Publié le 25 Octobre 2012

PhotobucketPhotobucketPhotobucket 

 Il automne
Dans le ciel à colorier
Sur les jardins dénudés,
Il automne.
Dans le ciel barbouillé d’automne
Caresse d’un soleil frileux
Souvenir à deux.

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #photos perso

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2012

Image and video hosting by TinyPic  

Philosophe et écrivain, Michel Onfray a quitté l’Education Nationale pour donner corps à son grand rêve, dispenser gratuitement un savoir au plus grand nombre. Il revient aujourd’hui sur le succès de la création de l’Université Populaire en 2002  sur le Campus de l’Université de Caen. Ce projet fou de dispenser des cours de philosophie à des adultes, quel que soit leur âge et leur degré d’études, de créer un atelier philo pour les enfants, pour leur apprendre à débattre et à réfléchir. L’université populaire ne délivre pas de diplômes, on la fréquente juste pour le plaisir d’apprendre.

Georges Deherme avait créé les universités populaires pour instruire la classe ouvrière, en réalisant le vœu prononcé par Condorcet un siècle plus tôt : développer « une instruction qui rende la raison populaire ». Cette ambition suppose qu’on souscrive à deux propositions : l’ignorance enchaîne et le savoir libère.

Michel Onfray s’inscrit en faux contre les dogmatismes étroits, la moralisation, le formatage intellectuel de l’université française. Il revendique l’exploration de ce qu’il appelle les « marges philosophiques de l’historiographie officielle », sans élitisme et démagogie.

A la demande toujours croissante de philosophie, certains répondent par la commercialisation du savoir, d’autres par le bavardage collectif (les « cafés Philo ») ou l’infantilisation. Le projet de Caen s’inscrit à l’opposé de tout cela, il répond à une invitation au dialogue, à l’exploration des savoirs ignorés, à l’interaction entre la théorie et la pratique et au partage entre amis comme Epicure dans son jardin,  dans un but philosophique commun : « se faire libre »  (Nietzsche)

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #Mes lectures

Repost 0

Publié le 7 Octobre 2012

Que les Geluckophiles se réjouissent, le matou mutin aux mutlitples facéties est de retour et cette fois avec un gourdin !  Pour son 17ème opus, Le Chat reste en verve et traite avec l'humour et la logique qu'il affectionne tant, l'actualité, notre monde, nos moeurs.

Il est des rares à nous faire autant de reproches en nous faisant autant nous marrer. Car quand il pointe du doigt, pardon la griffe... les imbéciles que nous sommes, nous pauvres humains, nous sommes alors plus prompts à reconnaître notre voisin que nous-mêmes, oubliant que nous sommes tous les voisins de quelqu'un !

Avec ses jeux de mots, ses pensées, ses aphorismes et réflexions profondes poussées jusqu'à l'absurde, Le Chat créé par Philippe Geluck en 1983 dans les pages du grand quotidien belge Le Soir,  est vite devenu l'un des héros les plus populaires de la bande dessinée francophone.

Image and video hosting by TinyPic

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #Mes lectures

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2012

"La vie est faite d'illusions. Parmi ces illusions, certaines réussisent.

Ce sont elles qui constituent la réalité."

Jacques Audiberti

 

Photobucket

 

Photobucket

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #photos perso

Repost 0

Publié le 1 Octobre 2012

PhotobucketLa raison ne peut nous mener jusqu'au bout du chemin. 

Passé un certain cap,
il est nécessaire de laisser émerger une douce folie.

Nos sentiments et notre intuition
n'ont pas toujours de sens,
mais ils sont ce que nous avons de plus précieux.
En voulant rester logique,
nous nous privons de nos meilleurs guides.

'' Un peu de folie est nécessaire
pour faire un pas de plus ''

Paulo Coehlo

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #photos perso

Repost 0