Publié le 31 Août 2009


     
                                         
                                                  (Pensez à  cliquer sur la loupe pour que le texte soit lisible)

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #La Provence de Domi

Repost 0

Publié le 18 Août 2009

                      

Ah ! que de volumes n'écrirait-on point si l'on voulait dénoncer
les ravages causés par la connerie absolue.
Boris Vian


L'auteur mythique de "L'écume des jours"

a entretenu des rapports difficilesavec la littérature.

C'est après l'échec de son roman "L'Arrache-coeur"

qu'il décida ne plus jamais écrire de littérature.

"J'ai essayé de raconter aux gens des histoires qu'ils n'avaient jamais lues. Connerie pure, double connerie. Ils n'aiment que ce qu'ils connaissent déjà. Et moi, je n'y prends pas plaisir...".

Ce provocateur-né, sensible à l'excès, anarchiste dans l'âme posait un regard bien triste sur notre société. Qu'écrirait-il aujourd'hui à propos de notre manie de l'écriture qui frappe chacun de nous, via les blogs, les mails, les forums ? Il se serait sûrement amusé avec "l'informe à tique" si son coeur n'avait eu la mauvaise idée de jouer la breloque à l'âge de 39 ans.

Cet artiste, chanteur, trompettiste, parolier, ingénieur, écrivain, poète s'éteignit alors qu'il assistait à la première projection du film inspiré de son roman, "J'irai cracher sur vos tombes".

Touche à tout de génie, Boris Vian est resté inconnu du grand public sa vie durant. Ce n'est qu'en 1962, trois ans après sa mort, que son oeuvre rencontrera le succès phénoménal qu'on lui connaît.

Voici quelques phrases tirées de ses oeuvres, un régal intemporel.

"Si le travail c'est l'opium du peuple, alors je ne veux pas finir drogué..."

"je ne veux pas gagner ma vie, je l'ai"

"dire des idioties, de nos jours où tout le monde réfléchit profondément, c'est le seul moyen de prouver qu'on a une pensée libre et indépendante. "

"ce qui compte, ça n'est pas le bonheur de tout le monde, c'est le bonheur de chacun"

"l'argent ne fait pas le bonheur de celui qui n'en a pas"....

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #Mes lectures

Repost 0

Publié le 18 Août 2009

               

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #humour

Repost 0

Publié le 16 Août 2009

        

Les abeilles apparaissent sur terre il y a environ 25 millions d'années.
L'homme apparu bien plus tard, pensa en observant les abeilles
qu'elles ne faisaient que transporter le miel trouvé sur les fleurs.
Il faut attendre l'Antiquité pour que les hommes construisent 
les premières ruches et l'utilisent pour ses caractéristiques énergétiques
jamais depuis contestées.

Il est produit à partir du nectar des fleurs et non à partir du pollen 
comme on le pense communément. L'abeille se pose sur une fleur, et
plonge sa procobis (sorte de trompe de 5 à 6 millimètres) 
pour puiser la goutte de nectar. Elles remplissent ainsi près
de 40 mg de nectar en butinant une dizaine de fleurs.

Récolté sur une île au Sud du Japon, cette abeille déposé dans chaque pot
transmettrait ses vertus d'endurance et d'énergie à celui qui consomme
son miel. Il paraîtrait que les champions Olympiques japonais ne jurent
que par ce miel.

  

                                                         

L'hydromel qui est fermentation d'eau et de miel fut l'une des premières boissons alcoolisées que l'homme a consommé. Pour la petite histoire, sachez que c'est de l'hydromel que vient l'origine de l'expression "lune de miel". Tradition qui nous vient de nos aieux du Nord où les jeunes mariés ne devaient boire que de l'hydromel durant les 30 jours (une lune) qui suivent leur union, les abeilles étant le symbole de fécondité, de la pureté et de la loyauté...

on devrait peut-être perpétuer cette tradition !!!!!  

 

                  

                                                      

                                                     de votre visite et bonne journée...  

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #La Provence de Domi

Repost 0

Publié le 14 Août 2009

               

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #La Provence de Domi

Repost 0

Publié le 13 Août 2009

 

 Utilisée comme parfum par les Romains dès l'Antiquité, 
la lavande était alors appelée "plante précieuse".
Ce ne fut qu'au Moyen Age qu'elle fut bâptisée "lavande"
du verbe latin "lavare" (laver). 
Cultivée dans les jardins de monastères parmi les autres plantes aromatiques,
elle avait un but strictement thérapeutique, luttant contre les maladies infectieuses.

Au XIIIème siècle, les Facultés de Marseille et de Montpellier
attestèrent leur efficacité face aux épidémies de peste en Provence.

C'est à Grasse et au XVIIIème, que naît la corporation des maîtres-parfumeurs
apportant une nouvelle source de revenus pour les plus modestes;
d'autant qu'elle pousse sur des terres pauvres et ne demande que peu d'eau.
Elle contribua ainsi à freiner l'exode rural dans ces régions.

Au début du siècle dernier, sa culture s'étend sur les zones du plateau de Sault 
entre 700 et 1400m d'altitude (la seule à détenir une certification AOC en Provence)
alors que le lavandin va plutôt se cultiver dans le Gard et en Ardèche.

L'huile essentielle de lavande fine n'est plus utilisée dans les produits
de grande consommation, où lavandins et produits de synthèse l'ont remplacée.
Elle reste néanmoins irremplaçable dans le domaine médical avec l'essor
de la phytothérapie et de l'aromathérapie.



Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #La Provence de Domi

Repost 0

Publié le 12 Août 2009

 Même si l'on entend souvent "EN" Avignon, il faudrait pourtant dire, 
"A" Avignon... alors pourquoi, dit-on par exemple A Agen, A Armentières,
A Alençon, etc...

L'explication remonte aux temps anciens où le territoire d'Avignon
 constituait un état à part entière appartenant au Saint Siège 
et gouverné par un vice-légat jusqu’en 1791. 

On résidait donc " en Avignon ", comme on pouvait résider " en Languedoc " 
ou " en Provence " etc. 
Seule autre exception " en Arles ", puisque Arles fut royaume au IXe s. 
 
L’usage a voulu que l’on tolère de nos jours encore 
les expressions " en Arles " ou " en Avignon " pour désigner 
la région autour de la ville, le " pays " formé par les environs, 
sans limites administratives bien établies.

La formule appropriée est donc " à Avignon " 
lorsqu’on parle de la ville stricto sensu comme l’on fait 
pour " à Aix ", " à Albi " ou " à Amboise ".



Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #La Provence de Domi

Repost 0

Publié le 12 Août 2009

Rédigé par Dominique84

Publié dans #Reflets du jour

Repost 0

Publié le 11 Août 2009


Cultivé à l'origine au Soudan en 2500 avant J.C, le melon arriva en Grèce
via l'Egypte vers 600 de notre ère. 
Le melon fut ramené d'Arménie au XVe siècle par des moines italiens. 
Ce nouveau fruit sucré eut un fort succès. 
Les moines romains cultivaient des variétés de melons ronds, 
à la chair orangée, très savoureuse, 
pour les papes dans leur villégiature d'été de Cantalupo (près de Rome). 
Cette variété de melon sera alors appelé " Cantaloup ", après le départ 
des papes et nom que l'on utilise toujours aujourd'hui et qui fit 
la renommée de la ville de Cavaillon, tout près de chez moi.

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, le melon
est considéré comme un met précieux. 
Des melons seront ensuite produits en Anjou et en Touraine, 
puis s'implanteront un peu plus tard en Charente. 
Région qui lui a d'ailleurs donné son deuxième nom : 
le melon Charentais.
 
Bourré de vitamine A (excellent pour la peau) et surtout de vitamine C,
le melon est peu calorique... que demander de plus !


 Pour la petite histoire certains s'échinent à choisir des melons femelles 
censés être plus goûteux que les melons mâles (normal !)
 Mais tout comme les anges, cette cucurbitacée n'a pas de sexe, 
alors inutile de la rendre plus complexe.
Cependant, pour le choisir, la meilleure technique est de le soupeser

et de tirer...


sur sa queue (qui doit se décoller) aïe !

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #La Provence de Domi

Repost 0

Publié le 10 Août 2009

Quelques photos, histoire de commencer la semaine en humour.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Dominique84

Publié dans #humour

Repost 0