Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


'Ta mère de Bernardo Carvalho - Métailié

Publié par Dominique84 sur 3 Octobre 2010, 20:35pm

Catégories : #Mes lectures

 

ta mère

« les mères ont davantage à voir avec les guerres qu’elles ne l’imaginent. C’est le contraire de ce que tout le monde pense. Il ne peut y avoir de guerres sans mères. (…) Nous sommes prêtes à défendre notre progéniture et notre clan envers et contre tous.  

Sans vouloir comprendre que c'est de là que naissent les guerres." ».

 

C'est ainsi que parle Marina, l'une des femmes qui habitent le dernier roman de Bernardo Carvalho.

Marine s'est ralliée  à la cause du Comité des mères de soldats de Saint-Pétersbourg depuis que son fils, Pavel, a préféré mourir plutôt que de subir les violents bizutages de l'armée russe.

Bernard Carvalho, écrivain brésilien, nous conte dans ce roman russe, le destin de ces mères vouées au désespoir et à la douleur quand la vie de leurs fils a été fauchée par la guerre. Ces mères qui loin de baisser les bras et pleurer leurs disparus, décident de s'impliquer, de s'engager, de se rebeller contre la fatalité. La guerre n'est pas qu'une affaire d'hommes, c’est aussi celle de toutes ces femmes héroïques prêtes à tout pour revoir et peut-être sauver leurs fils.

 

L'histoire se passe à Saint-Pétersbourg, à la veille du tricentenaire de la ville avec en toile  de fond la guerre de Tchétchénie.

 Il y a Zainap, une femme Tchéchène qui pour sauver son petit-fils Roslan,  et grâce à de l'argent qu'elle dissimule dans les ourlets de sa jupe,  réussira à le faire passer en Russie. Elle va se laisser arrêter avec lui, se faire interner dans un camp et peu de temps avant de mourir, lui dévoilera toute la vérité sur sa mère, Anna, qui trop jeune à sa naissance avait préféré l'abandonner.

L'autre histoire est celle de Maxime, le mauvais garçon, fils aîné des secondes noces d'Anna. Et puis il y a Andreï, rejeté, par sa mère, maltraité, devenu simple soldat, il souffre dans son âme, partagé entre le devoir d'obéissance et sa conscience qui lui dicte la désobéissance. Il est recherché pour désertion.

C'est ainsi que ces 3 destins vont se croiser, s'entremêler lors des cérémonies commémoratives de la ville aux 3 noms, devenue aussi dangereuse que la jungle sauvage où le seul fait de s'y promener seul la nuit fait de vous un coupable désigné.

 

Histoire cruelle des non-dits, des secrets de famille, des abandons où deux mères, s'efforcent en vain de panser les souffrances d'un mal qui a été fait.

C'est un roman puissant, un roman de voix de mères coupables, de pères absents, de fils perdus, mais aussi un magnifique hommage aux mères courage ou aux mères tout simplement, aux femmes, dont Aragon disait qu'elles étaient l'avenir de l'homme.

 

"Tout le monde a une mère, même la pire canaille, le pire bourreau"   

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dalinele 06/10/2010 19:15



c'est vrai, qui donne la vie donne la mort....



orroz 05/10/2010 22:27



Oui...


Dur...


Ils ignorent pour la plupart...


On ne peut leur en vouloir...


Mais...


 



Dominique84 06/10/2010 13:59



oui..


c'est le "mais" qui est le plus dur....



Tinon 05/10/2010 22:21



bonsoir, ma bien chère Mimi,


je suis tardive, mais tu vois, je passe te voir, je vois que tu as mis la colère, un des sept pêchés capitaux. Tien, moi, je te fais pars d'un charade comble humour :


Mon premier a un réflexe de colère devant l'hilarité d'un domestique
Mon deuxième, dans un récipient, dit que tu ne fais pas de sport d'hiver
Mon troisième aime le Sandwich au
rosbif
Mon quatrième est l'endroit ou il faut planquer ses économies (attention à
l'inversion...)
Mon tout est un ancien président des USA
réponse : Jimmy Carter
explication:
Mon premier est JI, car quand le valet rit, JI se carre d'instinct
Mon deuxième est MI, car MI, chez le pot, nia ton Ski
Mon troisième est CAR : il aime la miche et le rot, CAR
Mon quatrième est TER, car il faut que le franc soit mit TER en...


Il fallait la trouver. Je vois qu'une fourmi est passée te voir, j'espère que file son petit chemin. Sinon, j'ai eu pas mal de soucis familliaux, là, reste à voir à son
retour comment ça va se passer, mais il sera aider, c'est mon papa, et ma maman qui a fallu que l'on trouve quelqu'un pour la garder, mon infirmière a donc fait le nécessaire, les aléas de
la vie, moi, ne pouvant que résoudre par téléphone et ne pouvant passer voir que le dimanche, sinon  moi, ça m'a un peu fatiguée moralement et physiquement toujours pareil mais je ne peux
que rester tranquillement à la maison. Je te souhaite une bonne semaine, là, un bien bon mercredi, au plaisir de te lire. Je t'embrasse bien fort, ta tite marseillaise, tinon pour son avignonaise
préférée. 



fanfanchatblanc 05/10/2010 20:06



Coucou domi, ton blog a changé.. en mieux je crois.. alors j'ai été touchée par le sort de ces "mères" prêtes à tout pour leur progéniture... mais quand elles sont le vecteur de la guerre.. je
grince des dents... même si je comprends.. j'espère que tu vas bien.. depuis le temps.. chère Mimi.. mille bisous soyeux et mélodieux. fanfan



Dominique84 06/10/2010 14:11



Quelle surprise ma Fanfan, cela fait si longtemps ...merci de ta charmante visite et de ton compliment, venant de ta part, j'en suis réellement sensible. bisous tendres ma Fanfan



Marin 05/10/2010 09:22



Il y a quelques temps j'avais fait un article où j'exposais un point de vue sur la responsabilité première des mère dans la perpétuation des machisme et de tout ce qui mène à cette société
agressiveet violente.


La première chose a dire, très honnêtement est que si elle sont les premières responsables, elles sont surtout les premières victimes. Mais dans notre monde occidental européen ce sont les mères
qui sociabilise principalement la progéniture, et donc rerpoduisent les shèmes ainciens. De la meme façon, appris de leur mère, les jeunes filles ont des schémas amoureux qui déjà répète par le
tri qu'elles font dans leurs amours. Evidement, je généralise car la statistique montre l'énorme majorité de ces comportements génétiquement reproduits (au sens de la génétique psychologique, pas
biologique).


L'autre chose quand on voit les comportement mercantile qui s'accolent à ces comportements sociaux de relations inter-humaines, je ne peut que comprendre le comportamen d'argent de nos concitoyen
comme un lourd blocage au stade anal du développement psychologique des enfants, la peur de la perte et les phénomèe de rétention qui 'en suivent, ou des déviance sur un objet pour fuir la
conscience du perte du soi dans le pot ; oui, les gens agiseent de la meme façon avec l'argent. Là encore, ce sont les femmes qui instaure le pot et la façon dont l'enfant va devoir aller au
selles ... Et les mecs qui s'aventure à prendre le relais maternelle, reproduisent ce qu'attendent les femmes et ne remettent rien en cause.


Mais c'est bien la société entière qui force la femme ou l'homme ainsi. mais c'est bien la femme, puis l'home qui ne veut pas sortir de la soumission au passé, ils portent individuellement la
part d'has been for ever.


Autre exemple : c'est parfait qu on soit tous à manifester pour défendre notre social, mais combien dans les manifs veulent vraiment modifier la société et nos comportements ...tres tres peu. Ils
veulent tous du fric, alors que c'est un changement de comportement qu'il faudrait, changement de moeurs, de morale ... Non on reste dans le schéma éducatif appris par la relation à la mère, puis
au père, inconditionnellement, on veut tous être riche, pas etre libre et indépendant, c'est à dire  responsable.


Je vais manifester car je me bats pour une autre société, mais je suis pessimiste sur les prochains lendemains, soit rose, soit bleu ...voire avec le risque d'une flamme au milieu du drapeau.


Les gens ont peur d'inventer leur futur, ils sont réactionnaires dans l'âme : merci maman.



pixel 007 05/10/2010 00:27



Une nouvelle photo affichée =  un nouvel article,,, je me fais plaisir ! Bises Domi et bonne nuit,,,



Dominique84 06/10/2010 14:27



j'ai vu.....



anto 04/10/2010 16:48



Saluté o Dumè ,pour moi cela peut avoir un effet bénéfique de voir qu'on n'est pas assomés par toute la misère du monde !Dans ce sens c'est un livre qui donne à réflechir ,encore faut il en avoir
envie !!


bonne soirée bise



kinou31-36 :0059: 04/10/2010 16:07



Bonjour ma Mimi. Voilà effectivement un roman qui devrait me plaire. Pas facile le métier de maman. Quoiqu'on fasse, il y aura toujours quelqu'un pour nous reprocher quelque chose. A commencer
par l'enfant lui-même. Mais, ce n'est pas grave car on reste unique dans son coeur...Passe un bon lundi. Bisous. @+



musicolyre 04/10/2010 13:01



Une mère pour un enfant c'est la plus belle et adulte c'est celle qui reste dans notre coeur sas elle nous ne serions pas là.Bises pluvieuses de BB



pixel007.over-blog.com 04/10/2010 12:55



je prévoyais ta réaction, l'oeil du photographe est toujours aux aguets, tu devrais le savoir. Bises Domi, n'oublie pas ton parapluie, c'est la rincée aujourd'hui,,,



day_lys 04/10/2010 12:30



Je ne sais pas si je serais tout à fait d'accord avec ce livre, mais il me semble interessant, je crois au contraire que les mères éviteraient les guerres si elles en avaient la possibilité. Mais
on dit pourtant que derrière tout pouvoir, il y a une femme !!! donc ça se contredit un peu !!! je viens te souhaiter une bonne journée et pourquoi pas une bonne semaine. bisous ma belle
romancière.






YANNAMAR 04/10/2010 12:27



Coucou Mimi, c'est toi qui a écrit tout ça, c'est long et écrit petit... dure pour mon petit cerveau, et mes pauvres yeux. De plus j'ai assez à faire avec ma mère sans m'occuper de celle des
autres..... BISALADOMIKILIHEKEKRI 



Monica15 04/10/2010 10:37



bonjour


 tout le monde à eu une  mére  c est obligé  pour  venir au monde ...


 


 mais .... il y en à qui n' en  ont pas eu ..  pour les guider aprés ..  (dans leur enfance ..)


je pense pas que je lirais ce livre 


 mais tu n 'y est pour rien lolll


 merci de nous  faire connaitre  ces  sélections  de bouquins


 bises à toi


 kénavo Mimi



michel 003 04/10/2010 09:13



bonjour dominique   la provençale au grand coeur  .....trés jolie article photos et commentaire/ texte ""ta mére ""  ..merci pour ton  passage  le temps trés 
fort vent et temps gris /noir   j'espere que tu a passe un bon week-end  je te souhaite un bon debut de semaine a bientôt  a bientôt bises amicales michel003


 



trublion 04/10/2010 09:06



nul ne connait son destin, et nul ne peut le changer !


IL y a ceux qui ont de la chance et ceux qui n' en n' ont pas,


et c' est pourquoi, je formule l' espoir que ces quelques années sur terre


ne sont qu' un passage, pour un autre royaume, celui de l' esprit.


Un roman qui a contrario, devrait nous faire dire que nous ne sommes pas si malheureux que ça !


bonne journée Mimi


gros bisous



MJYANCHOU 04/10/2010 04:42



hihi je vois 3 coms sont comme moi....les livres depprimants..


.je surveille mes mails au boulot pour m'inscrire aux voyages de 2011



MJYANCHOU 04/10/2010 04:39



hello ma mimi...


houlala..ce bouquin me semble tres dur a lire....


avec une triste realite..


c'est vrai qu'une maman  est toujours la pour ses enfants meme si les enfants sont durs et méchants les parents
peuvent pas les abandonner.


tu vois ce que je veux dire..on les as mis au monde faut assumer..


certaines femmes sont plus courageuse que les messieurs


ca  on le vois souvent...


.yyyes..


l'amour d'une mere ca se remplace pas....


quelle vie ma mimi..


si je lis des livres triste j'ai plus le moral....


alors je.le lirais pas..tu le sais..ma copine...


j'ai fini mon bouquin de danielle steell..ca fini toujours bien ...


-----------------------------------------------------------------------


parlons de ton pommier,d'amour..


s'il est tout sec. coupe le a ras la terre et rentre le chez toi dans 1 endroit frais.arrose le un peu  (c'est moche..) mais tu seras surprise il va repousser au printemps...


ca arrive au mien regulierement...


au printemps va ressortir tu mettras un peu d'engrais..


(j'ai pas la main verte..mais des fois ca pousse bien.mdr ) 


---------------------------------------------------------------------


hihi viens voir ce que j'ai fait dimanche sur mon blog..


houlala j'ai cru ne pas finir le parcours.


(cause vent mon asthme...malgre mes medocs..)


j'ai pris 4 soluperd et une bonne de ventoline...


ce fut galere...!!.suis mazot..comme de partout..hihi..


j'ai pousse mon velo dans les cotes...ca fait honte..hihi tant pis


pourtant  va super bien avec des vitesses le tout neuf.


mais j'ai une volonte de fer..


comme dit ma frangine et mon beau frere...


jose m'appelle la cinglée (lui est reste maison) il a raison..je sais...


je veux mourrir en activite ..hoho yyes ..


hihi..mais suis pas pressée.


je veux faire encore des beaux voyages et m'occuper de mon fils..


----------


houlala suis trop bavarde a 4 h 30..du mat...


bonne semaine mimi


 


 



Pixel 04/10/2010 01:13



Un roman dont on parle pas mal et dont tu parles très bien aussi, ma pas trop ma tasse de gin, tu vois, surtout en ce moment ! ne m'en veux pas pour ça,,, aussi, aïe je crains le pire quand tu
viendras sur mon blog, mais le cliché était trop bon. Bye Domi et bises



Azella. 03/10/2010 23:53



Oh la la ce doit être une belle histoire mais pas pour moi en ce moment ! J'entre dans mon tunnel comme chaque année à l'arrivée de l'Automne ! Peut-être à remettre au printemps ! Bisous sans
chichis



Kliklak 03/10/2010 22:07



oh...ça a l'air dur...j'essaie d'éloigner la tristesse de mes lectures...sinon elle m'atteint..et j'ai du mal à la faire partir après...


 


bizbizou



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents