Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Les Inséparables, Alessandro Piperno, Ed. Liana Levi

Publié par Dominique84 sur 26 Septembre 2012, 08:42am

Catégories : #Mes lectures

Image and video hosting by TinyPic 

trad. italien Fanchita Gonzalez-Batlle, 394 p. 22,50 €

Les inséparables est le deuxième volet des aventures de Léo Pontecorvo, professeur de médecine accusé publiquement d’avoir séduit la petite amie de son fils, âgée de 12 ans. Léo, homme gâté par la vie et porté par sa mère, est incapable de se battre, au contraire, il se recroqueville, s’enferme dans sa cave et sombre dans une dépression laissant ses deux fils, sa femme et sa mère dans le plus grand désarroi. C’était le thème de « Persécution » paru l’année dernière et qui a obtenu le prix du meilleur livre étranger.

25 ans après le drame qui a souillé la réputation de leur père,  les inséparables frères Filippo et Samuel se sont reconstruits, chacun à leur façon aidés de leur mère Rachel, qui elle, a ouvert un cabinet de pédiatrie et a surmonté avec courage toutes les difficultés, financières notamment.

Filippo s’est marié avec une riche héritière maniaco-dépressive, elle lui a souvent reproché sa paresse, son manque d’ambition et réagit très mal  au succès qu’il vient de remporter avec son premier long métrage, un dessin animé.

Samuel quant à lui, après de brillantes études à Londres et est devenu financier dans le commerce du coton. Ce fils-modèle s’apprête à épouser la belle-fille idéale aux yeux de Rachel puisque par amour, elle se convertit au judaïsme. Mais derrière cette façade de félicité rien ne va plus. Sa sexualité connaît quelques revers et sa carrière est compromise. Sa vie se craquelle, se fissure…

Les deux frères vont petit à peu voir leur situation s’effondrer. Plus rien ne les unit alors, si ce n’est ce passé peu glorieux qui les rattrape inexorablement. Les inséparables se muent en Abel et Caïn des temps modernes et sombrent dans le drame de la bourgeoisie, sans charme à la Buñuel.

Alessandro Piperno est magistral dans l’exploration de la psychologie des personnages, rien ne lui échappe, il détaille, il autopsie ses personnages, beaucoup trop à mon avis. Lire ce roman c’est comme écouter un bavard, il vous perd dans les détails,  il vous donne le tournis. Je n’ai ressenti aucune empathie envers ces ces deux bobos écrasés par une mère juive, et même si les dialogues sont cocasses, l’ennui m’a gagnée au fil des pages.

Commenter cet article

baïne 28/09/2012 21:47


coucou Domi c'est ainsi que nous avez surnomé les enfants car nous étions toujours ensembles mais la vie et la maladie en ont décidé autrement en 2005 alors  j'ai voulu
acheter un couple mais par peur du même sénario j'ai renoncé  Bisous

cafardages 27/09/2012 19:28


... tu nous as évité l'ennui !

cafardages 27/09/2012 19:26


merci à toi Dominique. Bizzz des Caphys

Véronique-61 27/09/2012 19:23





Non merci ... autant parfois je suis enthousiaste à tes lectures autant là ... je ne lirais pas celui-ci !


Bon choix en passant pour ta nouvelle déco ! C'est très réussi, cela me plaît beaucoup. A bientôt.



kinou31-36:0059: 27/09/2012 15:45


Bonjour ma Mimi. Et bien, ta critique prouve que tu es bien courageuse car tu as réussi à aller jusqu'à la dernière page. lol !!! Perso, "les inséparables" m'évoque plutôt "les oiseaux"
d'hitchcock...beaucoup moins ennuyeux. Passe une bonne journée. Bisous. @+

Clovis Simard 26/09/2012 21:50


Blog(fermaton.over-blog.com)No.3- LOTO 649.- La signification ?

Clovis Simard 26/09/2012 21:50


Blog(fermaton.over-blog.com)No.3- LOTO 649.- La signification ?

musicolyre 26/09/2012 21:34


Coucou"mimiamie" me revoilà revigorée après une semaine au calme en Corrèze ,quel calme au milieu de cette nature pas encore envahie par les nuisances.Bonne nuit.BBises

denis 26/09/2012 18:10


un livre à noter  et superbe look ton blog.

Anne6329 26/09/2012 14:49


Autrement dit "ennyeux" ! Je vais suivre le conseil sans me forcer ! C'est Liana Levi qui va faire la gueule ! Mais c'est vrai ... trop explorer devient ennuyeux à la longue ... Fermer le bouquin
et passer à autre truc plus concret ... plus authentique ... La vie est si courte ! L'autopsie révèle parfois des trucs qu'on était loin de soupçonner ?? L'art de l'exploration morbide  !
Celle qui touche dans sa sensibilité le médecin legiste ! Bref pour l'instant je pleure mon chien disparu ! Et ça c'était du concret et de l'authentique ... Biz Domi !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents