Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Le jardin des larmes de Arnaud Delalande, Ed. Grasset

Publié par Dominique84 sur 3 Juin 2011, 11:41am

Catégories : #Mes lectures

 

Mal dans sa peau d’homme marié et de jeune cadre dynamique occupant un poste de DRH, Sébastien décide du jour au lendemain de changer de vie. Il veut se prouver à lui-même qu’il n’est pas un lâche, qu’il peut agir et bien agir, il veut enfin se sentir vivre. Au lieu de cultiver une vie de couple cernée par le mensonge, s’accrocher à un métier qu’il abhorre, il divorce et s’engage dans l’humanitaire. Pour son premier poste, il sera le chef de mission au Sri Lanka. L’adaptation est difficile mais Sébastien a enfin trouvé un sens à sa vie, il s’accroche à son engagement comme à une bouée de sauvetage. Puis un jour de décembre 2004, il reçoit un appel du délégué sur les côtes, une vague gigantesque vient de s’abattre dans la région, engloutissant tout sur son passage. Sébastien va s’investir corps et âme, son dévouement n’aura pas de limites mais, l’initiative n’est pas de mise dans ces associations, les bureaucrates à Paris n’apprécieront pas son zèle…

Puis il y a l’histoire de Lise, jeune sage femme de 25 ans qui s’est engagée elle aussi dans l’humanitaire. Sa grand-mère lui avait dit avant de mourir « il faut essayer d’être une lumière pour le monde » . Son emploi dans un dispensaire au Rwanda la satisfait, elle est presque heureuse. Mais en 1994, les tensions entre Hutus et Tutsis commencent à monter et l’attentat meurtrier contre le président rwandais va mettre le feu aux poudres. Elle va être témoin des premiers crimes et sera prise en otage, devenant un enjeu pour les troupes de l’ONU. Lise a assisté à l’innommable, seule car dès le début du génocide, les humanitaires ont été rapatriés, l’ordre avait été donné par Paris, indifférent au sort de ces hommes, femmes et enfants.

Ces deux personnages vont trouver leur vérité au milieu du chaos, en vivant des expériences traumatisantes, où l’effroyable, l’impensable se côtoient quotidiennement, transformant à jamais leur vie.

Le troisième personnage du roman est le narrateur, un écrivain en mal d’inspiration, légèrement dépressif. Lise et Sébastien vont se livrer à lui, évoquant sans détours les horreurs dont ils ont été témoins.

 

Roman ? Documentaire ? Essai ? Le Jardin des larmes est tout à la fois. C’est un récit bouleversant qui nous entraine dans un tourbillon d’émotions vivaces et nous pousse à réfléchir sur le sens de la vie, de la condition humaine. Pas de langue de bois ici, les véritables raisons pour lesquelles certains s’engagent y sont analysées sans parti pris, avec beaucoup d’objectivité. Un roman contemporain qui pointe du doigt qu’à l’heure « où les ONG font figure de dernier terrain d’aventures, les hommes même au service des plus faibles, restent des hommes »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fanfanchatblanc 05/06/2011 18:18



En fait, trouver ce pourquoi l'on est né... j'aime beaucoup la photo de ce livre.. ça me rappelle une vidéo que j'ai réalisé à propos des mains... Merci à nouveau pour la musique
d'accueil.. Je t'embrasse très très fort Mimi .. ici la pluie fut de courte durée et la chaleur reprend ses droits.. à mon grand regret...



kinou31-36 :0059: 05/06/2011 15:38



Bonjour ma Mimi. Sans doute un très bon livre sur l'engagement. Aider les populations dans le malheur est tout à leur honneur mais, je me demande tout de même ce qui pousse des gens comme toi et
moi, enfin presque, à affronter des horreurs qui vont bien au-delà du supportable...en vain parfois. Passe un bon dimanche. Bisous. @+



Patrick - L'AUTUNOIS 05/06/2011 12:18



Un petit coucou pour te montrer que je ne t'oublies pas. J'espère que tout va bien pour toi. Passes un bon dimanche et @+ Amicalement. Patrick.



musicolyre 05/06/2011 11:29



C'est bizarre un être humain il pleure de peine ,de rage et de joie.BBises



daniel.l 05/06/2011 08:47



bonjour! ... n'est ce pas aussi pour essayer de gagner leur paradis, que ces hommes et ces femmes s'engagent dans de telles situations?  il faut du courage
et de l'abnégation, et je leur rend hommage! ...mais quand on voit le sort que certains leur réservent, je me demande à quoi ça peut bien servir au bout du compte...ou du conte...!!!! bonne
journée, à bientot, daniel!



♥♥♥talonaiguille♥♥♥ 05/06/2011 08:21



bonjour domi.. un passage rapide aujourd'hui pour te souhaiter un excellent dimanche.. bisous - claire



Soeur Anne 04/06/2011 20:50



Bonsoir Domi !!!! Ce livre doit être en effet très intéressant !!! Le destin de chacun est un mystère dont on ne  comprend pas toujours  les décisions .... Je me souviens d'un
jeune homme très brillant de ma génération ... ingénieur à l'avenir très prometteur ! Un jour il a décidé de tout laisser tomber pour devenir cultivateur de la terre de son grand père ... Depuis
je l'ai croisé plusieurs fois .... il semble très heureux du choix de sa destinée .... près de la nature ! J'admire les gens qui agissent selon leur conviction et non pas pour ce que les parents
attendent d'eux ! Merci pour ta petite babouille chez moi ... j'ai bien aimé ! Chez nous le temps est mitigé aujourd'hui ... quelques gouttes seulement ! Peu importe  .... j'ai compté les
prises de courant et les interrupteurs aujourd'hui !! hi hi trop long à t'expliquer !!!! Mais ouf !!! j'ai fait ma BA ! Un gros bisou et bon dimanche Domi !



baine 04/06/2011 19:40



coucou DOMI


quand les gens sont mal dans leur peau ils se mutilent de différentes manières mais sauveront ils le monde pour autant je ne le pense pas mais ils se réconfortent en faisant une bonne
action qui n'est autre qu'un appel au secours !!!!!


bonne soirée bisous



musicolyre 04/06/2011 17:31



J'admire ces gens mais il y a beaucoup à faire en France en ce qui concerne les handicapés et les personnes agées.Bises à Mimiamie de BB moisie par la pluie



dalinele 04/06/2011 11:26



ça a l'air bien intéressant en effet, dire les choses comme elles sont, ça devient rare... enfin, ça l'a toujours été sans doute!



trublion 04/06/2011 08:18



aventure, ne peut être associé à humanité !


je vois dans ce roman, tout ce qu' on peut reprocher aux dirigeants des organisations !


ce sont des entreprises comme les autres, avec l' argent en fond de panorama !


 Reste les vrais bénévoles, ceux dont on ne parle pas !


Un roman de vérité pour moi !


 bonne fin de semaine Mimi


 gros bisous



Dominique84 04/06/2011 09:13



Voilà exactement ce qui ressort en filigrane de ce roman, l'auteur ne dénonce pas, il ne stigmatise pas, il fait part de ses observations tout simplement, sans langue de bois.


Je tiens à te remercier du soin que tu prends à lire mes articles et à écrire tes coms, c'est toujours un réel plaisir de te lire. bisous



JO/0495HAles adept 03/06/2011 21:35



bonsoir DOUME ; voici un bel hommage à ces personnes qui s' expatrient au bout du monde défier le sort et combattre la souffrance . Ils s' engagent par idéal ou pour mieux se trouver eux mêmes .2
personnages en quête de leur vérité  au milieu de ce chaos et la mort . toutes ces horreurs nous révèlent parallèlement les grandeurs et les souffrances impensables de la condition de ces
humanitaires ; ils suscitent notre admiration et font poindre  l' espoir auprès des rescapés de tragédies de cette ampleur .  pour eux plus rien ne sera pareil qu' avant...bises à
prestu .



Véronique-61 03/06/2011 18:41



Comme quoi l'homme est "bête" et est incapable d'apprendre de ses erreurs puisque tu nous parles de génocide au Rwanda alors que nous revivons les mêmes choses, les mêmes scènes barbares
en Syrie, Egypte, Yemen et les autres.


Mais ce qui me touche dans ce livre que je ne connais pas c'est surtout la jaquette avec ces deux mains jointes et ouvertes qui me font immanquablement penser à Barbara qui arrivait et
quittait toujours la scène avec ses mains ainsi ouvertes comme si elle voulait prendre tout son public dans ses bras ....


Je t'embrasse ma belle, la petite abeille normande.






Yanamar 03/06/2011 18:41



Ben qu'est-ce qui se passe, ils sont tous en vacance les butineurs ? J'arrive à 18h40, et il n'y aeu que 2 visites ! a quoi bon se décarcasser....


BISALADOMIKILIETKIHECRIHEKIKOMJOHNNY.....ABANDONNEE .......



Dominique84 03/06/2011 19:36



Je suis la mal aimée
Les gens me connaissent
Tel que je veux me montrer
Mais ont-ils cherché à savoir
D'où me viennent mes joies ?
Et pourquoi ce désespoir
 Caché au fond de moi....


Si les apparences
Sont quelquefois contre moi
Je ne suis pas ce que l'on croit
Contre l'aventure de chaque jour
J'échangerais demain la joie d'un seul amour
Mais je suis là comme avant mal aimée


Hihihihi...... bisoyannkiconéséklasik !



♥♥♥talonaiguille♥♥♥ 03/06/2011 17:37



bonjour domi.. ah oui.. ici chez toi, on butine !!.. super...
je passe te souhaiter un excellent we.. gros gros bisous - claire




ANTO 03/06/2011 16:01



Salutè Dumè ,avec ces histoires de Tutsis et Hutus ,ça n'a pas l'air d'être un livre pour se fendre la pêche .


bonne soirée bise



Dominique84 03/06/2011 17:53



Tu as raison, pour cela il vaut mieux des "Alexandra",  des "Alexis Lepere,  des "Amsden", des "Andromede", des "Chevreuse hative,", des "Early Elberta", des "Galande", des "Jaune
miel", des "Madeleine blanche", des "Pavie porcelaine téton", des "Redhaven", des "Reine des vergers", des "Roussane de Juillet", des "Royale de Barzac", des "Tétons de Vénus", des "Velvet" ou
des "Pavie Sanguine", et j'en passe et des meilleures ! bisous Anto'



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents