Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Retour à Killybegs de Sorj Chalandon, Ed. Grasset

Publié par Dominique84 sur 28 Septembre 2011, 23:20pm

Catégories : #Mes lectures

Photobucket  

C’est l’histoire de Tyrone Meehan et celle de la guerre d’Irlande, ce traître qui a vécu la violence, toute les violences, qu’elles soient familiales, nationales ou religieuses. Un homme qui a connu la haine, la colère, le doute et qui décide de se livrer pour dire la vérité, la seule, la sienne. « parce qu’après moi, j’espère le silence » dit-il.

Lui qui avait été aimé de tous, porté aux nues comme un héros, est désormais haï, rejeté. Agé maintenant de 80 ans, usé il est temps pour lui de retourner à Killybegs en Irlande du Sud, le village où il est né. Il vivra dans la maison de son père, un nationaliste Irlandais qui vouait une haine terrible envers les britanniques.

Meehan s’installe au village, c’est le moment de faire un bilan sur sa vie, il alterne son récit des souvenirs de son parcours de militant,  une figure emblématique de l’IRA  mais aussi un traître, ayant donné pendant 25 ans des renseignements aux services spéciaux britanniques. Il s’interroge. Qu’ont fait de lui ces 25 ans de révolutionnaire mais aussi de traître ?. A-t-il été un jour sincère ? Oui mais avec qui au fond ? ses amis, sa femme, son fils qui fut torturé par les Britanniques ? Il se raconte, nous raconte sa vie et fait revivre ainsi toute l’histoire du conflit irlandais, cette guerre impitoyable au cœur de l’Europe que l’auteur a couverte pendant 30 ans pour Libération.

Sorj Chalandon  nous a déjà raconté cette histoire en 2008 avec son roman « Mon traître », mais c’était à travers les yeux d’un Français devenu l’ami de Tyrone Meehan, c’était son histoire, sa rencontre avec un homme devenu héros à ses yeux, presque un père. Cette fois, c’est Meehan lui-même qui s’empare du récit.

« Maintenant que tout est découvert, ils vont parler à ma place. L'IRA, les Britanniques, ma famille, mes proches, des journalistes que je n'ai même jamais rencontrés. Certains oseront vous expliquer pourquoi et comment j'en suis venu à trahir. Des livres seront peut-être écrits sur moi, et j'enrage. N'écoutez rien de ce qu'ils prétendront. Ne vous fiez pas à mes ennemis, encore moins à mes amis. Détournez-vous de ceux qui diront m'avoir connu. Personne n'a jamais été dans mon ventre, personne. Si je parle aujourd'hui, c'est parce que je suis le seul à pouvoir dire la vérité. Parce qu'après moi, j'espère le silence »

Ce roman est une "fiction biographique" où Sorj Chalandon se met dans la peau de ce fameux Traître qui l’a tant déçu… Denis Donaldson (alias Tyrone Meehan dans son roman), leader indépendantiste républicain, dont on a  appris en 2005 qu’il avait travaillé durant 20 ans pour les services secrets britanniques.

  Sans détours ni fioriture, Sorj Chalandon nous livre une minutieuse analyse du mécanisme de la trahison, qu’est-ce que la trahison si sont en jeu l’avenir du pays et le souvenir de vos amis et parents morts ?  Personne ne choisit d’être traître, il peut y avoir des compromissions inévitables,Qu’est-ce que la bonne conscience ? En temps de guerre, où se situe l’héroïsme ? Choisit-on d’être héros, lâche ou traître ?  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ta tinon, ta tite amie marseillaise 02/10/2011 09:48



Bonjour, ma chère Mimi, me voici, chez ma
littéraire hors pair, j'espère que ça va pour toi ?, ma belle. Je passe te souhaiter un bon dimanche, ensoleillé, lis bien et comme ça tu te plonges bien dans tes bouquins, j'espère te revoir un
de ces jours sur mon blog, tu me manques. Bonne promenade en promenant ta Noon. Passe un bon dimanche, une bonne fin de week-end, je te souhaite un bon mois d'octo, au plaisir, à bientôt, mes
tendres, mes sincères amitiés, je t'embrasse très fort, ta douce, ta gentille tite, amie marseillaise pour sa tite amie avignonaise.






baine 01/10/2011 12:39



coucou Domi


il fait beau alors tous dehors côté jardin (rire) bisous bon samedi



trublion 01/10/2011 09:14



un petit bonjour en passant de septembre à octobre, pour te souhaiter une bonne fin de semaine


 gros bisous Mimi



musicolyre 01/10/2011 00:06



On ne voit pas la marque du jean!!!Tu es une sacrée bonne conteuse.bonne nuit;BBises



kinou31-36:0059: 30/09/2011 15:32



Bonjour ma Mimi. Alors, si ce roman révèle comment et pourquoi on peut être aussi malsain en jouant un tel double jeu, il devrait, au mieux, m'intéresser, au pire, me plaire. Passe un bon
week-end. Bisous. @+



Anne 29/09/2011 20:01



Bonsoir Domi !!!! J'ai relu ton résumé très bien écrit mais je n'accroche pas à genre d'histoire .... Juste te faire un petit bisou et hop je repars !!!



day_lys 29/09/2011 18:45



ca y est tu as remis un bouquin dans ta poche, il a l'air très intéressant et même passionnant, la vie des gens est toujours une découverte pour moi, j'adore. Je te félicite également de mettre
la musique en rapport avec ton livre, du vrai professionnalisme !! bravo. Je te souhaite une bonne soirée, et te fais de bien gros bisous;






baine 29/09/2011 18:33



coucou Domi


là il me faudra la page 99 pour apprécier ou pas je suis pour la fleur au bout du fusil je sais facile en rèsumé ne pas parler à la place du client il est seul à savoir et son propre
bourreau


bisous



marin 29/09/2011 14:43



Rousseau nous a dédouané en expliquant, et avec force et raison, qu'il est inutile de résister à la force sous peine d'être broyé ; vivre pour continuer le combat.


Mais , pour moi, la traitrise n'est pas de cette classe de soumission. Celui dont on fait plier par torture physique ou morale n'est pas un traitre. Le traite doit disparaître, d'une façon, ou
d'une autre.


Cela me rappelle ce fim avec Signoret, l'armée des ombre, je crois.



ANTO 29/09/2011 13:17



" />


 


en guise de commentaire


a+bise



OUPAS 29/09/2011 12:08



BONJOUR MIMI !


 


        Un Saga Irlandaise !....Là tu as fait fort, tu as presque réécris le bouquin !


        La tahison n'a de valeur que par l'ampleur des conséquences et les conséquences n'ont d'ampleur que par par la morale des protagonistes
!


        Il y a des personnes trahies par une note de musique changée dans leur chanson et d'autres par des collaborations mortelles avec l'ennemi
!


        Il y a des personnes malade de pas grand chose et d'autres qui n'ont pas peur de mourir !


        Il y a des personnes qui vivent très bien avec des morts sur la conscience et d'autre qui meurt pour une simple amourette !


        Tout est dans un certain réalisme !......Je ne crois pas dans la trahison déloyale, mais plus dans la traitrise !


 


Bisous Mimi !



Daniel.L 29/09/2011 11:34



bonjour! un sujet bien sérieux... ! tout le monde ne peut pas être un héros... et bon nombre de ces héros sont morts... alors, instinct de survie... ou essai
d'arranger les choses entre les belligérants...? la guerre de l'irlande contre l'occupant anglais n'est pas fini...! bonne journée, à bientot!



michel 003 29/09/2011 09:18



bonjour dominique  merci beaucoup pour tes pasages et gentils commentaires  ....aujourd'hui st michel MON ANNIVERSAIRE ET EN PLUS MA FËTE ...... comme dab trés jolie article trés
jolie musique huuuuu.....merci pour ta gentillesse et ton amities je te fait des tres gros bisousssss a bientôt michelmp003



trublion 29/09/2011 09:04



un sujet pas si évident, puisque nous jugeons un traitre selon notre propre façon de voir les choses !


Mais quand même, je n' aimerais pas être dans sa peau !


 bonne journée Mimi


 gros bisous






Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents