Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter © Copyright 2012-2020 Tous droits réservés


Un homme de tempérament de David Lodge, Ed. Rivages

Publié par Dominique84 sur 31 Janvier 2012, 22:11pm

Catégories : #Mes lectures

  L'auteur prolixe de notamment La Guerre des mondes, de La Machine à explorer le temps, de L'Ile du docteur Moreau ou de L'Homme invisible, a inspiré à David Lodge pour son dernier ouvrage, une biographie romancée de pas moins de 700 pages. Après avoir signé une préface pour un livre de Wells qui sortait en format de poche, David Lodge a décidé d’en savoir plus sur cet écrivain fantasque et boulimique, autant de littérature que de conquêtes féminines, l’une des grandes figures de la littérature du XXème siècle. Pour ce faire, il mêle deux techniques narratives, la biographie de H.G. Wells d’une part et un entretien fictif de l’écrivain sur les derniers jours de sa vie d'autre part.

Dans la plupart de ses 3000 écrits, H.G.Wells s’est montré un précurseur, anticipant par exemple le conflit entre la Grande Bretagne et l’Allemagne dans « La guerre dans les airs », la bombe atomique dans « La Destruction libératrice ». Ce licencié en zoologie issu d’un milieu modeste avait l’ambition de « flanquer la trousse à mes lecteurs, à perturber leur confiance béate dans les choses telles qu’elles sont, à montrer combien le vernis de la civilisation se révélerait mince et fragile si une catastrophe imprévue se produisait ».

Il n’eut de cesse de lutter pour imposer ses idées visionnaires, tant politiques que sur l’évolution des mœurs. Fervent socialiste, il intégra la Société des Fabiens, désireux de changer l'Angleterre au début du XXe siècle, favorable à la nationalisation de l'industrie et de la propriété, au partage des richesses, etc , ayant pour membre, entre autres George Bernard Shaw. Mais ce boulimique-amoureux des femmes, son libertinage forcené, partisan de l’amour libre et prônant la libération sexuelle, finirent par provoquer son éviction de ladite Société, aux idées bien que révolutionnaires mais puritaines dans l’âme.

H.G. Wells utilisa alors la littérature pour continuer à diffuser ses idées, quelquefois saugrenues, voire choquantes, comme celle de l’eugénisme. Il suffirait d'encourager tous ceux incapables de mener une vie civilisée, à cause de déficiences mentales ou de maladies génétiques et héréditaires, à ne pas se reproduire. « Il souhaitait un gouvernement mondial dirigé par une élite juste et bonne. Mais à la fin de sa vie, il a réalisé que le pouvoir absolu corrompt inéluctablement et il est devenu très amer. A un moment, il a affirmé être pour un "fascisme" libéral». Ce qui voulait dire: un pouvoir autoritaire.

Mais il avait du flair: il a été l'un des premiers à affirmer que les ressources de la planète étaient limitées et qu'il fallait non seulement se dépêcher de trouver de nouvelles sources énergétiques, mais aussi et surtout mettre en place un système de contrôle global, donc mondial.» nous dit David Lodge qui nous offre avec ce nouveau roman une peinture quasi exhaustive d’une époque charnière, à travers la vision prophétique d’un homme à la destinée hors du commun, cet homme de tempérament.

Commenter cet article

dasola 28/02/2012 17:32


Bonjour Dominique84, j'ai dit tout le bien que je pensais de ce pavé de plus de 700 pages le 05/02/12. De Wells, je connais quelques oeuvres de science-fiction comme tout le monde mais je ne
savais pas qu'il avait autant écrit et en effet quel tempérament! Bonne fin d'après-midi.

Marie-France 04/02/2012 15:53


Chère Dominique, Je tenais à te dire que je visite ton blog régulièrement depuis que j'y suis venue par hasard, j'apprécie tout ce que tu fais, c'est très intéressant. je n'ai personellement pas
de blog,pas le temps , mais il y a quatre autres  blogs sur lesquels je vais régulièrement parce qu'ils sont sympas, dans un tout autre genre que le tien.....Je te fais de grosses bises!
Marie-France

Dominique84 05/02/2012 16:05



Merci 



jo2b2 04/02/2012 08:13


bonjours DUME, il neige , ce matin , il fait très froid(  tout le monde est servi .  ) L'  OEUVRE , LA VIE , la personnalité de WELLS , est une mine d' or. pour l' auteur de ce
livre ( que j' ai eu l' occasion de feuilleter dans une librairie , exposé en 1 er  plan .) IL brosse le portrait d' un avant gardiste hors du commun : certainement l' un des + créatifs et
prophétiques de sa génération.tous les thèmes exposés ( d' un monde en pleine mutation ) font écho à ceux de notre époque . bonne journée , bon week end . j' espère que tu vas bien . bises à+

musicolyre 03/02/2012 17:15


Bonsoir"Mmiamie" petit passage pour lire ton blog .BBises

Amigo13 03/02/2012 15:37


Coucou Domi, juste un Petit Passage, pour te souhaiter un Agréable week-end .. Oui, je sais il fait très froid .. mais bon, on doit faire avec !


Bisous


 

michel 003 03/02/2012 09:21


"


bonjour  dominique  j'esopere que tu bien ... le temps trés beau mais frais je te souhaite un trés bon et beau vendredi a bientôt bises amicales michel003

griounette 02/02/2012 18:07


un tempérament de feu pour faire fondre la neige????? allez domino, sors tes moon boots!! gros bisous

marin 02/02/2012 16:18


Je me permets cette révolte ici :


Une jeune poète étrangère résidante en France va être expulsée. Il ' s'agit de Katia Bouchoueva. C'est une poète qui après des études en linguistique, thésarde. Elle vient d’être embauchée en CDI
par la Maison de la poésie Rhône-Alpes. Mais voilà que la logique sarkozyste bat son plein et le préfet a décidé de son expulsion. elle a émis des mails de sos vers lesorganes de presse : « Par
décision du 13 janvier 2012, le directeur de l’unité territoriale de l’Isère a rejeté ma demande d’autorisation provisoire de travail, que j’ai sollicitée dans le cadre du changement de statut
d’“étudiant” vers “salarié” pour l’emploi au sein de l’association Maison de la poésie Rhône-Alpes. » La France aurait-elle expulsé Picasso, Modigliani et tant d'autres ? Poète ne doit pas entrer
dans les professions dont la France manque ? le poète fût il arch-diplômé français. Je suis attéré.





Slam à la Maison de la poésie Rhone Alpes

Dominique84 05/02/2012 16:26



« Libre est la race des poètes. »
de Démosthène



day-lys 02/02/2012 16:10


bonjour mimi, ce n'est pas un livre qui me tente vraiment, mais j'aime toujours venir lire tes résumés, on s'instruit à chaque fois, et ça J'AIME.... je te souhaite une bonne soirée avec
peut-être des crêpes !!! moi c'est régime, bisous bisous.



Celange 02/02/2012 13:44


coucou ma domi comme j'suis d'accord avec ton analyse!!! il était souvent sensé et prennait le recul nécessaire pour analyser sa vue sur le monde!! un sacré monsieur qui nous a laissé des mines
d'or dans ses écrits!!! bonne journée ma domi gros bisous à+

Philippe 02/02/2012 13:22


Un homme de tempérament pour femmes de caractères, bien évidemment. Il a accompagné mes nuits d'insomnie (et oui déjà enfant je ne dormais que peu), il m'a fait rêvé, il m'a terrifié, bref il m'a
fait survivre. Excellente biographie fouillée que j'ai lue avec un plaisir extrême, même pas rebuté par les 700 pages, le voyage en train m'a paru si court..... grâce à lui. bises Dominique

OUPAS 02/02/2012 08:32


BONJOUR MIMI !


 


        Par ricochet, c'est une "ode" à la gloire de H.G. WELLS !......Non ?


 


        Avec Aldous HUXLEY, c'est le genre de lecture que j'aime. Ce sont des Essayistes (éclairés), Romancier par nécessité
et forcément, leurs idées (avancées) transparaîssent dans leurs fictions.


        Je ne les ai jamais lu en V.O., mon "anglais" approximatif ne me le permet pas. Pourtant, je me suis rendu compte que les traducteurs, un peu
trop zélés, interprètent plus qu'ils ne traduisent !........... Enfin ! Le fond reste !


 


Bisous Mimi !

michel 003 02/02/2012 08:21





bonjour dominique j'espere que tu va bien merci pour ton passage trés jolie article photos/et texte comme dab un regal a voir !!!!!..le temps beau et frais je te souhaite un trés bon jeudi a
bientôt bises amicales michel003

fanfanchatblanc 02/02/2012 02:31


Honte à moi Mimi.. je m'aperçois que je lis de moins en moins (c'est pas tout à fait vrai puisque je lis moulte et moulte blogs auxquels je réponds) mais le temps me manque.. d'autant que je
passe beaucoup de temps avec la musique et la peinture... J'ai commencé "Le trajet d'une rivière" de Anne cuneo depuis une ou deux semaines.. et je n'avance pas.. il faut que je revois mon emploi
du temps... en tout cas je te fais plein de bisous et te remercie de toutes ces suggestions littéraires.

Véronique-61 01/02/2012 17:51





Je suis glacée, givrée, congelée et je déteste ça !


Enfin comme cette semaine c'est congés, je bouquine au coin de la cheminée et en ce moment c'est histoire locale.


Bisous ma belle, à bientôt.

kinou31-36:0059: 01/02/2012 15:39


Bonjour ma Mimi. Voilà un titre qui convient à HG Wells car tout ce que j'ai lu de lui m'a fichu la trouille. Et dire que je croyais que c'était de la science fiction... lol !!! Bonne journée.
Bisous. @+

Daniel.L 01/02/2012 12:46


bonjour! ah, h.g. wells, quelque part un visionnaire... et sa guerre des mondes, à la radio est restée dans la mémoire... la force de la parole!  quant au
livre, 700 pages...!bonne journée, à bientot, daniel!

michel 003 01/02/2012 09:07


bonjour dominique  j'espere que tu va bien ... ..le temps le ciel et clair il fait frais hier soir neige sur nice il en reste juste un peut sur les palmiers,sur les pins et les jardins
je te souhaite un trés bon et beau mercredi a ce soir ou a demain pour d'autres articles bises amicales michel003

Amigo13 01/02/2012 08:12


J'ai laissé la "Grande Lecture" de côté depuis longtemps, mais étant passionné d'histoire, je porte un regard interessé sur la façon dont les hommes de lettres ou de
pouvoir, pouvaient concevoir l'avenir de notre société à leur époque ... et beaucoup de reportages très interessants sur le sujet passent sur l'écran ... donc, 700 pages sur ce Monsieur, bien que
le thème me semble interressant .. ne me tentent pas pour l'instant .... je fais bien trop de choses .. Si je me remettais à lire ... je risquerais de ne plus dormir, Bisous Domi

les cafards 31/01/2012 22:31


700 pages à avaler quand même !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents