Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


La Circassienne de Guillemette de Sairigné, Robert Laffont

Publié par Dominique84 sur 15 Février 2011, 23:45pm

Catégories : #Mes lectures

Photobucket

La journaliste Gillemette de Sairigné nous livre dans son dernier ouvrage "La Circassienne" la biographie d'une des dernières femmes d'épopée du XXème siècle, Leila du Luart. Née en 1898 à Saint-Pétersbourg, fille du général Hagodokoff, prince du Caucase du Nord, gouverneur militaire et commandant en chef des forces impériales en Extrême-Orient, elle sera très tôt confrontée aux dures lois de la guerre, des batailles aux frontières de la Chine. Elle connaîtra la vie sauvage en Mandchourie comme les fastes de la cour des Romanov, à Saint-Pétersbourg.

Dès l'âge de 17 ans, elle est infirmière pour l'armée russe. Deux ans plus tard, elle épouse un officier de la Garde Impériale dont elle a un fils. Le couple devra ensuite fuir la Russie qui connaît les heures sanglantes de la Révolution de 1917. Ils se réfugieront à Shangaï, elle perdra son fils unique, divorcera et décidera de quitter la Chine pour s'exiler en France.

Dotée d'une beauté hors du commun, Coco Chanel la remarque et l'engage comme mannequin. Elle rencontre en 1934 Ladislas du Luart qui appartient à une très ancienne famille de la noblesse sarthoise, il l'épouse, elle devient Leila, Comtesse du Luart.

La Guerre d'Espagne éclate et Leila s'engage alors dans l'assistance aux blessés de guerre. Elle met alors en place une formation chirurgicale mobile pour venir en aide aux unités combattantes de la Légion étrangère. Elle va sur tous les fronts, guerre d'Espagne, camps d'internement de Vichy en Algérie en 1941, campagnes de Tunisie, d'Italie, de France. En 1943, alors que le 1 Régiment Etranger de cavalerie se trouve à Rabat, elle est nommée marraine du régiment, légionnaire de première classe, Brigadier, Brigadier-Chef en 1944. En 1945, elle franchit le Rhin parmi les premières et défile à Paris le 14 Juillet.

 

Destinée extraordinaire de cette femme qui a été liée à tous les événements tragiques du siècle dernier, Leila est une des dernières héroïnes du XXème siècle. En pratiquant la chirurgie lourde en zone de combats, elle va révolutionner l'assistance aux blessés et permettre de diminuer considérablement le nombre des victimes. L'auteur nous raconte une histoire d'amour, l'amour d'une femme pour ce régiment de Légion, ces soldats qui comme elle, avaient tout perdu, jusqu'à l'identité, avaient connu la douleur de l'exil, c’est un amour auquel elle restera fidèle jusqu'à la fin de ses jours puisque seulement deux ans avant sa mort, alors âgée de 85 ans, elle participait encore à la revue du Régiment Etranger de cavalerie à Orange. Magnifique hommage d'une femme qui a sublimé toutes les épreuves que la vie semait sur son parcours, une femme de courage qui a toujours refusé le statut de victime, une femme qui aimait les hommes, la vie, une femme qui avait banni de son vocabulaire l'expression "sexe faible".

 

Commandeur de la Légion d’honneur, grand officier de l’ordre national du Mérite, elle totalise six citations, dont trois à l’ordre de l’armée. Elle décède le 21 janvier 1985,ses obsèques se déroulent en l'église Saint-Louis-des-Invalides, puis elle est inhumée au carré Légion du cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois. Une stèle à sa mémoire est inaugurée le 21 janvier 1989, au sein du quartier Labouche, à Orange.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

denis 19/02/2011 22:08



une femme que je ne connaissais pas  ce livre semble très intéressant



mjyanchou 18/02/2011 06:07



coucou ma mimi


cette femme est une heroine !!


ma mimi tous ont gagne pas le temps de viter


ton coloriage est magnifique de beaute ..


j'ai essaye mais c'etait pas foklichon les cheveux..mdr


si vueux ta carte ..donne moi ton adresse en mail .


t'inquietes pas c'est entre nous..reste sur mon tit carnet..c'est tout.


je pars ce soir 19 h en tgv..hihi suis si contente c'est ferrique  !! pourvu qu'il ne flotte pas


bon week end 



fanfanchatblanc.over-blog.com 17/02/2011 23:14



Impressionnante la vie de cette grande Dame. Merci à toi de veiller à notre culture littéraire.. mais à quand les livres d'auteurs non référencés... ??? En tout cas tes choix sont tout à fait
judicieux. Je te souhaite une agréable fin de semaine et je t'embrasse.. très très fort. fanfan



talonaiguille 17/02/2011 21:57



bonsoir domi.. très intéressante ta littérature.. je te souhaite une excellente nuit - bisous - claire






JIPEHEM 17/02/2011 17:26



.... ...... ...... ......


Je ne sais pas quoi dire.....


Alors je ne dis rien


BIZOUMIMI.



musicolyre 17/02/2011 13:49



La légion étrangère réside à Aubagne elle possède un bon orchestre qui se produit plusieurs fois par an c'est à chaque fois un réel plaisir.Bonne journée"Mimicousine".BBises



tinon 17/02/2011 12:55



Bonjour, ma bien chère Mimi, me voici, chez ma litteraire, dis donc, tu "en manges" des livres, hi ! hi !, je sais
que les livres sont très instructifs, mon illustre aime beaucoup lire. Moi, pas que je n'aime pas lire, mais, j'ai du mal à lire avec mes yeux. J'aime bien le choix de ta musique/chanson que tu
nous as chois, la légion étrangère, engageons-nous, hi ! hi ! Sinon, pour moi, c'est demain après-midi, non pas dans la légion, hi ! hi ! j'ai déjà assez de mon légionnaire alors, hi ! hi! mais
il est gentil, demain, il s'occupe de moi à m'emmener pour mes examens dans un centre médical. Je te souhaite un bon jeudi, puis une bonne fin de semaine et un agréable week-end. A bientôt, au
plaisir, mes amitiés, je t'embrasse bien fort, ta tite tinon de marseille.


" />



Ydel 16/02/2011 22:02



Une héroine et je reste admiratif pour tout le bien qu'elle a fait dans les têtes et dans les corps !



Monica - la Breiz .. 16/02/2011 17:46



une belle biographie que je lirais si je le trouve il me donne  envie en effet


 bonne journée   soirée


 jame  cette  musique  de la marche  d ela légion


 bises 


 kénavo



Missnik 16/02/2011 14:57



Quelle femme !!!! Une grande ! On se sent vraiment nullissime dans  sa vie tout en banalité ! Bises Domi !



ANTO' 16/02/2011 14:04



La guerre et les exploits guerriers n'interessent que ceux qui n'y ont jamais été confrontés .Je suis antimilitariste à 100% depuis que j'ai passé deux ans dans le djebel algérien .


bonne et belle journée ici temps mitigé a++bises



trublion 16/02/2011 10:10



je ne doute pas que Dieu l' ait accueillie !


Je ne dirais pas un destin extraordinaire, car c' est elle qui a dirigé sa vie !


 et il en faut du courage, pour s' occuper de blessés de guerre.


J' ai beaucoup d' admiration pour ces personnages qui pourraient se laisser vivre, et qui choisissent d' aider les autres.


 bonne journée Mimi


 gros bisous



daniel.l 16/02/2011 10:10



bonjour! le récit d'une vie très riche! c'est dommage qu'il faille des guerres pour que des personnages d'exception  réussissent  à faire avancer les
choses..! et souvent des femmes, comme par hasard! cette biographie ressemble fort à un bel hommage...! bonne journé, à bientot, daniel!



michel 003 16/02/2011 08:46






 bonjour miss provence  dominique  merci pour ton passage et ta fidélité  trés bon article comme dab chez toi ..


 le temps forte pluie et vent frais neige sur les montagnes 900m d'altitude l'hiver et pas fini  même chez nous  je te souhaite un trés bon et beau mercredi a bientôt bises
amicales michel003



OUPAS 16/02/2011 08:42



BONJOUR MIMI !


C'est vraiment une destinée fabuleuse !


Je connaissais quelques bribes de sa vie, mais j'étais loin de connaitre "SA VIE" extraordinaire !


Si le roman ne me branche pas trop, par contre une biographie me plairait !


Nota: Quand je passe chez toi, il m'arrive de prendre des notes et de chercher chez "Forum" ou sur le net !


Je fais référence à toi sur mon blog (discrètement) !


Bisous Mimi !



Dominique84 16/02/2011 10:34



La Circassienne n'est pas un roman, mais bel et bien une biographie.



geo 16/02/2011 06:12



Bonjour Dominique ; merci pour tes gentils coms,hier je suis rentré tres tard, et je n ai pas eu le temps de terminer mes visites !! .Devant repartir de bonne heure ce matin je passe te
souhaiter une tres agréable journée.gros bisous @bientot
Michel                               




Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents