Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Souvenez-vous...

Publié par Dominique84 sur 29 Juillet 2012, 16:22pm

Catégories : #Mes lectures

Image and video hosting by TinyPic  

Une autre histoire de Séléné, Déesse de la Pleine Lune est le second ouvrage de l’auteure.

Je vous conseille de lire au plus vite, que dis-je, de le  savourer !

 

Laissez-vous transporter  dans le monde mythique de cette déesse qui fit tourner la tête des hommes comme des dieux. Changée en astre de la nuit, appelée tour à tour l’œil de la nuit et Reine du Silence, la jeune femme parcourait le ciel sur un char d’argent tiré par deux chevaux ailés. Dès que son frère Hélios (le soleil) finissait sa course dans le ciel, Séléné (la Lune) s’élançait à son tour. On raconte qu’elle va souvent  voir dans la grotte de Carie, l’homme dont elle est amoureuse et qu’elle a endormi à jamais pour ne point le voir vieillir. La nuit elle vient le caresser amoureusement  de ses rayons de lune. Ainsi est Séléné, elle est le rêve, le romantisme et la féminité.

La vie aventureuse de Séléné  a inspiré les plus belles et lyriques pages jamais lues à une amie blogueuse.

 

Cliquez ICI et embarquez-vous pour le plus féérique voyage jamais entrepris, sur les traces de cette déesse à la beauté incomparable et aux multiples aventures.

 

Extrait :

« Leur entente fut à la fois délicate et exaltante. Leurs sens en éveil les guidaient là où l’extase devient irréversible. La douceur et la tendresse participaient à ce ballet … Son corps magnifié par une nature dépouillée, s’abandonnait à la fraîcheur d’une roche clairsemée de fleurs délicates d’un violet tendre. Ses courbes éloquentes, harmonieuses destinées aux plus grands émois, s’offraient au regard. Fruits pointés sur un buste soyeux en une attente voluptueuse, Séléné était une femme passionnée et amoureuse… Il ne lui restait plus qu’à le rencontrer à nouveau ».

Commenter cet article

pourquoi-pas732 04/08/2012 17:04


Bonjour.


Un peiti tour par chez toi pour savoir si tu as essayé la nouvelle version d'OB en préparation; j'y ai trouvé des choses intéressantes malgré la peur de beaucoup.


Bonne chaleur !


Gilbert

M.Old 04/08/2012 16:03


Il faut combien de litres de ricard pour combattre cette chaleur étouffante ?


Réponse: c'est proportionnel à la température au soleil, divisé par 10, + 1 par 10 kg de poids au delà de la taille en décimètre au dessus du mètre. EX: Il fait 40 au soleil et je fais 1,70m.
((40/10)+7))= 11. Donc à ce niveau d'alcool on est bourré, mais l'avantage de cette mesure, c'est que l'on oublie forcément la chaleur. Et toc...


Je ne crie pas,,, j'écris...

Rodriguès 04/08/2012 15:48


Juste une détail... Ta toile est fraiche alors que la chaleur est insupportable. Cherche l'erreur.


 

talonaiguille 04/08/2012 08:10


bonjour domi.. un ti passage pour te souhaiter un excellent WE... tu as toujours plein de choses à nous faire découvrir..!! passes un bel été !! gros bisous - claire

B'Hibou 03/08/2012 10:15



 Salute cumu stai , habitante des terres brulées par Hélios !


Les dieux n'existant que dans l'esprit des hommes, Séléné peut disparaitre à jamais si son existence est oubliée. En cela, merci Fanfan et merci à toi de nous faire une piqure de rappel.


Sinon, je me demande vraiment ce que deviendra ce pauvre bougre dans la grotte de Carie; même un dentiste ne lui serait d'aucun secours.  En ce qui me concerne, jamais je ne tomberai
amoureux d'une déesse, sauf si elle sort de chez Citroën.


Excellente journée.

musicolyre 02/08/2012 16:53


On voit que tu es lettrée et cela sert à nous cultiver.BBises

M.Old 02/08/2012 16:39


Séléné a raison ! La passion éternelle peut se contenir dans un sommeil d'éternité. Seule une déesse peut faire cela. Le rêve est alors une longue "agonie" d'amour.  Peut on survivre
ainsi sous l'emprise du rêve ?


« Le réel quelquefois désaltère l'espérance. C'est pourquoi, contre toute attente, l'espérance survit.  »
 René Char / Extrait de" La Parole en archipel".


Juste cette citation que j'aurais aimé distiller dans un poème...


Bonne fin de journée.

Rodriguès 01/08/2012 15:13


Françoise a encore frappé.  J'attends de lire, encore faut-il que mon frère me le prête. Sinon je vais devoir commander. On les mettra cote à cote... ça fera quatre en deux et deux ?


Bonne journée à 36° à l'ombre.  

cafardages 31/07/2012 14:25


on l'aime notre Fanfan !

Rodriguès 30/07/2012 17:40


Bonjour Domi.


Il vient de me lacher la grappe le M.Old. Et bien oui, nous sommes ensemble là, et il passe chez toi sans même te dire l'essentiel. On ne peut même pas compter sur la famille pour
communiquer, quelle honte !


Nous travaillons sur notre projet commun, chut! Nous angoissons le matin et nous décompressons l'après midi. Est-ce le soleil ou le cote de Provence qui nous zénifie ?


Au plaisir.

M.Old 30/07/2012 16:15


Je me souviens que nous avons parlé de ce livre.


Comme cette charmante personne ne m'est pas si inconnue que ça, je vais le commander.


Au passage; tu crois qu'elle est capable de nous offrir l'apéro, ou doit-on passer la voir avec une bouteille. Oui, pour avoir une dédicace !.


  Merci . Bonne journée.

anto 30/07/2012 14:55


Salute Dumè ,je vois que tu as de saines lectures ,j'ai fait de même et j'ai dit tout le bien que j'en pensais à son auteur(e?).Il convient aussi d'insister sur la qualité des illustrations (de
la main de l'auteur ) qui forment un tout remarquable avec le récit .


bonne soirée (38°à l'ombre !!!!)a++bise

Anne6329 30/07/2012 00:20


Coucou Dominique !!! Merci pour cet exposé sur ce livre que je vais acheter ! Il s'agit de l'oeuvre d'une amie que j'apprécie beaucoup ... Je suis son blog avec beaucoup d'intérêt car chaque
passage me fait découvrir l'Art dans son ensemble ... et j'ai tellement à apprendre d'elle ! Ce livre renferme sans aucun doute sa sensibilité ... son talent .... elle en a tellement ! Bisous
domi et bon lundi

Caroleone 29/07/2012 21:15


Bonsoir Dominique,


 


J'avais envie de dire ici sur ton blog comme j'ai apprécié également ce livre de Fanfan que je recommande car il sort des sentiers battus, il nous offre la poésie, l'imagination, la sensibilité
et l'âme de notre amie en plus de ces illustrations personnelles ce qui offre une véritable oeuvre originale et rafraichissante dans cette vie moderne si fade. Merci pour elle et pour la musique
agréable et appropriée à la chaleur sensuelle du livre sur Séléné.


 


Amitiés


 


caroleone

fanfanchatblanc 29/07/2012 18:11


Alors là Mimi suis toute émue et fébrile.. oui dans un commentaire sous l'un de tes articles où tu vantes avec art les écrits que tu as aimés,  je râlais à propos des éditeurs qui ne font
aucune promotion et je constatais que les gens connus bénéficiaient d'éditeurs réputés et de relais. Et voilà qu'avec maestria tu évoques mon ouvrage. J'en suis toute chose tant tu as ce talent
de parler de tes lectures et l'art d'extraire ce qui donne envie de lire.


Nous nous connaissons de longue date alors Mimi je t'envoie mille bisous aux fraises des bois dans des bulles de champagne car un tel papier digne d'une passionnée de littérature amoureuse des
livres et des auteurs méritent quelques bulles joyeuses et légères.


Merci merci. A quand une maison d'édition t'appartenant ? Serait-ce imaginable ?


Je t'embrasse très très fort et je vais annoncer la nouvelle à Séléné qui t'enverra "quelques jets d'étoiles" afin que ta nuit soit lumière.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents