Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Primal de Robin Baker - Ed. JCLattès

Publié par Dominique84 sur 23 Janvier 2011, 23:27pm

Catégories : #Mes lectures


Robin Baker est l’auteur de best-sellers internationaux dans le domaine de la biologie sexuelle et de l’évolution, notamment le désormais classique Sperm Wars :  Les secrets de nos comportements amoureux.

 

Voilà plus d'un an qu'on était sans nouvelle d'un groupe d'étudiants partis pour une expédition scientifique dans le Pacifique.  

Au grand soulagement des familles, ils sont enfin retrouvés, fêtés, accueillis dans leur pays comme des héros, mais peu à peu, leur comportement commence à intriguer. Qu'ont-ils vécu ? Pourquoi les a-t-on retrouvés nus ? Pourquoi toutes les femmes, sauf une, sont tombées enceintes ? Comment deux étudiants et leur professeur-accompagnateur ont-ils trouvé la mort ? A toutes ces questions, ils répondent inlassablement la même version, mais ne réussissent pas à convaincre.

Robin Baker a été choisi pour écrire le livre de leur aventure. En écoutant les principaux protagonistes, il va bien vite se rendre compte que tous gardent un terrible secret et récitent à l'unisson une version édulcorée de ce qu'ils ont réellement vécu. Il va tour à tour les rencontrer, essayant de reconstruire le puzzle de leur histoire, cette aventure d'un an sur une île déserte. 

C'est une des rescapées qui nous relate la première partie du roman, elle y narre leur arrivée sur l'île, leur installation jusqu'au jour où ils perdent vêtements, bateau, et même le chef de l'expédition.

La seconde partie est l'enquête menée par Robin qui tente de reconstituer la vérité.

Peu à peu, émerge un tableau inquiétant. Celui de l'être humain confronté à ses origines, ses pulsions animales, son instinct de survie.


"Si vous voulez voir ce que valent les être humains, rendez-les à l'état sauvage. Forcez-les à vivre nus parmi les singes. Ce que vous verrez ne vous plaira pas, mais peut-être comprendrez-vous alors que la société moderne n'est qu'une façon de nous dissimuler à nous-mêmes notre véritable nature. Vous verrez à quel point il s'agit d'une construction fragile."


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isa 28/02/2011 15:00



Un livre qui m'intrigue. Je l'ai noté et je vais essayer de lui trouver une petite place.


 



dalinele 26/01/2011 17:34



sans doute que la société nous habille! et pas seulement de vêture... 



Marin 26/01/2011 09:31






L'anthropomachin !!!!!!! MDR



Dominique84 26/01/2011 09:48



et ça c'est pour "l'homocentrisme" dont tu parles dans ton précédent commentaire !






michel 003 26/01/2011 09:26



bonjour dominique  j'espere que tu va bien .... le temps trés beau  mais bien frais 12 degres comme l'eau de mer... je te souhaite un bon et beau mercredi a bientôt bises amicales
michel003



joo495 26/01/2011 06:35



ce doit être un sujet à l' ordre "du jour"  on parle de régression ( de l'espèce humaine)..bon ...ce n' est qu' un roman ...( natura non facit saltus) la nature ne fait pas de sauts ..(.ni
espèces ni genres ...absolument tranchés  il y a des intermédiaires qui les relient entre eux les uns aux autres ..)  .il y a matière à disserter ... bonne journée , DUME je t'
embrasse.



Ydel 25/01/2011 20:57



j'adore ce dessin animaux autant pour les dessins que pour les rythmes musicaux !



talonaiguille 25/01/2011 15:17



bonjour domi.. je passe te souhaiter un bon mardi, espérant que tu vas bien.. ici il fait soleil mais très froid !! le termomètre n'arrive pas à dépasser le zéro même au zénith de la journée.. de
gros gros bisous - claire




Monica - et la mer .. et le vent -- 25/01/2011 11:14



j adore le livre de la jungle


 faire la singe aussi des fois loll


puisque  nous descendons d el arbre parait t il


 a moins que nous venions de la mer  , pour moi je pense loll


 bonne journée  à Avignon


 kénavo



messieursRina Guilbaux 25/01/2011 09:30



et bin moi je vois que dés qu'on parle de sexe...bcp de monde rapplique et ça dérive  sujet fort personnel que la recherche du plaisir et ses limites!!!!!! à chacun sa voie! il ne peut y
avoir de régles précises mais bien sur que derrière chaque homme sommeille un cochon.....mignon!  mille love mille biz à toi THE PLUME



michel 003 25/01/2011 08:57



bonjour dominique  j'espere que tout va bien pour toi et les tiens comme dab chez toi trés beau et bon article le temps chez nous et trés beau mais frais je te souhaite un bon et
beau mardi a bientôt bises amicales  michel003



SANKA7279 24/01/2011 23:44



Et le bouquin, et le petit pitch que tu nous en mets fait vraiment envie !!! Gros becs, au plaisir de te lire ...



SANKA7279 24/01/2011 23:42



Bonne idée que de nous mettre un peu de musique, bien positive, de l'équipe du livre de la jungle, de  Rudyard Kipling !!! J'adoooore !!! Voilà, je passais en diletant, comme ça pour le
plaisir, et je n'ai, comme d'habitude, pas été déçu !!! Plein d'amicales pensées for you, the sympaticly Raphus Cucculatus !!!



Din 24/01/2011 23:42



Il est meilleur conférencier qu'écrivain... n'est-ce pas Domi, je sais que tu ne peux pas dire le contraire. Mais soit, puisque ses livres se vendent comme des bouchées de pain ! A croire qu'on
n'en finit pas de s'intéresser au comportement sexuel des primates dits évolués que nous sommes. Ce remake de Lost m'a rasé au plus haut point, mais mais mais... que faire, il fait partie de
l'actualité littéraire. Je serais bien curieux de savoir comment tu vas t'en sortir pour le présenter sans les détails scabreux, à moins que tu ne le survoles pour ne pas heurter les chastes
oreilles qui te sont toutes ouïes...!


J'ai eu vent d'un grand courant d'air en Provence, idem sur le western continent, on se réchauffe comme on peut... Bises matinales pour moi... u soon !



tinon 24/01/2011 21:25



Bonsoir, ma Mimi, ma litteraire, me voici, waou de sacré photo chez toi ! J'ai été fatigué par mes maux de
membres. Me revoici un peu. Je viens te souhaiter là, une bonne soirée, une bonne nuit avec des beaux rêves. Passe une bonne semaine. Je t'embrasse très fort, ta tinon pour son avignonaise
préférée.






musicolyre 24/01/2011 18:44



Elle est pas assez belle pour faire la couverture d'un livre.LOL!!!BBises



Dominique alias Anoucha 24/01/2011 16:15



Je crois malheureusement très juste cette constatation sur la nature humaine! Pour avoir cotoyé beaucoup de jeunes enfants dans ma carrière d'instit de maternelle, je peux dire que la
plupart ne sont vraiment pas tendres entre eux et que la socialisation n'est pas une mince affaire! Ensuite, il faut bien peu de chose pour que la nature revienne au galop! Les foules
me font très peur!


Oulala!! stop! c'est la déprime de fin d'hiver!!! Vivement le soleil et le printemps! Trouve nous un livre rigolo pour la suite!!


Bonsoir A+



daniel.l 24/01/2011 10:38



bonjour! ...mais il s'agit d'un roman... dans la réalité? ce serait sans doute pire encore... et l' accompagnement  musical fais partie de ceux que je
préfère...et avec les images...! bon lundi, à bientot!



Marin 24/01/2011 09:45



Que d'homocentrisme dans tous ces propos. LA CULTURE N'EST PAS L4APANAGE DE L'HUMAIN. LES ANIMAUX SONT AUSSI CULTURELS.


Les scientifiques ont démontrés que les singes possédaient de la culture. Dans une même race de chimpanzé, ils utilise u nbaton pour aller pêcher des fourmmis dans leurs trous. Certaine famille
de singe mange fourmis après fourmis, d'autres attendent d'avoir un baton bien rempli de fourmis. Et ce comportement est toujours répété au seing d'une même famille. Ce sont les mères qui
apprennent, génération apres génération comment chasser et manger les fourmis. Les scientifiques ont naturellement coonclu à une preuve de culture parce que éducation. D'autres  constats ont
été fait de culture sur d'autres animaux différents des singes et plus éloignés d el'homme.


Il n'y pas un homme sauvage et un homme cultivé. C'est une annerie de penser cela. LA violence, sa connerie font partie de sa culture et donc de son évolution. Par conttre beaucoup ont une
culture scientifique et philosophique relevant du 19ème siècle et n'actualisent pas. C'est cela qui serait intéressant à comprendre, pouruqoi s'enfermer ?



Dominique84 24/01/2011 10:04



... que d'anthropomorphisme !



Marin 24/01/2011 09:37



Couuuuuic, couiiiiiiiiic couuiiiiiiiiiic. L'Ankou a fraapé en Avignon nous dit on ce matin. Couiiiiiiiiiiic. Couiiiiiiic la viande peu chère ......couiiiiiiiiiic.


Il faut Pontesse, sur ton pont acceuiller le sforce onusienne de sécurité alimentaire, ainsi  que celle de la croix rouge rouge.


Il est urgent de déveser dans les verre du Chateauneuf pour vaincre la malbouf !



ANTO' 24/01/2011 09:22



Salutè Dumè ,tu peux résumer tout cela dans une expression très connue et usitée :chassez le naturel il revient au galop .


bonne journée bise



trublion 24/01/2011 09:03



il suffit de se souvenir des tribus cannibales, pour voir que comme toujours, il y a du bon et du mauvais .


Dans la nature, l' homme s' y intègre, vit à son rythme, et surtout, ne prolifère pas.


Dans la société, vu les mélanges de race, de cultures, de religions, il y a des barrières qui se créent, et ce sont les plus forts qui s' imposent.


d' un côté, c' est la nature qui s' impose, de l' autre on s' impose une morale !


Mais quoiqu' il en soit, nous n' avons pas le choix.


Quand au sexe, il semble que la civilisation fasse qu' on ne se contente plus de la reproduction, mais d' une recherche de plaisir systématique, avec des limites qui reculent de plus en
plus !


 bonne journée Mimi


 gros bisous



Dominique84 24/01/2011 09:10



Je ne sais pas si au fond si notre société repousse vraiment les limites concernant la recherche du plaisir. Disons que la technologie permet une diffusion tentaculaire de scènes de sexe, à la
portée notamment d'enfants, et là oui.... c'est une dérive de notre société. bisous Pierre


Bravo pour le choix  du radeau de la Méduse, il traduit parfaitement ce propos.



OUPAS 24/01/2011 08:30



BONJOUR MMI !


C'est exactement le sujet d'un de  mes "textes" (non publiés) ; "Que serions sans culture ?"


Ne vivre qu'avec notre inné, c'est revenir à l'état animal !


Un humain "animal" est entièrement géré par le plaisir des sens ( pas que le sexe ), quelqu'en soit les conséquences ! Il peut voler et tuer pour sa survie et son propre plaisir
!


Du premier hominidé à nous, notre memoire individuelle (et collective) a enregistré et amélioré  notre SAVOIR VIVRE !


C'est pour cela que la MEMOIRE est très importante !


Toute personne écarté de cette culture, revient tout doucement à l'animal. Nous avons en FRANCE des nids d'inculture !


Aujourd'hui, nous avons les deviances (régressions)  de la culture !....... Un problème ?


Je pense que oui !


.....merde, çà me reprends ! Tu effaces si tu n'aimes pas !


Bisous Mimi !



Dominique84 24/01/2011 09:07



Pas question d'effacer, tu es libre de t'exprimer, même si je n'aborde que trèèèèèèèès rarement des sujets politiques. Volonté farouche !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents