Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


La tulipe du mal de Jörg Kastner, ed. JCLattès

Publié par Dominique84 sur 11 Mai 2011, 10:09am

Catégories : #Mes lectures

avril 2011.

Le roman se situe au milieu du XVIIème siècle, quelques années seulement après la chute du cours de la tulipe. Un petit retour dans le passé nous permet de comprendre comment et pourquoi la tulipe fait partie de l'histoire des Pays Bas.

C'est par hasard que les premiers oignons de tulipe arrivèrent au Pays Bas en provenance de l'Empire Ottoman en 1562. Transportés à bord d'un navire de commerce, coincés entre des ballots de tissu, ces oignons furent cuisinés et servis en accompagnement. Très appréciés pour leur goût sucré et doux, le propriétaire du bateau décida d'en cultiver dans son jardin. A sa grande surprise, le printemps venu, son jardin s'illumina de mille couleurs. La passion pour la tulipe était née...

 

Légende ou histoire véridique ? Peu importe, car dès son arrivée en Europe au cours du XVIème siècle, la tulipe déchaîna les passions et devint très vite l'objet de spéculations. Les bulbes deviennent en quelques années à peine une marchandise se négociant à prix d'or. On peut même parler de "tulipomania". Mais en 1637, la demande excéda l'offre, le prix de la tulipe fut régulé par la loi causant la faillite de nombreuses familles.

 

Mais la tulipe n'avait pas fini de faire parler d'elle car elle est au centre de l'intrigue de ce roman. Deux hommes ont été retrouvés assassinés à une semaine d'intervalle dans la vieille ville d'Amsterdam. Le premier était propriétaire des chantiers navals, le second était banquier d'une des plus vieux établissements banquier des Pays Bas. Tous deux revenaient de l'assemblée hebdomadaire des "Vénérateurs de la tulipe", qui se retrouvait chaque lundi soir à l'Auberge des 3 tulipes. Les deux hommes ont été poignardés et ils serraient tous deux dans leur main le pétale d'une tulipe, noir moucheté de taches rouges. Une tulipe très rare et que les connaisseurs et spécialistes de la tulipe disent avoir été volée à l'Empire Ottoman, et lui ont donné le nom de tulipe du mal. Il est dit que quiconque s'approche de cette démoniaque tulipe, le malheur s'abat sur lui. Quel rôle joue cette tulipe noire dans ces meurtres ? C’est à cela que l'inspecteur de circonscription de la ville d'Amsterdam Jérémias Katoen va tenter de répondre. Chargé de l'affaire, il va amener le lecteur à pénétrer le monde secret, énigmatique des amoureux ou des ennemis de la tulipe.

Un roman intéressant pour ce qu'on apprend de cette "fleur du sultan" qui fut le joyau secret de Perse pendant des siècles, puis, des jardins de Constantinople, avant de séduire toutes les cours d'Europe dont celle du Roi Soleil et devenir le symbole de la Hollande !

Commenter cet article

dalinele 14/05/2011 11:45



est-ce vraiment prenant? le roman est-il plus "policier" ou historique?



Dominique84 14/05/2011 13:19



un roman historico-policier !



trublion 14/05/2011 09:18



un petit passage pour te souhaiter une bonne fin de semaine Mimi


 gros bisous



mjyanchou 14/05/2011 02:46



tulipe en hollande aussi je crois des champs immenses



mjyanchou 14/05/2011 02:45



hello mimi


et be ce livre doit etre passionnant a lire un genre de roman policier a suspense...


les champs immenses de tulipes tres colores (recus en mail)  que c'est beau !!


c'est une jolie fleur....qui possede des vairetes incroyables de beaute


j'ai vu a botanic ..j'en ai dans mon jardin..qui fleurissent a avril quand suis a nyons..


je te souhaite un bon week end ..


tiens le va te balader en bus ...mdr



soleillune 13/05/2011 23:18



Tiens je ne savais pas que les bulbes de tulipes pouvaient se manger et étaient un mets délicieux! Alors les tulipes dans mon jardin n'ont quà bien se tenir si elles souhaitent faire les belles
au printemps prochain.. Bon week end en avoignon!



Sandisa 13/05/2011 20:11



"tulipe noire" , un étrangeté qui va bien avec un sujet policier ! Bravo pour ta rubrique littéraire Domi ; elle est toujours intéressante et donne des pistes de lecture . merci



JO/0495HAles adept 12/05/2011 21:40



bonsoir DUME. merci pour tes gentils passages .je n' ai pas pu m' exécuter , alors que je t' avais promis de repasser ...excuse moi ..je n' arrêtais pas d' y penser mais, pour des raisons
péremptoires n' ai pas pu tenir ma promesse !! passons ..ce roman policier est sans nul doute intéressant et nous éclaire sur l' importance de cette tulipe noire maléfique  et de cette jolie
fleur en général .  ( ce printemps , elles furent abondantes et vraiment belles dans le jardin ) j' ai même commandé des oignons sur catalogues( de tulipes noires) ...ça n' a rien donné !
les oignons ont pourri ..eh bien ...tant mieux ! ..je te souhaite une bonne soirée .ici grand beau temps   chaud... beaucoup de travail ( jardin ..travaux ..!!) et..pas mal de
fatigue.  mais je me suis enfin débarrassée de ces contraintes rénales ...je revis ! bisous à bientôt ...



Missnik 12/05/2011 18:44



Merci Domi ! Tu m'as fait rire dans ton com ! Alors à la tienne !! Mais tu sais je n'ai vraiment pas la main verte .... je n'arrive pas à cultiver mes fleurs !  Elles fânent très vite .... à
moins qu'elles me parlent ! mais peu me parlent même si je leur  donne la parole ! En fait je ne suis pas douée pour grand chose ! snif ! Bisous et bonne fin de semaine ! Chez nous des
orages à répétition ce qui ravit mes fleurs !



daniel.l 12/05/2011 10:08



bonjour! une belle histoire!  découverte de cette fleur... très intéressant, certainement...! mais il me semble qu'on ne mange plus les bulbes...! bonne
jouenée à bientot, daniel!



trublion 12/05/2011 08:10



on pourrait dire que les turcs se sont sentis déflorés !


la tulipe a la fragilité de la beauté, le moindre vent ou pluie la détériore.


C' est quand même étrange que le noir tente les botanistes !


 que ce soit pour la tulipe, comme pour la rose !


En Turquie, la tulipe est restée une fleur passion, qu' on retrouve partout !


La beauté a t' elle une frontière ? je ne crois pas !


un roman qui conjugue intrigue et découverte !


 bonne journée Mimi


 gros bisous



Kliklak 11/05/2011 21:32



J'adore les tulipes...c'est l'éveil coloré du printemps...quelques soit leur couleur, elles "prennent" la lumière...c'est toujours beau un tulipe, même quand ça commence à défleurir..


 


bizbizou



musicolyre 11/05/2011 18:38



"Mimiamie" cela me fait penser à un titre d'un livre de mon enfance qui s'intitulait "la tulipe noire".Bonne soirée.BBises



ta tinon, ta marseillaise 11/05/2011 17:23



Bonjour, ma bien chère Mimi, me voici, je
viens voir ma litteraire, ça doit-être un roman très intéressant que tu lis. J'espère que ça va pour toi et pour ta Noon, que tu profites bien de ce merveilleux temps. Moi, tranquille à la
maison. Je te souhaite un bon mercredi après-midi, pour ce soir, une bonne soirée, une très bonne nuit, au plaisir de pouvoir te lire. Mes amitiés, je t'embrasse très fort, ta marseillaise pour
son avignonaise préférée.






Missnik 11/05/2011 17:10



Ah bravo l'exposé !!! J'aime déjà les tulipes (chez moi rose rouge jaune orange mais jamais noire ) mais si  le Roi aimait ... j'aime encore plus  ! Il aimait s'entourer de beautés ce
roi soleil ! Bisous Domi !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents