Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


La septième vague de Daniel Glattauer Ed. Grasset

Publié par Dominique84 sur 17 Avril 2011, 23:08pm

Catégories : #Mes lectures

   

Emmi et Léo avait noué une relation via internet. Depuis des mois, ils s’écrivaient, échangeaient leurs points de vue, se confiaient, se découvraient. Les mails devinrent de plus en plus tendres, ils finirent par s’aimer, d’un amour fort, d’un amour qui tend vers l’absolu.  Ils convinrent, afin de préserver cet amour inédit, cette part de fantasmes, de ne jamais se rencontrer, de n’avoir aucune relation physique et n’envisager aucun avenir. Mais un jour, Léo disparut, la vie d’Emmi reprit son cours monotone entre son mari et ses deux enfants. Dénouement trop triste pour une histoire qui a passionné les lecteurs de « Quand souffle le vent du Nord ». « La septième vague »  est le deuxième volet des relations épistolaires d’Emmi et Léo, personnages attendrissants, émouvants qui se lancent cette fois à corps perdu dans cette relation amoureuse que la raison qualifie de sans issue. Une seule façon d’en finir, de donner à leur histoire un digne épilogue, celle d’enfin se rencontrer. Ils gagent que le charme n’opèrera plus, que cette rencontre fera voler en éclats leur fantasme d’idéal.

 

Mais, la passion fait fi de la raison…  

 

Extraits :

  « Tu es la seule femme à qui j’écris, à qui j’écris comme cela, comme je suis, comme j’en ai envie. Tu es mon journal. Mais tu ne te tiens pas tranquille comme un journal, tu ripostes, tu me contredis, tu me troubles. Tu es un journal avec un visage, un corps.Quand je t’écris, je t’attire tout près de moi » « Quand tu m’écris, chaque syllabe a ton regard »

« La septième vague est imprévisible. Elle est longtemps discrète, elle participe au déroulement monotone, elle s'adapte à celles qui l'ont précédées. (…) Elle balaie tout sur son passage, remet tout à neuf. Pour elle, il n'y a pas d'avant, mais un maintenant » p.226   

 

AAAAAAAAAAAAhhhh  quand l’amour cent mails….

 

Commenter cet article

Luna 19/09/2011 21:58



J'étais vraiment très enthousisate à l'idée de découvrir ce livre vu tout le bien que j'en avait entendu, sans compter du premier tome (que je n'ai pas lu...), alors quand je l'ai découvert à la
bibliothèque autant dire que je me suis ruée dessus !


Au final, c'est une grosse déception. C'est trop sentimental pour moi : c'est crédible, beau, mais Emmi est totalement le genre de fille amoureuse que je ne supporte pas. Elle est tellement
présente qu'elle m'a étouffée ! A tel point que j'ai lu ce roman à deux voix comme si on voyait toute l'histoire de son côté...


C'est très bien écrit, on croit réellement à cette histoire, mais je ne l'ai pas aimé... Tant pis.



Jacques Viallebesset 26/04/2011 17:16



La curiosité m'a poussé: quelle activité intense...Ce n'est un "cabinet de curiosités", c'est une caverne d'ali baba, ce blog! des critiques de romans, des poèmes, des pensées, des photos, et
partout une sensibilité délicate.


A bientôt , dominique, ici et ailleurs.


Jacques



JO/0495HAles adept 20/04/2011 21:56



bonsoir DUME !  une œuvre romantique et résolument moderne . on n' a jamais autant communiqué ! tous ces outils omniprésents actuels font que nous avons gagné en spontanéité et immédiateté!
ces amours virtuels épistolaires( pour ceux du roman ..  ces 2 là finissent de s' esquiver ..pour mieux s' aimer !  donc leur relation virtuelle a survécu au test de la réalité : le
face à face! la farandole continue ...c' est tout le charme pétillant de cette romance virtuelle.....et virtuose !    j' ai du m' accorder  une pause ...nécessité fait loi ...
il y a des travaux  ...sur le toit de la maison ...ce n' est pas une partie de plaisir !!!  t' abbracciu a prestu . beau temps mais loin de la chaleur !! à bientôt



Missnik 20/04/2011 00:28



Merci Domi !!!! Je suis en train de publier un petit article, avant de partir,  qui va sans doute t'intéresser !!!! Excuses la concurrence .... mais c'est tout à fait exceptionnelle !!! hi
hi ! bisous



Missnik 19/04/2011 13:26



Coucou Domi !!! Merci pour ton petit passage .... c'est toujours un plaisir de te lire !


Ton livre ??? Me paraît très intéressant .... Nouveau jeu en ligne ! Celui de la séduction.... Certains et certaines s'y adonnent  joyeusement .... Mesurer son pouvoir par les mots 
dans ce domaine ??? Rien de plus facile pour qui sait manier les mots doux avec dextérité ! Ensuite on abandonne sans état d'âme .... Alors attention danger ! âmes sensibles s'abstenir !


Pour revenir au passé je dirais que les échanges épistolaires s'opèraient dans le sens inverse donc beaucoup moins dangereux ! Les personnages se connaissaient dans la réalité  .... pas de
surprise !  Passer du virtuel à la réalité ... beaucoup plus difficile ... peu le souhaitent si le but est de mesurer l'égo séduction  ! Une fois le but atteint on passe aux suivants
!  Que de ravages ! même s'il s'agit d'amitié  !Mais est-ce vraiment l'amitié recherchée ???


"Casses toi ... tu ne m'intéresse plus !"  Non-dit ressenti  criant de vérité !!! Pas pour toi Domi ! J'espère notre amitié non fictive .... En attendant je pars en vacances
bientôt .... alors @ presto ma cigale avignonaise ! Bisous



daniel.l 19/04/2011 10:59



bonjour! certes le virtuel laisse toujours un peu de vague... à l'ame...!  mais le virtuel ne suffit pas toujours... !  la non rencontre de ces deux
êtres est un peu chargée d'hypocrisie...  elle est tout de même mariée...!  bonne journée, à bientot, daniel!



Mary 19/04/2011 10:56



Coucou. Merçi pour "gooood bye maryloooou gooood bye". Je ne sais pas pourquoi tout le monde me chante cette chanson sur un air moqueur... Enfin c'est mieux que bababababybèle (je m'appelle
Marylène). Bisous et bonne lecture



michel 003 19/04/2011 08:56



bonjour dominique  j'espere que tu va bien  désolé pas trop de temps pour l'ordi    merci pour ton jolie article texte le
temps et beau mais vent frais chez nous   a bientôt bises amicales michel003



François 19/04/2011 00:28



Je qualifierais ces relations, de "liaisons dangereuses", Le virtuel n'a qu'un temps, le corps exprime ses désirs que la pensée ne peut assouvir. Je pense néanmoins que l'écrit permet d'aller
très loin dans l'analyse de ses sentiments, Parler du bout des doigts, seul face à son écran, c'est exprimer sans crainte le trouble qui est en soi. Ainsi le corps ne trahit pas la pensée, il n'y
a aucune interférence du gestuel. Si les deux protagonistes sont sincères, cela doit être fabuleux d'oser écrire ce qui est si difficle à dire. Mais... en cas de dispute, le lancer de la tasse de
café me semble improbable,,,, dommage c'est se priver d'un moment inoubliable !!!!!!!! 



JPL 18/04/2011 21:54



Jolis extraits. POUR UN LIVRE QU'IL FAUDRAIT LIRE ? Mais j'en ai tellement que je devrais lire ! Au moins grâce à toi j'en aurais au moins eu un aperçu.


Goodbye Marilou... sourire.



Axel21 18/04/2011 21:23



Bonsoir ma Domi. Alors, comme moi, ce soir tu as du vague... à lame? Gros bisous.



Yannamar 18/04/2011 18:41



Te voici redevenue une blogueuse assidue, je te fais la bise en passant et retourne à mes aperos.... Ala tienne Mimi et bises.



Bidule:0041: 18/04/2011 15:44



Bonjour Domi


Désolé si je ne passe pas plus souvent....mais que veux-tu je ne suis pas un littéraire...


Je prends un bouquin et 2 minutes après je dors !! MDR !! J'ai tout essayé: livres policiers livres sciences fiction, livre de cul, livre romantiques,
livres d'aventures...etc..Rien à fairemes beaux yeux se ferment !!


Bises



Dominique84 18/04/2011 17:35



  heu... je ne peux rien faire pour toi, si tes "beaux yeux" se ferment, par contre toi, si.... il te suffit de temps en temps de venir me faire une petite bise et me voilà comblée ! je te
retourne les bises Bidule



kinou31-36 :0059: 18/04/2011 14:46



Bonjour ma Mimi. "7ème vague" ??? Vague à l'âme alors... Bon, je ne sais que dire alors, je le lirai. Passe un bon lundi. Bisous. @+



day_lys 18/04/2011 14:35



bonjour ma Mimi, oui tu as raison ma citation pourrait s'adapter  à ce roman. Alors on se pose la question faut il traverser le miroir du virtuel ??? La vie est faite de rêves d'illusions,
certes, mais personnellement j'aime la réalité, la vraie vie, même si elle est moins jolie, c'est à nous de l'enjoliver avec de petits bonheur qui nous entraîne vers la satisfaction du vécu. Je
te souhaite une bonne journée et t'envoie de gros bisous.



Dominique84 18/04/2011 17:37



paroles pleines de sagesse, Marie. gros bisous



tinon 18/04/2011 14:14



Bonjour, Mimi, ma littéraire préférée, te
revoici, enfin, même que tu n'as pas trop le temps, tu es venue me voir, et ça me fait très plaisir. Belle chanson, belle musique, de fond que tu nous as mise, mais good bye, good bye que cela
veut dire ? Je viens te remercier, merci de ta bonne visite qui me fait très plaisir, merci de ton bon commentaire que je bois avec ravissement et sans modération. Et, bien pour moi, c'est la
fête à mon anniversaire qui mercredi, mais que nous fêterons à la campagne samedi, nous partons vendredi après-midi et nous retournerons lundi matin, car l'après-midi, j'irais voir mes parents et
dès que je suis prête je reprendrais l'activité sur le blog. J'espère que toi aussi tu as des projets ? Je te souhaite un bon lundi, une bonne semaine, des bonnes fêtes de pâques. Je t'embrasse
très fort, ta marseillaise pour son avignonaise préférée.



Dominique84 18/04/2011 17:38



 bonnes vacances ma Tinon, et reviens nous en pleine forme, je te bise



OUPAS 18/04/2011 13:59



BONJOUR MIMI !


 


Le problème des relations épistolaires, et pire aujourd'hui avec ce "VIRTUEL", c'est le mensonge !.......... Inconscient,.... mais mensonge tout de même !


 


Dans mes 30 correspondants sur ce blog, deux ou trois sont sincères et n'enjolivent pas leur image !.......... 90% des commentaires sont teintés de séduction, de paraître ou
de croyance !


Même moi, je doute quelques fois, alors que je suis loin de vouloir séduire à tout prix !............. La blogsphère connait ma frime, la plus récente, ce n'est pas le cas de tout le
monde !.....Non ?


Je connais des "liaisons virtuelles" ici sur ce blog !....... Elles faisaient abstraction de l'age, de la culture (écrits copier-coller) et des capacités de converser !.......... Dès la
première rencontre les masques sont tombés !


 


Je m'efforce seulement de ne pas être méchant et irrespectueux !.......... Mais comme je dis souvent : Ce n'est QUE mon avis !


 


Bisous Mimi !



Dominique84 18/04/2011 17:46



George Sand et Musset ont laissé à la postérité de magnifiques lettres (parfois coquines). Le téléphone avait un temps plongé dans l'oubli le plaisir de s'écrire, internet a remis au goût du jour
cette envie de partager des mots par clavier interposé. La mithomanie est un mal qu'on ne peut que difficilement détecter, que ce soit à l'écrit ou à l'oral. Vouloir séduire n'est pas un défaut,
mentir pour séduire est un piège qui se referme immanquablement sur celui qui le fait. Restons simples, vrais, en gardant toujours à l'esprit qu'on ne peut pas plaire à tout le monde. bis'oups



trublion 18/04/2011 08:31



peu importe la façon de communiquer, le fait de ne pas se voir permet le fantasme !


Alors, lorsque la réalité remplace le virtuel, comme tout dans ce bas monde, on peut trouver la passion ou la déception !


 bonne journée Mimi


 gros bisous



ANTO 18/04/2011 07:44



Salutè Dumè ,la septième vague est la plus dangereuse car généralement elle est déferlante tous les marins le savent , et cela appliqué aux péripéties de la vie peut nous prémunir contre les
tempêtes ,....resterons toujours les tsunamis ....


bonne journée a++bise



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents