Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Pour lui de Annick Geille, Ed. Fayard

Publié par Dominique84 sur 13 Janvier 2012, 12:26pm

Catégories : #Mes lectures

A la lecture de ce roman, on serait tenté de dire D’elle pour lui. En effet, Annick Geille nous offre dans son dixième roman une ode à celui que l’on appelle l’empereur de la presse-magazine, ce visionnaire médiatique, celui qui installa son empire sur la plus belle avenue du monde, le dieu des Champs Elysées.

C’est l’histoire de l’âge d'or de la presse, l’histoire d’un homme et d’une femme, d’un amour unilatéral, d’un rêve inachevé. Lui c’est Daniel Filipacchi, celui qui a très jeune connu la gloire avec ce magazine que tous les enfants du Baby Boom s’arrachaient, Salut Les Copains. Depuis il dirige le premier groupe de presse en France et avec le rachat du groupe Hachette va devenir le premier patron de presse-magazine du monde.

Elle, elle rêvait d’être journaliste, un peu de chance, beaucoup d’ambition et de ténacité, et elle gravira une à une les marches du succès. Intrigué par cette jeune femme solitaire, passionnée pour la presse, capable de travailler sans relâche pour viser la perfection, par la fascination qu’il exerce sur elle, il la bombardera rédactrice en chef à 23 ans.

Ils passeront vingt ans côte à côte, il lui donnera tout, sa confiance, son respect, la gloire mais lui refusera toujours ce qu’elle attendait plus que tout, l’amour. Daniel est un collectionneur dans l’âme, il collectionne les œuvres d’art comme les femmes mais il est épris de liberté avant tout. Imprévisible et maître à bord de son navire, il se lassera un jour d’Elle et la débarquera sans préavis.

 Celle qui fut rédactrice en chef de "Lui" " Femme " et "Pariscope" nous offre un véritable kaléidoscope des années post-soixanthuitardes dans cette confession sincère d’une femme amoureuse blessée par le rejet de celui qui incarnait et incarne toujours l’idéal. Celui qui lui a fait oublier ses valeurs, l’envie de faire la révolution, qui l’a éblouie et même aveuglée.

C’est l’histoire d’un amour hors temps, d’une passion secrète, de l’ascension et de la chute d’une femme dans le néant social après que son mentor à la personnalité si énigmatique l’a répudiée, d’une femme qui aura tout conquis sauf l’objet de son désir.

Commenter cet article

michel 003 25/01/2012 09:11


bonjour dominique  j'espere que tu va bien merci pour tonta fidélité trés beau ton article  je te souhaite un bon et beau mercredi a bientôt bises amicales michel003

Barbarien4026 17/01/2012 19:32


Je rentre de "poingnesse".


Petit gâté chère toi !  

day_lys 17/01/2012 15:28


belle histoire d'amour en effet, comme il doit y en avoir des tonnes dans les entreprises, même encore de nos jours. Livre surement très émouvant. J'espère que tu vas bien ma mimi, je te fais de
gros bisous.



OUPAS 17/01/2012 08:31


BONJOUR MIMI !


 


        En dehors d'une passion bizarre qui pourrait faire l'objet d'un film, je ne vois pas l'intérêt d'écrire un tel livre sur ces handicapés de
l'amour. Je suis beaucoup plus classique et je crois aux vrais sentiments, comme ceux exprimés dans cette chanson :


http://www.youtube.com/watch?v=PVa7P0AnY2c


        Comme je te l'ai déjà exprimé, je suis contre l'exemplarité des livres, des films et de tous les médias.


        Il existe encore quelques personnes sensées (débat sur FR5) qui ont remarqué que ceux qui tuent après un viol,
essaient désormais d'incinérer les corps,  parce qu'ils l'ont lu ou vu à la télé, pour faire disparaître les traces d'ADN.


 


       Hier soir, le procureur et les médias ont "claironné" à la télé qu'ils ont retrouvé un des trois "présumés" violeurs (il est mort)
et qu'il leur sera simple de retrouver les deux autres !............Que penses-tu que ces jeunes,  qui ont maintenant 30 ans, vont faire désormais ?


       Enfin !.....Là je m'éloigne du sujet, mais j'avais envie de le dire à quelqu'un !


 


Bisous Mimi !

jo2b2 15/01/2012 18:27


bonsoir DUME, c' est ça la rançon de la gloire ? .son DIEU de" l' olympe- champs E".a donné tout ce qu' il pouvait  donner à sa compagne ,;mais pour le plus important'' ce fut le vide
sidéral...avoir tant servi , vénéré ce dieu, en espérant,  l" AMOUR en retour.., des années durant ..et pour, in fine , être chassée du paradis.:la descente aux enfers a du être vertigineuse
.(..mais en contrepartie , elle a matière à écrire des romans et conserver " son rang" une histoire banale mais vécue par des personnalités des " hautes sphères sociales...." les voies de ces
SEIGNEURS sont impénétrables .... ) il fait beau temps ici dans la journée .mais gelées blanches le matin . bises DUME ET à+

ANTO 15/01/2012 15:40


Salutè Dumè ,comme tous les ritals c'est un séducteur invétéré ,à la limite du prédateur !


bonne soirée bise

Sounick 14/01/2012 14:05


Un livre que j'aurais envie de lire ne serait-ce que pour l'époque où se déroule l'action ! Quant à amour baffoué ... amour déçu ? Toujours la même ritournelle .... Bof ! bof ! Bisous Domi et bon
WE à toi

daniel.l 14/01/2012 12:43


bonjour! ha! éternelle question! mais elle devait s'attendre à cette fin...! mais quelle idée d'exposer sa vie privée au regard des autres, si ce n'est pour se
faire plaindre...?  les carrières et l'argent ne se partagent pas avec l'amour!  il faut aussi savoir choisir... pas facile...! bonne journée, à bientot... un autre daniel!

fanfanchatblanc 14/01/2012 12:02


Cette histoire me fait penser à celle de Françoise Giroud et Servan Schreiber... L'amour et ses pièges même lorsqu'il s'agit de femmes sensées être libres .. oh que Cupidon est cruel. Bon
week-end ma Mimi. Je t'embrasse fort

Anis 14/01/2012 10:24


C'est très poignant. Tu as réussi à m'émouvoir par cette histoire.

tinon, ton amie, ta tite marseillaise 14/01/2012 09:35


Bonjour, mon amie, ma bien chère Mimi, ma litteraire, me voici, je passe sur ton joli blog de passions de
litterature, te souhaiter un bon samedi, un bon dimanche, de bonnes promenades avec ta Noon. Tu me manques, il me tarde de te lire. A bientôt, au plaisir, mes tendres, mes chaleureuses, mes
sincères amitiés, je t'embrasse très fort, ton amie de toujours, ta douce, ta gentille amie, ta tite marseillaise pour sa tite avignonaise.


tien, pour tenir compagnie à ta Noon ! voici ! le chat show ! gafrield ! lol !

musicolyre 13/01/2012 21:43


L'amour est difficile à aprivoiser je préfère la tendresse.Bon week-end "Mimiamie".BBises

belbe 13/01/2012 18:21


je retiens le titre, belle soirée

arm 13/01/2012 18:17


Bonsoir Amie Mimi.Je suis très content de ton passage chez moi(Oh Mimi si tu savais ,Tout le plaisir que tu me fais)Il y a longtemps que nous ne nous étions"vus".Je te remercie de ta viaite,gros
bisous



amazone 13/01/2012 18:03


eternel problème! des femmes qui font d'un homme leur idéal ! juste une question qui me vient à l'esprit......... est ce que ça vaut la peine ! ds ce genre d histoire carrière amour ambition tout
se mélange !!!!!!!! n'est ce pas mieux simplement d'aimer tout court ! le sens unique est tellement plus à sa place dans le code de la route je précise bien sur qu'à l'inverse c'est pas mieux non
plus ............messieurs!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents