Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Les tétins de sainte Agathe de Giuseppina Torregrossa, Ed. JCLattès

Publié par Dominique84 sur 19 Juin 2011, 17:58pm

Catégories : #Mes lectures

Le 5 février, c'est la fête des Agathe mais c'est aussi un jour particulier pour la petite Agatina, un jour qu'elle passe en compagnie de sa grand-mère Agata. Toutes deux célèbrent la Sainte en confectionnant un gâteau qui assurera la protection des femmes de la famille, leur gardera toute leur beauté. Ce fameux gâteau est une spécialité sicilienne de Catane, l'une des pâtisseries les plus coquines qui soient comme on peut le voir sur la couverture. Ce sont des petits "seins" surmontés d'une cerise confite, et pour ceux qui voudraient s'essayer à les préparer, la recette se trouve au tout début du livre. Agata choisit ce moment particulier pour enseigner bien plus que les secrets de cette pâtisserie, elle prépare Agatina à sa vie de femme, la mettant en garde contre les hommes, ces grands gourmands ! Elle lui raconte le martyre de Sainte Agathe qui eut l'affront de rejeter les avances du Consul Quintien et fut punie de la plus terrible manière, puisque celui-ci ordonna qu'on lui coupa les seins.

Elle lui enseigne la règle absolue "Tu dois savoir que, si tu ne ressens pas de plaisir quand ils te touchent, les hommes se sentent atteints dans leur virilité, mais gare à toi si tu y prends plaisir, parce que là ils te prennent pour une putain" .

Cette cérémonie culinaire donne l'occasion à l'auteur de nous conter l'histoire de cette famille sicilienne, des femmes de cette famille où le machisme est roi. Au fil des pages, nous découvrons la petite Agatina qui grandit, évolue, expérimente et vieillit. La société sicilienne, tout sexe confondu, est passée à la moulinette des mots de l'auteur qui sait nous faire sourire et même saliver au cours de ce voyage au pays de la ricotta !                              Ecriture typiquement italienne dans l'évocation aromatisée au thym et à l'huile d'olive, de personnages hauts en couleur, où les langues de vipères s'en donnent à coeur joie entre deux bondieuseries. Ici pas de demi-mesure, la cuisine et l'amour se traitent de la même façon, dans une envolée d'arômes variés, sous les rayons d'un soleil ardent. Même la plus avertie des femmes risquent de tomber sous le charme de ces machos, Agatina l'apprendra à ses dépens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alonzo BISTRO 22/06/2011 18:28



Je ne rejette pas les siliconés,  hiiiip non alors. On embrasse bien kékin qui a des implants dentaires ou capillaires. Et vlan.


Quant aux airs bags, hiiiiiip, il faut être parisien pour se servir de ça, parce que chez eux ça craint un max le rentre dedans, ouuuuuuups! Et
re-vlan.  


Chez moi au Mexique on a les sombréros, et là je dis chapeau.  On aime particulièrement la forme mammaire de notre couvre chef, et son large
bord qui assombrit le "éros" qui est dessous. J'ajouterais seulement que nous avons des boches à Pau, non pas des allemands, des beaux chapeaux voyons ! Et re-re-vlan.


Veuillez agréer cher amie l'éxubérance tétine, de mon entière adhésion à votre exposé.  Sachez que je me fiche pas mal des cas
ombiliqués, que dis-je, invaginés; si-si c'est un synonyme ! Et re-re-re vlan.


Et c'est promis, je gouterai le tétin un de ces quatres, enfin un de ces deux! Avec un bon coup de Chinon c'est top (c'est du nibard, zuuuuuuutt, c'est du
pinard le nichon, zuuuuuut encore , le Chinon c'est du pinard, hic !).  Et rererere vlan.


 



Dominique84 22/06/2011 19:11



J'aime les sombreros (et les mantilles), les hauts de forme, les casquettes et les blobs, heu pardon, les bobs, du moment qu'ils font office de couvre-chefs.   Inutile de se crêper le
Chinon, cher Alonzo, trinquons plutôt comme disait Mickey ! 



guilbaux 22/06/2011 15:49



de toute façpn que ce soit des bondieuseies de l'amour ou des gateaux  moi ça me remplit.......et me sens nourrie!



musicolyre 22/06/2011 10:46



ta musique me donne envie de rejoindre mon ami "piano"BBises



fanfanchatblanc 21/06/2011 19:50



"Les tétins de Sainte Agathe" sont superbes mais source de souci lorsque le machisme règne.. je vois que tu as opté pour la couleur lavande.. un joli changement.. je t'embrasse très très fort
chère Mimi. Porte-toi bien.



Alonzo BISTRO 21/06/2011 15:37



Pas de quartier pour les seins. Je préfère en voir en pendentif sur les femmes qu'à l'intérieur des églises. Et vlan !


Les petits, les gros, les crépes, les mal foutus n'ont qu'à bien se tenir. Les tétins sont et resteront des tétins, et j'aime bien quand j'en tétin. Et
re- vlan.


Maintenant, je ne sais plus si le plaisir est dans les papilles ou dans le reste du corps; chacun et chacune appréciera la subtilité selon ses propres
organes sensoriels ! Moi je sais que les miens sont là, dès que l'autre éprouve du plaisir. Et re-re-vlan.


Et vive la Sicile, vive la républance, vive l'Afrique. Et re-re-re-vlan.


Question: Est ce que les tétins sont aussi savoureux que les tétons?
Re-re-re-re-vlan. 


J'ai compris, j'achète le livre, j'achète les tétins, je loue ma propre liseuse en espérant qu'elle ait des beaux,,,,,,,,,,,,,, yeux. re-re-re-re-re
vlan...


 



Dominique84 22/06/2011 11:55



Cher Alonzo Bistro, tu as oublié dans ta description les siliconés, mais cet oubli est volontaire, car je sais que tu aimes les choses simples et naturelles... ah tiens, il y a aussi les air-bags
mais là.... c'est une autre histoire ! tu as le bonjour de VictOR GEAT 



ANTO 21/06/2011 12:02



Salutè Dumè ,si je ne m'abuse c'était un supplice assez courant car il y a plusieurs saintes qui ont eu une mamectomie


bonne journée très beau temps a++bise



OUPAS 21/06/2011 10:26



BONJOUR MIMI !


 


        J'ai déjà lu des "Sagas" italiennes et c'est vrai qu'on y ressent le soleil, on y entend les cigales et on y sent les odeurs de fleurs et
d'aromates !


        C'est un livre à lire en vacances, assis à l'ombre d'un arbre.


 


        Je suis allé plusieurs fois en Sicile et ils gardent toujours (à la campagne) cette tradition d'éducation des jeunes filles, totalement à
l'opposé de l'éducation des garçons, comme pour les préparer à un "duel" inéluctable !


        Bizarrement, ce sont les jeunes filles qui risquent les foudres divines, pas les futurs mâles !


 


Bisous Mimi !


 


PS : Tu remarqueras que je passe et que je commente chaque article ! Alors....



Yanamar 20/06/2011 15:46



Ca sent la lavande ici, on se croirait dans des chiottes propres !


Pour les tetins, j'ai déjà dit ailleurs, ce que j'avais à dire...


JETEBISEMIMILADOMILAVANDIERE.



Dominique84 22/06/2011 13:16



hihi oui... il est tétin petit navire ! bisouhomatelot



kinou31-36 :0059: 20/06/2011 14:32



Bonjour ma Mimi. Ooohhhh !!! Que c'est beau chez toi !!!!


Mis à part les "coucougnettes du Vert Galant", il y a vers chez moi une petite friandise appelée "les tétons de la reine Margot".


Ne dit-on pas qu'on retient un homme par le ventre et le bas-ventre mais, je suis effarée par la règle absolue car je suis sûre que cette mentalité est toujours de rigueur. Et pas seulement en
Sicile !!! Sans doute un beau récit de femmes. Passe une bonne journée. Bisous. @+



musicolyre 20/06/2011 14:04



Pourquoi pas "les tétons"lol!!!BBises



daniel.l 20/06/2011 10:59



bonjour! pas de surprises... ce sont tous les ingrédients qui font marcher le monde...! bonne journée, à bientot, daniel!



trublion 20/06/2011 08:56



les trois ingrédients :


la nourriture pour remplir le ventre, l' amour pour le coeur, et les " bondieuseries " pour l' âme.


Ce sont les traditions qui déterminent le contexte, et à voir la société française, je ne suis pas sur que de les perdre soit une bonne chose !


 bonne journée Mimi


gros bisous



guilbaux 20/06/2011 07:14



ton chapeau a disparu  snifff j'aimais tant le voir quand j'ouvrais ton blog!!!par contre tu me replonges en sicile avec ton livre et du coup suis toute .......chose ! quant à ces tétins ma
douce je te garantie.......le nirvana !!!     mille kisslove



Soeur Anne 19/06/2011 22:54



Vraiment magnifique ton nouveau look ! J'aime ! et puis je me laisserais bien tentée par ce livre ... rien que pour la recette !  J'aimerais reproduire ça et mettre ça sur ma table de
famille ou des amis .... rien que pour voir la tête de mes mâles !!! Tiens ! je pourrais faire ça pour mon aniv .... justement le 5 février ! Un gros bisou



tinon, ta marseillaise 19/06/2011 21:52



Bonsoir, ma tite avignonaise, ma lavandière, ma littéraire, ma Mimi, tu ressurgis, tu hibernais, j'espère donc, que
je te lirais, il me tarde. Tu as du être bien occupé. Oh ! moi aussi, je me suis insquintée en trimant pour ma nouvelle cuisine, dur de remonter la pente. Mais, de part et d'autres, je fais une
navette en blogguant et en jonglant avec mes deux blogs. Tu vois, un peu tard, et avant d'aller me coucher, je suis passée te voir. Je te souhaite une bonne fin de week-end, puis une bonne
nouvelle semaine. Moi, début juillet, je serais un peu en pause, j'ai ma jeune nièce de vingt-ans qui vient passer une semaine à la maison et donc, faudra que moi sa tatie préférée que je m'en
occupe un peu. Nous allons faire des jeux et de la patisserie, autres, sortir non, car je ne peux moi, point sortir. Voilà, ma chère Mimi. Au plaisir, mes amitiés, je t'embrasse bien fort, ta
tinon, ta marseillaise pour son avignonaise que j'adore.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents