Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


La Perrita d'Isabelle CONDOU

Publié par Dominique84 sur 26 Octobre 2009, 01:08am

Catégories : #Mes lectures

Nous sommes en 1996, en Argentine. C'est un jour de fête pour 2 familles car une jeune fille va fêter ses 18 ans.
Deux femmes vaquent fiévreusement aux préparatifs de cet anniversaire,
elles se plongent dans leur passé et nous racontent.
Pour Violetta cette jeune fille est sa fille Malvina et pour Ernestina, c'est sa petite-fille Rose,
l'enfant que son fils et sa belle-fille n'ont jamais élevé parce qu'ils ont été arrêtés,
séquestrés et tués.
Rose/Malvina fait partie de ces enfants de disparus durant la dictature argentine.
Elle a été, comme beaucoup, adoptée ou plus précisément volée à sa mère, La Perrita,
une jeune femme au corps meurtri de coups et épargnée jusqu'à ce qu'elle donne naissance
à l'enfant convoité.
Au cours de cette journée de 1996, les deux femmes se remémorent leur passé,
leur bonheur, leurs espoirs,
leurs désillusions et le drame de leur vie.
Parmi les sympathisants de gauche disparus sous la dictature militaire i
nstaurée par Videla en 1976,
se trouvait le fils unique d'Ernestina et sa compagne Elena, alors enceinte.
En même temps, dans les quartiers chics de Buenos Aires,
il y avait Violetta qui vivait dans l'humiliation
et la grande douleur de ne pouvoir enfanter.
Violetta est-elle coupable d'avoir profité de l'influence de son militaire de mari
pour tenir contre son sein
un enfant qui de toutes façons était perdu ?
L'a-t-elle vraiment volé à celle que l'on appelait La Perrita ?
 Pourquoi a-t-on appelé cette femme ainsi (un terme affectueux pour désigner une petite chienne) ?
Peut-être parce-que même dans l'horreur, la beauté sait attendrir les hommes.
Seule cette enfant perdue, coupée de ses racines a réussi à réunir ces deux univers,
elle symbolise l'histoire de l'Argentine, coupée en deux, blessée, malmenée par son passé.
Les descriptions des paysages de la Pampa et de Buenos Aires sont de véritables tableaux vivants.
 
Ce roman est à la fois une peinture réaliste, historique d'un pays meurtri mais aussi
un récit terriblement émouvant de deux mères terrassées par la douleur d'avoir perdu
le souffle de leur vie, leur enfant.
C'est à une belle histoire d'amour que nous convie l'auteure,
 une histoire qui échappe avec grâce au pathos et fait que "La Perrita" est un roman d'une extrême beauté.

Commenter cet article

dalinele 10/11/2009 19:14


présenté ainsi, on a envie de lire ce roman; je note le titre. pour Daninos, j'aurais pensé que c'était un humour un peu dépassé, apparemment je me trompais... je reste "baba"devant ton
blog...lol... allez, à la bibli!


MONICA15 27/10/2009 08:40




 LE SITE EST GALLO ROMAIN
 JE L AI VISITE BIEN SUR
 ET QUAND JE PENSE QUE ENFANT NOUS AVONS JOU2 PAS LOIN DE CES RUINES ENFOUIES SOUS DU SABLE
 les ruines ont été restaurées il n y a pas si longtemps je ne m en rappelle plus .
 mais l endroit est superbe  et micro climat oblige
 ils n étaient pas fou ses Roamins . loll

 je vais à la biblio , je vais voir pour  le livre avec ma cop  biblio lolln

bises de bretagne    et c est un kénavo Domi   bises


talonaiguille 27/10/2009 08:38



très instructif ton blog.. c'est pour ça que j'aime y venir.. bonjour mimi.. je te souhaite une journée ensoleillée, comme chez nous en savoie... gros gros bisous




tonine 27/10/2009 08:06


Bonjour, ma mimi. Tu es à nouveau plongée, hiii ! dans tes livres. Moi, je suis plongée dans l'ordi, hiii ! donc nous plongeons toutes les deux, hiii, lol ! Je passe te souhaiter un bien
bon mardi ensoleillé. Quand tu viendras sur mon blog, j'ai de un groupe qui joue à un jeu, le jeu de la queue le le, il forefixe, hiii, lol ! Je pense que toi aussi tu dois avoir du soleil. Noon,
doit être en forme ! tu lui fais de gros câlins de tatie tartine. Au plaisir et à bientôt. Je t'embrasse, ta tite marseillaise, tinon.

" />


partout 27/10/2009 03:00



Bonjour Mimi,
Alors toi tu veux nous faire lire  des livres terribles qui parlent de perte d'enfant et  tu refuses de goûter le sauté de porc au cidre et au camembert qui lui d'a rien te triste
!!!   Nourriture de l'esprit, nourriture du corps les deux sont à prendre.

Et non, je n'envie pas ceux qui descendent dans le midi, de très beaux coins dans le nord et beaucoup de chose à voir, trop pour trois petits jours. De gros bisous "Partout"... et bonne journée
de reprise bloguesque !!!!


Gros bisous et essaies des livres , comme 


Villa MargueriteJean-Jacques
Brochier




Yannamar 26/10/2009 20:31


NO COMMENT COMME DAB.... Mais je suis venu voir si tu bossais... je vois que ça tourne ! BISALADOMIKILIKILIKILIENCORE.


baïne 26/10/2009 19:39


bonsoir domi ce que j'aime chez toi c'est que tu me donnerais presque l'envie de lire il y en à tellement qui on tenté sans le pouvoir j'aurai aimé  écrire  mais voilà il faut savoir
conter les histoires et moi je manque de mots bisous bonne soirée


MJYANCHOU 26/10/2009 19:30






kikou mimi....que cette istoire semble triste.....non je ne lirais jamais.... je viens de lire la bd (aterix a 50 ans ) jose l'a achete samedi a auchan...celui la est genial comme 'd'ha.." il
faudra que tu penses a ecrire un livre..ou devenir "critique de livre "  bonne soiree mimi  et des bellles feurs du carmel...


orroz 26/10/2009 19:28


Trop sensible le Jmimi, je ne peux pas lire des choses tristes. Mais j'ai noté pour un cadeau éventuel...
Ahhhhhh-ahhhhhhhhh...Bin viiiiiii, ça peut le faire...
Zoubs


Blondie 26/10/2009 18:22


Bonsoir Mimi, ho la la , j'éviterai ce genre de lecture pour l'instant, pas très gai tout ça ! l'histoire collective ne l'est jamais d'ailleurs, c'est certainement un très beau livre, que je
conseillerai à des personnes dont le moral est au beau fixe , donc aptes à lire un récit terriblement réaliste . J'espère que tu vas bien ? très bonne soirée à toi , de gros bisous.


tonine 26/10/2009 14:40


Coucou et bonjour ma belle. Mon adorable mimi. Me voici enfin. Je sais tu lis. La fan la plus lectrice, si, je te verrais tu aurais de quoi me raconter dans les livres, lol ! Là, tu aurais
des bonnes conversations de lecture à me dire et moi à te poser des questions, lol ! Je passais te souhaiter un bien bon lundi. Une bien bonne semaine. Et, dire qu'il fait bien beau et je râle que
je ne peux point sortir à cause de mon état, tu sais ça me mine. Je te souhaite une bien bonne semaine. Mes amitiés. Je t'embrasse, ta tinon pour son avignonaise préférée.

" />


sandisa 26/10/2009 13:07


Je suis membre du jury qui décerne le prix des bibliothèques de France . Cette année c'était le tour de la Grèce et je dois avouer que mon choix n'a pas été bien facile tant les romans à lire
étaient talentueux ... j'aime ton blog qui me donne quelques autres pistes de lecture .


OUPAS 26/10/2009 12:58


BONJOUR MIMI !
J'arrive à lire des "romans" avec des évocations historiques !
Ils peuvent être très utiles pour les fanas d'histoire comme moi ! En effet, les textes laconiques des livres d'histoires, ne donne pas l'intensité des drames !
Bisous Mimi !


trublion 26/10/2009 11:35


en lisant cela , je ne peux m'empêcher de dire que quand même , chez nous , de telles horreurs nous ont été épargnées.
un livre poignant d'autant qu'il a pour base une réalité.
Merci Mimi , bonne journée
gros bisous


anto 26/10/2009 11:27


Salute o Dumè cela me fait penser aux "folles de Mai" mais l'inspiration vient peut être de là .bonne journée bises


Marlene95 26/10/2009 10:52


une belle HISTOIRE  TRISTE  ..  gros bisou ma domi  ..bonne Journée ..


ICI...Surprises pour les curieux................................!!!! 26/10/2009 09:49



Moi qui vie a travers ma passion je trouve
Ton blog extra....
J'ai passé un super moment.
Bonne semaine...
Et bonne vacance pour ceux qui ont cette chance....





LOrent.....



Kliklak 26/10/2009 09:20


outch...ça a l'air dur...j'essaie d'éviter les livres tristes en ce moment... les sentiments douloureux , même dans les livres ...ça m'atteint drôlement...bonne journée...bizbiz


michel 003 26/10/2009 08:49


bonjour dominique  j'espere que tu a passé un bon week-end le temps chez nous soleil ciel bleu mer belle    je te souhaite un bon debut de semaine pas trop de temps
aujourd'hui pour  l'ordi je te dis a bientôt bises amicale michel003 (excuse moi pour le copier coller a ce soir =


MONICA15 26/10/2009 06:49




 bonjour
 bon choix ce roman je pense
 en plus plébiscité sur la chaine 2 hier soir ..
celui là me donne envie  de le lire ..

je te souhaite une belle semaine , fin de mois aussi  , ca passe tellement vite
 bises amitiés  kénavo Domi


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents