Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Un garçon singulier de Philippe Grimbert, Ed. Grasset

Publié par Dominique84 sur 28 Mars 2011, 16:58pm

Catégories : #Mes lectures

Photobucket Assez réservé, voire timide, Louis est un jeune homme qui a du mal à vivre une vie universitaire épanouie, il se sent comme décalé, différents des autres étudiants. Il décide d'arrêter ses études de droit et se met à la recherche d'un travail. Il trouve une annonce qui l'intrigue, pique sa curiosité, et finalement semble lui convenir pleinement.

 

Cette annonce est brève, directe et laisse planer juste ce qu'il fait de mystère :

" Recherche jeune homme motivé pour s'occuper d'un adolescent singulier en séjour avec sa mère à Horville (Calvados). 

Un garçon singulier pour s'occuper d'un adolescent singulier, le poste est pour lui, sans aucun doute. D'autant qu'il connaît bien Horville pour y avoir passé ses vacances quand il était enfant. Un entretien bref à Paris avec le père de l'adolescent et le voilà parti dans la semaine qui suit à Horville.

A son arrivée, les souvenirs l'assaillent, tout un monde qui revit sous ses yeux, chaque coin lui rappelle l'enfant qu'il a été, ses copains, son ami qu'il croyait avoir oubliés. Le présent est tout autre, il va devoir prendre en charge un adolescent dont la mère est maintenant démissionnaire. Elle veut vivre enfin, se décharger sur Louis et reprendre son activité d'écrivain mise en sommeil depuis la naissance de Iannis. Il faut dire que Iannis n'est pas un enfant comme les autres, il estnautiste.

Malgré les grosses difficultés d'adaptation au quotidien de cet adolescent, Louis va peu à peu s'attacher à essayer de le sortir de son monde, de l'ouvrir aux autres. Iannis lui donnera beaucoup d'amour, à sa façon, à Louis de les décrypter et de l'encourager. Sa mère, Héléna, tout d'abord ravie que Iannis accepte Louis, va ensuite ressentir comme un rejet de la part de son fils, de la jalousie envers Louis, mais aussi une attirance qu'elle ne lui cachera pas.

Dans ce huis-clos bouleversant, c'est une sorte de relation triangulaire qui s'opèrera alors entre le fils, la mère et Louis.

"Maintenant que j'ai appris à le connaître, je l'aime et il m'effraie tout à la fois. Lui et sa mère vont trop loin, mais tous deux ont eu raison de mes résistances..."

Ces deux êtres vont agir comme un révélateur, Louis se verra transformé par ces deux êtres si singuliers qui le forceront à combattre ses vieux fantômes, sa part d'ombre. "L'inhibé chronique, le grand taciturne qui inquiétait ses parents, le garçon conforme qui refusait les avances d'Héléna appartiennent au passé, un mois a suffi pour que je les abandonne comme une défroque... est-ce à cause d'Héléna, est-ce grâce à Iannis ?"

C'est un roman émouvant sur le problème de l'autisme, sur les souffrances de l'entourage d'un enfant autiste, sur la quête d'identité, sur le rapport aux autres en général.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moniquette 03/04/2011 15:47



Bonjour Mimi,


vaste sujet que tu as soulevé là !!!!!!!!! je tire mon chapeau aux parents de ces enfants si attachants et qui demandent tant d'attention, pas facile
tous les jours, surtout quand il y a d'autres enfants sans problèmes !!


Bon dimanche et gros bisous, @ ++++++++++



dalinele 01/04/2011 17:13



tu me donnes envie de lire ce livre; ainsi tu quittes le blog? pour longtemps? revins-tu nous lire? bonne "vacance"



alainlerigolo 31/03/2011 21:34



Salut à toi et au garçon singulier!



baine 31/03/2011 19:47



coucou Domi


je viens te faire un petit bisou et te dire que je crains de ne pouvoir te faire voir les photos que tu attends de la camargue oui pour les montagnes de sel mais pas de teauraux ils les
avaient cachés loin dans les champs (rire) et tu connais mon courage


bonne soirée bisous



griounette 31/03/2011 18:25



cela me rappelle un ado autiste qui  communiquait avec moi (au début) qu'avec une brindille de bois qu'il faisait jouer sur ses dents....le jour où j'ai fait pareil, il est entré dans des
endroits où jamais il n'allait....pour en ressortir en courant....mais il y a eu un fil...les jours après, il restait debout dans la pièce....et quand je n'avais pas ma brindille, pure
distraction, il me le faisait comprendre sans problème.....gros bisous domino



marin 31/03/2011 15:31



def de singulier : Qui indique la singularité; qui est au singulier. Le contraire, banal, fréquent , collectif ....


J'espère que chacun entretien sa singularité.





Mais tout paraît normal, banal ? Il faut être lisse et âtre ami dans un réseau social, combien d'ami a t on de nos jour de dizaine, oui mais  sur réseau sociaux
qui vous accroche pour de la pub( un article sur un blog libé pasionnant la dessus et facebook ...)


Singulier , vous avez dit singulier. Pour paraphras Tahar ben jaloum, Il faut être commun dans une "récluson solitaire".












































fanfanchatblanc.over-blog.com 31/03/2011 14:25



Voilà un sujet magnifique et une façon originale de le traiter... et l'envie impérative pour moi de lire cet ouvrage que tu nous présentes avec beaucoup d'élégance chère Mimi. Bisous émus.



cactus27 31/03/2011 12:41



Coucou ma Domi, enfin, nous avons eu un peu de pluie cette nuit. Voilà qui va faire grand bien au jardin, il en avait grand besoin. Pour la Normandie, c'est un comble: demander de l'eau !!!! cet
après midi, activité semis, un petit "truc" que j'adore faire, on va pouvoir guetter le levée et se réjouir de voir grandir ce qui égaiera le jardin.


À bientôt bises



Mary 31/03/2011 10:21



Coucou. Ce livre m'interpelle, non seulement parce que j'ai un proche un peu autiste mais aussi par le personnage Louis, qui revient sur les lieus de ses vacances, et qui revit ses souvenirs. Ca
m'es arrivé, terrible. Sinon j'ai aussi lu un livre "Le bizarre incident du chien jaune pendant la nuit" de Mark Haddon, avec un enfant autiste qui enquête sur la mort d'un chien... C'est aussi
très touchant parce que plus que l'enquête sur le chien, c'est une cherche sur lui même. Et l'on voit combien ce gamin est très intelligent. Resumé: * Il a 15 ans et s'appelle Christopher Boone.


* Il excelle en mathématiques et adore Sherlock Holmes.
* Il ne comprend rien aux relations
humaines
* Il aime les diagrammes, les listes, la
vérité.
* Il déteste le jaune et le marron.
* Il ne supporte pas qu'on le touche.
* Pour lui, 4 voitures rouges à la file sont synonymes de bonne journée; 3 voitures rouges : d'une assez bonne journée; 5 voitures rouges : d'une super bonne journée.
* Il est autiste et porte en lui une part de génie.

Quand un jour, Christopher apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a été assassiné, il décide de mener l'enquête. Uneenquête qui va lui permettre d'arracher au passé l'énigme de sa
propre histoire. Et de nous la raconter…


Mais peut-être le connais-tu déjà?


Gros Bisous






baine 30/03/2011 19:17



coucou Domi


je ne sais que penser j'aime trop  le monde des enfants pas facile de pénétrer si tu ne possédes pas la combinaison alors  il te faudra du temps pour ne peut être jamais
comprendre...


bonne soirée bisous



MARINAMIE 30/03/2011 18:14



bonjour mimi, je viens te dire un grand merci de m'avoir épaulée pour maman, gros bisous



Missnik 30/03/2011 15:16



Alors tu glisses toi ?  hi hi !!! C'était un gros noyau ? Plus gros il est .... plus la chute est vertigineuse parce que l'enveloppe est délicieuse !! Si si ! c'est un expert en
olives qui me l'a dit car je suis nulle dans le choix du calibre ! Vaste sujet à débattre que la qualité de l'olive .... Excuses hors sujet de ton article ! (je ne peux pas répondre sur mon blog
... aucune alerte à l'intéressé !)  Mets des baskettes c'est plus stable sur le noyau !!!! bises



Yanamar 30/03/2011 13:08



COUCOU MIMI. BISALADOMIKAPAFINIDELIRE



JO/0495HAles adept 30/03/2011 09:38



un roman psychologique où l' auteur sait de quoi il parle ! par le biais des lieux de réminiscences et la rencontre avec ces deux êtres "hors du commun ," en souffrance , le protagoniste sort de
sa léthargie et se voit "obligé" à affronter ce qui sommeillait au + profond de lui même .: ses propres inhibitions ! il soigne son mal , par le mal des autres " dans ce "huit clos triangulaire"
son propre malaise affleure : il est forcé de sortir de lui même.  j' y vois le rapport à l' autre ( avec ses particularités)  la difficulté de communiquer  dans la souffrance ; la
construction de soi ..et que sais- je encore ...un roman touchant , qui pousse à scruter ce qui se trouve le +profondément enfoui  dans les êtres . ce genre de livre m' a tjrs attirée ..je
suis curieuse " de l essence de l' être humain "  .le temps gris ne me permet pas de jardiner aujourd'hui .. alors à l' intérieur   j' ai l' embarras du choix !! de la cave au
grenier en passant par les 2 étages ...il y a de quoi faire dans cette caserne .. bona gjurnata a prestu



mjyanchou 30/03/2011 07:08



hello mimi


si je prenais le temps de lire ce livre me plairait..il a l'air interessant et emouvant..


c'est bien de sortir un austite de ce monde faut etre hyper motivee et une patince d'ange..


pas bien d'etre jalouse je parle de la
maman ..elle devrait etre contente pour son fils


et stop.....mais si la ramance s'en mele..mdr..


bon mercredi


en sortant du boulot tantine m'attend vais lui donner un cours d'ordi..le peu que je sais PEU mdr !!





 


 


 


 


 



Missnik 29/03/2011 19:49



Ah ! ah! encore un ! Eh bien je dirais que cette expérience a sans doute été une thérapie pour ce jeune homme .... Je crois que c'est un livre que j'aurais envie de lire ! Un gros bisou au miel
.... je sais .... je sais ... ça colle !



kinou31-36:0059: 29/03/2011 14:36



Bonjour ma Mimi. Voilà effectivement, un récit qui doit être très prenant. Tellement difficile à comprendre cet autisme. Un monde différent dans lequel nous ne pouvons entrer mais, des personnes
réellement attachantes. Passe un bon mardi. Bisous. @+



ANTO 29/03/2011 14:21



Salut Dumè je suis sidéré de lire des avis médicaux péremptoires sur une maladie que l'on commence à peine à déchiffrer ,mais rien ne m'étonne plus dans le net ou bon nombre de pékins se font
passer pour ce qu'ils ne sont pas et ont des idées bien arrêtées sur tout .Faut de tout pour faire un monde !


bonne après midi à ++


 



day_lys 29/03/2011 13:06



bonjour ma mimi, encore un super livre je suppose bien que pas trop rigolo, je te souhaite une belle journée, encore remplie de belles pages à lire je pense pour toi afin de nous les faire
partager. Gros bisous à toi ma belle.



trublion 29/03/2011 11:51



l' homme se méfie de ce qu' il ne connait pas, mais il y a toujours, celui qui !!


c' est bien la preuve qu' il est impossible d' enfermer l' humanité dans une synthèse !


 bonne journée Mimi


 gros bisous



"musicolyre 29/03/2011 11:12



Tristesse de Chopin ,ça correspond bien à mon état d'esprit du moment.Comment fais-tu pour dévorer autant de livres.Bon mardi"Mimiamie"BBises



daniel.l 29/03/2011 10:37



bonjour! s'occuper des autres permet de se dépasser soi-même souvent... et balayer ses propres fantomes!  bonne journée, à bientot, daniel!



michel 003 29/03/2011 10:03



bonjour dominique   j'espere que tout va bien pour toi et les tiens   jolie article comme dab chez toi le temps aujourd"hui soleil ciel bleu mer belle...enfin!!!! je te
souhaite un bon et beau mardi a bientôt  bises amicales michel003



OUPAS 29/03/2011 08:58



BONJOUR MIMI !


L' AUTISME est une maladie (un trouble) génétique inguérissable (pour l'instant)et que moulte psychalalistes dont Bruno Bettelheim (lire ses théories) ont prétendu traiter par une
"éducation" et un suivi psychologique !


Comme tous ces "guérisseurs", il considèrait le cerveau comme une boite magique, alors que ce "défaut" de communication est, en grande partie, du à une mauvaise gestion des souvenirs
!............ Beaucoup d'exemples d'autistes célèbres montre cette capacité incroyable de se souvenir de quantités de choses inutiles !......... Les "autistes" sont ailleurs, dans l'accumulation
des souvenirs !


C'est un maladie génétique du cerveau ! Quand tous nos Psy..... auront compris que le cerveau est une machine biologique, ils pourront devenir des médecins !


Bisous Mimi !



tinon, ta marseillaise 29/03/2011 08:28



Bonjour, ma Mimi, mon avignonaise préférée, ma litteraire. Me voici, pour te souhaiter un bon mardi, avec des belles
éclaircies, passe une bien bonne semaine, au plaisir, à bientôt, mes amitiés, je t'embrasse bien fort, ta marseillaise.






Sandisa 28/03/2011 20:10



J'aime beaucoup venir ici  glaner des idées de lecture !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents