Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Matin gris

Publié par Dominique84 sur 10 Janvier 2013, 01:28am

Catégories : #photos perso

Photobucket 

 

Entre gris clair et gris foncé

Oublier, oublier

Les « toujours », les "promis", les « juré »

Comme un  soleil

Dans le gris du ciel

De doute la route est plombée

Entre gris clair et gris foncé

Oublier, oublier

 

Commenter cet article

day_lys 15/01/2013 16:17


Bonjour ma puce, beau petit poème bien en relation avec le temps d'aujourd'hui, et j'aimerais bien oublier le gris pour faire renaitre le bleu d'un ciel ensoleillé, mais en attendant je te fais
de gros bisous.



fanfanchatblanc.over-blog.com 15/01/2013 12:43


Le gris parfois scintille lorsque notamment quelques gouttes de pluie caressent branches et rameaux. Tes photos sont superbes Mimi et tes mots plein de poésie. Ta nostalgie me touche, mais je
crains que l'oubli soit impossible car de recette il n'y a point et les souvenirs toujours nous habitent, voire nous encombrent.


Je t'embrasse très très fort.

marin 14/01/2013 16:31


Mais que veux tu oublier ?  Entre le Noir et le BLanc, le gris et là est notre mémoire. C'estr un abus de langage qui a fait appeler les photo en Noir et Blanc ; si tel était le cas, elles
ne montreraient rien, elles seraient sur ou sous  exposé, cramées quoi !


Alors vive le noir et bla, allez à dada, hu cocotte.

Véronique-61 13/01/2013 16:50


C'est triste et pourtant beau aussi.  La musique sûrement ...  la route est
plombée mais pas par un soleil de plomb alors car en ce moment il se fait bien rare.


T'inquiète pas après le gris reviendra le bleu, les beaux jours et d'autres jours heureux.

joo495 13/01/2013 06:05


salut , DUME,   j' ai été heureuse de te lire . MERCI pour tes bons voeux .EN retour reçois les miens :" PACE E SALUTE PER TUTTU L'ANNU" .. le CAMAIEU  : noir , gris foncé , gris
clair ..c' est généralement ma tendance ...j ' ai un penchant pour pour une certaine élégie , lyrique , romantique  tristounette , comme cette charmante musique accompagnant ces belles
images .bonne journée , grosses bises à+: très beau temps ensoleillé sur notre ile.

nicole 12/01/2013 13:12


Délicieusement  romantique ..... le piano accompagne délicatement  cette nostalgie d'un instant .   J'aime beaucoup , merci 

cafardages 12/01/2013 12:21


et quand le gris se déchire et ben c'est magique ! Bizzz

mocekx 12/01/2013 11:11


joli et pétique!

Bernard Hibout 11/01/2013 12:26


Ce n'est rien qu'un matin gris. Ca commence à peser sur nos âmes, seulement quand les journées qui suivent sont dénuées de couleurs. Personnellement j'aime les nuances de gris, et ta
troisième photo, étrangement, nous pousse à une introspection. Elle est magnifique, simple et pourtant magnifique, dans l'audace d'y faire figurer autant d'émotion ! Au revoir murier à
l'ombre si douce parait il ! béco domi. Je repars en contrat au Québec pour 3 semaines, le p'tit dernier ne sera plus mère poule, alors pas d'huile sur le feu ! La glace est prise et les
frimas arrivent, le réchauffement sera perturbant, c'est sûr. Béco.

Dominique-Anoucha 10/01/2013 20:45


Oublier le gris et rêver le bleu du ciel, le vert des feuillages et l'or du soleil! Vite!


Bonsoir A+

M.Old 10/01/2013 15:53


Le gris n'est pas couleur, mais intensité de lumière !
.
Nuances suspendues gris pastel, du gris ivresse, au mal, gris tristesse.
Aveu d'ailleurs en un gris neigeux, un rien absolu d'un gris paresse.
Etonnement gris. Aveu viscéral, trempé au froid du gris acier.
Aveu de larmes gris perle. Adieu gris souris. A jamais, le gris foncé.
Relents de gris flanelle, adieu l'envol, adieu la muse gris tourterelle.
Aveu d'échec, sourire crispé, visage d'ange, la pensée restera telle.
Les yeux sont ternes du gris ardoise, mais le cœur luit encore du gris argent.
Aveu gris chinchilla, de relents doux gris taupe, mais gris mortel troublant.
Ciao

Annick SB 10/01/2013 07:55


Même plombée, la route est belle ... 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents