec-son-label


http://www.bbc.co.uk/news/entertainment-arts-10756050


Complètement Gaga, les soeurs .... Je ne sais pas si RCF en parlera ????



anto 28/07/2010 10:16



Salutè o Dumè :s'il n'y avait que les vaches qui avaient cet instinct ,mais l'animal le plus grégaire est sans doute l'homme qui aime la compagnie même en période de reproduction (on ne compte
plus les échangistes et autres adeptes de la partouze).Et de plus au lieu de ruminer avec les autres nous faisons cela tout seuls dans notre coin!Quant à regarder passer le train ......et bien
sur je n'évoque pas les politiques  ....bonne journée bise



mJYANCHOU 28/07/2010 09:53



hihihi quelle folie tu nous montre ma mimi....tout compte fait je deppprime de rester a ma maison pendant mes conges..mais dans ses conditions abbominable suis mieux chez moi...dans la piscine de
ma soeur nous sommes 2 ou 4 ..ca va..hihihi....ca me rapelle certains coins de notre cote.... je garde mes pepettes pour bricoler maison et pour mon futur voyage de 2011 sais pas ou
?? ...comme je reprend mon job le 9 8.2010 j'insite que jose et yannick partent tous les 2 a lisbonne..moi j'irais plus jamais..c'est decide..2 jours en toto ca gache tout..je lui ai dit que
j'irais en avion et on louera ue toto il veut pas....et be qu'ils partent ensemble..quand je serais au boulot...ca me fera des vrais vacnces...hihi tu ten fous tu as raison..je deraille ma
choupette me rend cinglee bon je vais peindre mon occupation.....apres velo si ma soeur le veut bien...jose canape...grr..tant pis au moins je me fait pas enguirlander....1000 bisous



Marin 28/07/2010 09:26



Hello my none gregarious Pontesse, but grogeus ...my sentence have allways alot of signifiaction. And it is explaining why i allways turn my head to the same sens ...and my back, in a contrarious
way. Baby put sun in their back, i put where you aren't, of course.


But what did you do to your reserve of Newcastle ? Look, i veread it in the "Petit Avignonais, journal local des buveurs anonymes". They explaign that a Bridget stones have rung on a bad bouton.





And I ask the question with Desproges, is there a lien
over the world totally outrageous for beauty?


 


Mais c'est si bon d'être outragé.



Monica....comme un poisson dans l 'eau 28/07/2010 08:41



rho  quel troupeau


 ceux là ils restent groupir  lollll ..


pour les vaches  anectodes 


 l  'été dernier , elles ont suivies une meneuse  , traverser  la route  , sauté  les talus  , traverser des jardins  , cassant tout sur leur passage 
grr


elles avaient dues être piquées par un taon grr  les dégats


 


 bises , bonne journée à toi 



RIBOULDINGUE 28/07/2010 01:59



Bonsoir, Domi,


hou la ! pas pour moi, cette plage !


Je plains sincèrement les maître-nageur sauveteurs (s' il y en a)


J' aime beaucoup l' océan hors saison,


les balades sur la plage déserte ....


Bisous.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents