Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique84

Dominique84

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Miserere Allegri

Publié par Dominique84 sur 6 Novembre 2010, 22:51pm

Catégories : #Art

Resté longtemps la propriété exclusive de la Papauté pour le service de la Chapelle Sixtine,
  le Miserere d'Allegri n'était chanté qu'une fois l'an, lors des mâtines du mercredi et vendredi de la Semaine Sainte.
    Chanté a cappela, le Miserere d'Allegri a été composé sous le "règne" du pape Urbain VIII vers 1630.

      Risquait l'excommunication celui qui aurait osé  le transcrire ou le chanter ailleurs qu'en ces lieux.

Les partitions étaient gardées à l'abri dans un endroit secret pour éviter la tentation d'un quelconque curieux mélomane.


  C'était sans compter le génie du jeune Mozart qui, alors âgé de 14 ans vint en Italie avec son père pour assister à la Chapelle Sixtine au célèbre Miserere d'Allegri. 
De retour chez lui, il reproduit de mémoire l'œuvre entière sur partitions.

 

  C'est ainsi que grâce à lui, le Miserere d'Allegri, l'une des plus belles œuvres du répertoire de chants sacrés, est passé dans le domaine public.
  Les lecteurs de Jean-Christophe Grangé auront reconnu le titre de son roman publié chez Albin Michel en 2008.

 

Découvrez la playlist miserere Allegri avec Tenebrae

Commenter cet article

OUPAS 16/11/2010 12:53



BONJOUR MIMI !


J'en aurais pas fait mon "chant de chevet" !


Il y a beaucoup mieux et surtout plus mélodieux !


Bisous Mimi !



marin 08/11/2010 10:48



Saalut à toi"exterminator", tu as raison ces chants religieux nous pettent les rouleaux ! Moi aussi je préfère l'international à ces chants royaux ou brougeois. La vie esttotale ou pas. A la
luttes des classes, mêmes musicales ...


Pardon Domi, mais là tu ouvres une autoroutes à râlereis athées.


Ceci dilt il faut aussi remarquer l'oreille absolu du jeune mozart, sa mémoire phénoménale et sa capacité à réinventer le tout en une fois et une correction !!!


Encore un à qui on a écrasé son enfance !


kisses pontesse



cactus27 08/11/2010 00:05



Coucou ma Domi, il a bien fait de la transcrire, sans notre  cher Mozart, nous n'aurions jamais pu profiter de cette si belle oeuvre.


Triste weekend sous la pluie qui n'a cessé de tomber. Heureusement que nous avions des amis à la maison, ça nous a permis d'oublier ce ce temps maussade.


Passe un bon lundi, A+



jean paul 07/11/2010 23:05



bonjour dominique merçi de donner de tes nouvelles, pour nous ça continue tant bien que mal nous venons de baptiser notre 2éme petit fils le 2éme de ma fille, on prend de l'age c'est comme ça,
nous toujours nos vacanses en Corse encore cette année mais nous avons passer quelques jours a Marseille chez des amis en revenant de Corse, et nous avons rendu visite a tinon chez elle (martine
ou gazelle13)  j'ai toujours mon blog sur la corse: http:desire02100.skyrock.com je te fais de gros bisous j'espére que ça va bien pour toi. jean paul doudou



orroz 07/11/2010 20:50



Ouais, en fait on en a rien à foutre de ce chant.


L'internationale et le chant des partisans sont plus connus et plus porteurs d'espoir, malgré la "sombrissitude" des paroles, hihihi.


Scuse, je suis un "exterminator", je ne négocie pas, je plante,,, pour l'avenir...



Dominique84 08/11/2010 12:11



Comme ça, c'est clair !


hé l'exterminator,,, tu compares ce qui n'est pas comparable,,, et là ? est-ce que je me plante ?...bisous l'orrozexterminator..



Patrick - L'AUTUNOIS 07/11/2010 18:45



De passage pour te souhaiter une bonne soirée ainsi qu'une excellente semaine à venir. @+ Amicalement. Patrick.



Monica - ... 07/11/2010 18:40



bonsoir bel article   et traduc en latin,


 kénavo  dpmi   bises



loulou le filou 07/11/2010 18:16



Je suis en admiration !



day_lys 07/11/2010 14:46



super chapelle sixtine que j'ai vu il y a longtemps maintenant, beaux souvenirs, quant au misere allegri c'est également un chef d'oeuvre que j'aime beaucoup, pas trop gai mais bon hihihihi ....
je te souhaite un bon dimanche, et si tu veux te rincer l'oeil viens chez moi; bisous ma puce



musicolyre 07/11/2010 13:11



Bonjour"Mimiamie" lors d'un concert à Ollouiles on nous avait défendu de chanter le final de La flute enchantée sous prétexte que Mozart était Franc maçon et que ne pouvait chanter cela dans une
église!!!Ps:Je ne savais pas que Mozart était Franc Maçon.BBises



Dominique84 07/11/2010 13:32



Absurde ! C'était sans compter les 19 messes, 34 compositions sacrées (motets, offertoires, kyrie, psaumes, antienne, 4 litanies, 2 vêpres); 2 magnificats et plusieurs oratorios, des cantates,
parmi lesquelles on classe les oeuvres composées pour la franc-maçonnerie, c'est vrai !


Il composa au cours de la dernière année de sa vie, en 1791, le superbe motet Ave Verum Corpus, k. 618 ainsi que le Requem k. 626 inachevé, dans lequel la critique et la tradition ont vu une
sorte de testament spirituel du maître. L' Ave Verum Corpus a été dédié par Mozart à son ami Stoll. L'Ave Verum Corpus exprime avec beaucoup d' intensità et de profondeur la sincérité des
sentiments religieux de Mozart.

Bisous BB



anto 07/11/2010 12:34



Afin que nul n'en ignore


Miserere mei, Deus: secundum magnam misericordiam tuam.
Et secundum multitudinem miserationum tuarum, dēlē iniquitatem meam.
Amplius lavā me ab iniquitate mea: et peccato meo mundā me.
Quoniam iniquitatem meam ego cognōscō: et peccatum meum contra me est semper.
Tibi soli peccāvī, et malum coram te fēcī: ut justificeris in sermonibus tuis, et vincās cum judicaris.
Ecce enim in inquitatibus conceptus sum: et in peccatis concepit me mater mea.
Ecce enim veritatem dilexisti: incerta et occulta sapientiae tuae manifestasti mihi.
Asperges me, Domine, hyssopo, et mundābor: lavābis me, et super nivem dēalbābor.
Auditui meo dabis gaudium et laetitiam: et exsultabunt ossa humiliata.
Averte faciem tuam a peccatis meis: et omnes iniquitates meas dele.
Cor mundum crea in me, Deus: et spiritum rectum innova in visceribus meis.
Ne projicias me a facie tua: et spiritum sanctum tuum ne auferas a me.
Redde mihi laetitiam salutaris tui: et spiritu principali confirma me.
Docebo iniquos vias tuas: et impii ad te convertentur.
Libera me de sanguinibus, Deus, Deus salutis meae: et exsultabit lingua mea justitiam tuam.
Domine, labia mea aperies: et os meum annuntiabit laudem tuam.
Quoniam si voluisses sacrificium, dedissem utique: holocaustis non delectaberis.
Sacrificium Deo spiritus contribulatus: cor contritum, et humiliatum, Deus, non despicies.
Benigne fac, Domine, in bona voluntate tua Sion: ut aedificentur muri Jerusalem.
Tunc acceptabis sacrificium justitiae, oblationes, et holocausta: tunc imponent super altare tuum vitulos


Je n'aurais pas pu chanter les ornements hauts qui demandent une voix aigue de castrat par contre le faux bourdon ressemble à la polyphonie locale !


bonne journée a++



Dominique84 07/11/2010 13:26



Merci Anto... voici la traduction..


Pitié pour moi, mon Dieu, dans Ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi.
Contre Toi, et Toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.
Ainsi, Tu peux parler et montrer Ta justice, être juge et montrer Ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute, j’étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais Tu veux au fond de moi la vérité ; dans le secret, Tu m’apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ; lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j’entende les chants et la fête : ils danseront, les os que Tu broyais.
Détourne Ta face de mes fautes, enlève tous mes péchés.
Crée en moi un coeur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de Ta face, ne me reprends pas Ton Esprit Saint.
Rends-moi la joie d’être sauvé ; que l’esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ; vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur, et ma langue acclamera Ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera Ta louange.
Si j’offre un sacrifice, Tu n’en veux pas, Tu n’acceptes pas d’holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; Tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur, relève les murs de Jérusalem.
Alors Tu accepteras de justes sacrifices, oblations et holocaustes ; alors on offrira des taureaux sur Ton autel.


c'est vrai que les chants polyphoniques corses ont cette résonance.



Pixel 07/11/2010 12:24



Sérénité garantie chez toi aujourd'hui. Je n'ai pas eu la chance d'écouter ce magnifique chant des anges lorsque j'ai visité la Chapelle Sixtine, faudra que j'y retourne  BB angel



trublion 07/11/2010 11:40



et pourtant, le Christ était pour le partage !


Merci à Mozart à qui je pardonne son côté libertin.


 bon dimanche Mimi


 gros bisous



MARINAMIE 07/11/2010 08:42



bonjour mimi, tres joli chant religieux, bonne journée, bises



YANNAMAR 07/11/2010 07:54



Je butine avec d'autand plus d'intérêt, que je ne connais pas le Misere d'Allegri, qui doit être un coussin d'Allegra ( partie sans laisser d'adresse)... Ce petit salaud de Mozart ne respecte
rien, même pas les interdictions Papales, c'est une tête de mule (du Pape), j'aurais été son père je lui aurais foutu une baffe !


BISALADOMISEREDAVIGNON.



RIBOULDINGUE 06/11/2010 23:22



Merci, Mozart,


et gros bisous, toi.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents