Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Le voyage de cent pas de Richard C. Morais, Ed. Calmann-Lévy

Publié par Dominique84 sur 23 Février 2011, 02:46am

Catégories : #Mes lectures

                    Paru le 02/2011,309 pages

Hassan Haji, jeune musulman de Bombay, est né au milieu des effluves épicées de la cuisine indienne, les aromates, le curry, l’anis étoilé, la cardamone. Son grand-père a commencé en livrant à vélo des plats cuisinés dans les rues de Bombay, et son père Abbas, ambitieux personnage haut en couleurs, œuvre dans la cuisine de son grand restaurant, au milieu de sa tribu bruyante et admirative.

 

Tout semble lui réussir, il prospère vite, acquiert des hectares de terrains dans le centre de Bombay, une ville en pleine mutation, qui se modernise, se redresse, où le mètre carré est l’un des plus chers au monde. La famille Haji est en voie de devenir l’une des plus riches de la ville, mais ce bonheur est fauché en quelques minutes, lorsque des fanatiques hindous incendient le restaurant des Haji, dans lequel la mère d’Hassan périt brûlée vive. Abbas ne s’en remet pas, il décide alors de tout vendre et de quitter l’Inde pour immigrer en Europe.

 

Toute la famille part alors s’installer dans le quartier de Southall, près de l’aéroport d’Heathrow à Londres, un quartier peuplé pour la majeure partie d’Indiens et de Pakistanais. Abbas se remet au travail comme un forcené, il veut de nouveau ouvrir un restaurant, mais il déprime. Il lui faut bouger, il entraîne alors toute sa famille dans un cortège de Mercedes, pour une virée dans les pays d’Europe, à la découverte des spécialités culinaires. Ils achèvent leur périple en France, dans le Jura à Lumière où Abbas tombe en amour pour une grande maison, il l’achète pour y installer le restaurant indien de ses rêves, la Maison Mumbai. La roue semble avoir tourné pour la tribu Haji, mais c’était sans compter leur voisine, la revêche Madame Mallory et son célèbre restaurant Le Saule Pleureur, deux étoiles au Michelin, qui s’insurge contre le bruit, l’odeur de friture, de cuisine exotique qui parfume toute la rue et heurte ses narines délicates. La guerre est déclarée entre les deux restaurants, chacun y va de coups bas, d’insultes et de dénonciations. Mais un jour, elle découvre le don d’Hassan, ce don particulier, « ce petit quelque chose qu’on ne rencontre qu’une fois par génération. C’est un chef né. Un artiste ». Elle n’aura alors de cesse de vouloir le débaucher pour l’embaucher chez elle. Elle n’a alors plus qu’un souhait, un désir, celui de faire du jeune Hassan, un grand chef de la grande cuisine traditionnelle française. Devant le refus d’Abbas, Madame Mallory usera de toutes les ruses possibles pour faire plier le patriarche.

 

C’est ainsi que le petit musulman de Bombay parcourra cent pas pour quitter les cuisines de son père et pénétrer celles de Madame Mallory et ses recettes secrètes, quitter l’Inde sans pourtant la renier.

Beaucoup d’humour dans ce roman, écrit comme une parabole, prêchant la tolérance entre les cultures, le métissage des goûts et des couleurs.

 

Une histoire qui vous fait saliver, vous enivre d’arômes, à déguster comme une gourmandise permise !

L’adaptation cinématographique est en cours d’écriture. 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean paul doudou 28/02/2011 12:11



bonjour Dominique j'ai lu ton com avec plaisir je vois que tu n'oublie pas les ançiens d'orange moi je communique toujours avec tinon on se téléphonne elle est sur sky aussi et on passe la voir
chez elle quand on descend a Marseille prendre le bateau c'est gentil, excuse moi j'aurai du auussi te donner de nos nouvelles  pour nous ça continue il y à u quelques maladies la grippe que
j'ai u en janvier et je l'ai contaminer à mon petit fils de 16 mois il à fait beaucoup de fiévre ma fille l'a emmener à l'hopital ou elle travaille en pédiatrie, bon maintenant ca va bien sinon
rien de spécial je viens de faire ma résrvation pour la corse en juin juillet la location et le bateau sur Corsica SNCM toujours en gréve en remontant on passe voir aussi une amie de mon blog qui
demeure à Nyons dans la Drome et on arrette chez des amis a Marseille. bon je vai pas te faire un roman bonne continuation et à bientot je te referai un com. bisous doudou



Dominique84 28/02/2011 15:10



Merci de ta visite Jean-Paul, je vois que vous êtes encore et toujours amoureux de la Corse, cela ne m'étonne pas, comment ne pas être fidèle à l'Ile de Beauté !!! gros bisous et à bientôt



musicolyre 25/02/2011 10:31



J'ai fait les cent pas parfois en attendant quelqu'un mais pas en voyage lol!!!BBises



michel 003 25/02/2011 08:14



bonjour dominique   j'espere que tu va bien merci pour ton passage   le temps aujourd'hui  beau  et bon......  samedi dimanche la meteo nous dis couvert et peut
etre la pluie c'est domage pour toutes les fêtes  comme dab  chez toi super beau ton article ..je te souhaite un trés bon et beau vendredi  a bientôt bises amicales michel003



mjyanchou 24/02/2011 20:55



MIMI ..POUR RIGOLER J4AI MIS MES OREILLES DE MIMIE SUR MON BLOG...LE RIDICULE...TANT PIS CARNAVAL ON RIGOLE UN PEU.....HIHIH.



Celange 24/02/2011 20:37



coucou ma domi bé tu vois cette histoire je la verrai bien mise en scène au theatre je vois bien le décor les artistes les costumes et je pense que d'humour en tendresse l'histoire passerait
aussi vite qu'un lait sur le feu (sourire) bonne soirée ma domi bisous à+



baïne 24/02/2011 19:30



coucou Domi


je viens puisque tu me fais gouter aux saveurs orientales je prends place et j'écoute  tonrécit  mais dépéche toi j'ai faim je sors de la salle de sport (rire)


bonne soirée bisous



Bidule 24/02/2011 17:47



Bonjour Domi !Merci de ton passage sur le blog pas rès sérieux de Bidule !! MDR!


Bisous



Axel21 24/02/2011 17:46



Bonjour ma Domi seule, unique et préférée (et ne dis pas que c'est parce que j'ai pas le choix). Si ma côte monte, monte, j'ai bien peur que la descente soit difficile, même en roue libre. Avec
ton livre, en plus, tu m'as donné faim. Je ne suis pas loin du jura, mais je ne suis pas au courant de Lumière. Avant de disjoncter, il faudra que j'éclaircisse ce point obscur... Plein de
bisous.



Atchoum 320-208 24/02/2011 12:31







Ouais, à une lettre près c'est comme déboucher. Mais je ne suis même pas charcutier...


que je débauchasse





que tu débauchasses




qu'il débauchât




que nous débauchassions




que vous débauchassiez





qu'ils débauchassent


.


320-208 de Champagne (c'est pour les bulles...blop-blop)







musicolyre 24/02/2011 11:12



tes récits de livre me permettent de m'évader sans voyager.Merci.BBises



Dominique84 24/02/2011 11:18



supercalifragilisticexpialidocious



tinon 24/02/2011 11:01



Bonjour, ma MIMI, ma litteraire, je viens butiner et voir tes beaux écrits. Te remercier de ta bonne visite qui me
fait très plaisir, de ton bon commentaire. Comme tu vois, mon humour me poursuit et j'en trouve encore des biens divers. Je te souhaite un bon jeudi, le soleil est un peu pâle et il fait un peu
frais. Moi, je suis tranquille à la maison. A bientôt, au plaisir de te revoir à nouveau. Je te fais de très gros bisous Marseillais à mon Avignonaise préférée.






Véronique-61 24/02/2011 10:15



Bonjour Mimi,     ravie de t'avoir appris quelque chose et pour ton info personnelle, je pourrais rajouter que Saint calais est aussi la patrie d'adoption du chanteur africain
Manu Dibango qui est arrivé là-bas tout jeune étudiant déraciné et en remerciement cahque année il vient faire un concert gratuit.  Bon maintenant je vais lire un peu tes pages ....
bises.



Claude 24/02/2011 10:06



du Bollywood en littérature, l'humour doit être omniprésent, je vais le lire, faut pas rater une occasion de rire, même s'il traite aussi de thèmes actuels... la pluriculture sans... OGM !


bises Domi



Marin 24/02/2011 09:50



Aller une pincée de Nieztsch dans cet océan d'épice, il voyait en l'inde et en cette philosophie, un danger pour nos cultures. Pas tombé loin le gars, il nous pillent juste le travail. Les
occidentaux sont toujours dans une béatitude vis à vis du lointain. Donc ton bouquin doit etre vraiment intéressant car il détient une forme d'ironie et doit nous éloigner des vues occidentales
et fausses, pour pénétrer une vraie et propre  pensée orientale.



musicolyre 23/02/2011 20:49



Tu as de la chance"Mimicousine" en dévorant les livres tu ne dois pas manger beaucoup lol!!Bonne nuit.BBises



Dominique84 24/02/2011 09:21



je grignote entre 3 mots !!!! bisous ma BB



JO/0495 23/02/2011 16:35



 MA chère DOMINIQUE , merci pour tes conseils que j' aurais suivis . ce n' est pas d'une grippe qu' il s' agit mais de coliques néphrétiques .... bis repetita.. j' ai subi une intervention
avant noèl ..un calcul rescapé me fait voire les 36 chandelles ... bref, je vais à la clinique le 25 /2 .passons .je ne suis pas dans ma meilleure forme aussi ai je survolé  ce roman qui me
plairait beaucoup  il est dans mes gouts ! ... 'je suis fièvreuse... je te souhaite bonne journée .de grosses bises .je suis laconique excuse moi .à+



Dominique84 24/02/2011 09:21



courage Jo, je penserai à toi, je t'embrasse



ANTO' 23/02/2011 13:49



Salutè Dumè :si le film se fait faurdait pas en faire un remake de l'inégalable "cuisine au beurre "


bonne journée bise



Dominique84 24/02/2011 09:22



Fernandel en sarouel ? bonne idée...



OUPAS 23/02/2011 13:10



BONJOUR MIMI !


Je pense, à l'aune de ce que nous montre l'INDE moderne, que les anglais (comme les français) seraient bien inspirés de faire l'inverse et de s'installer là-bas !


Je suis persuadé que ces "courants" chinois et indiens vont vite se tarir ! On ne s'installe pas dans des pays musées !


Au fait ! Connais-tu Aurangabade ? C'est tout près de MUMBAÏ !....... C'est une PETRA indienne ! Je prépare l'article !......C'est sublime !


Bisous Mimi !



Dominique84 24/02/2011 09:23



  j'attends.... je sais que tu vas nous concocter cela comme un chef !



day_lys 23/02/2011 12:17



 





bonjour mimi, me voilà de retour.... c'est en effet une belle histoire que tu nous comptes là, moi qui aime voyager, j'adore aussi découvrir toutes les différentes nourritures de chaque pays, en
Inde j'ai adoré les plats très épicés, on a la bouche en feu après (rire). Je te souhaite une belle journée gros bisous mon amie.



daniel.l 23/02/2011 10:41



bonjour! tou est dit dans ce livre... le fanatism destructeur... et la reconstrction de cet hmme, qui se donne un but, sans doute pour survivre...! mais il
manquera quelque chose au film: les subtils parfums...! bonne journée, à bientot, daniel!



trublion 23/02/2011 10:01



tu vois, en te lisant, je repense à ces articles qui pour moi montrent qu' il y a beaucoup de jaloux envieux !


 à tous il est donné la possibilité de réussir,  à condition d' avoir l' idée et le courage !


 en tout cas, voilà un roman qui ne manquera pas de sel !


 bonne journée mimi


 gros bisous



Dominique84 24/02/2011 09:24



et pimenté de pas mal d'humour... à la Bollywood !



atchoum 40-26 23/02/2011 08:47



Passage de la gamelle de friture aux fourneaux astiqués ?


Que ne ferait-on pour la débauche, n'est ce pas !!!


80-52 à défaut d'inspiration dans cette rigueur matinale.



Dominique84 24/02/2011 09:27



Marrant comme le mot embauche ne peut avoir qu'un sens, alors que débauche... !!!


160.104



mjyanchou 23/02/2011 04:50



je dors pas...4 h 45... et voila ton nouvel  article


ce livre a l'air savoureux a lire mimi..


.comme la cuisine indienne....faudra que je goutte un jour......


bon mercredi mimi je danse sur ton blog mdr



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents