Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Domi-mots

A Domi-mots

Merci aux maisons d'éditions qui me font confiance en me proposant des partenariats et aux auteurs qui m'adressent leurs derniers ouvrages. Chaque chronique est partagée sur mes comptes Facebook, Babelio et Twitter


Pise 1951 de Dominique Fernandez chez Grasset

Publié par Dominique84 sur 30 Janvier 2011, 23:11pm

Catégories : #Mes lectures

  Grasset Et Fasquelle, 12/01/2011 - 304 p

          Octobre 1951, deux jeunes étudiants, copains inséparables, s'apprêtent à partir pour une année d'étude en Italie, à Pise. Ils vont être logés durant toute cette année dans l'ancien Palais des Chevaliers de Malte, siège de l'Ecole Normale Supérieure. Tandis que Robert, fils de garagiste, est ouvert, débrouillard et sociable, Octave, a reçu une éducation beaucoup plus stricte, il est réservé, la tête pleine d'a priori. Issu d'une famille de bourgeois janséniste, Octave a pour modèle des parents pour qui modernité signifie fin du monde. Habitué à refouler ses souffrances, ses joies, il passe son temps à rêver d'un monde meilleur et peine à se faire des amis.

 

          En 1951, au lendemain de la guerre, l'Italie est en pleine reconstruction, une période charnière avant le boom industriel des années 60, mais un pays qui reste cependant très archaïque et rural. On y circule essentiellement en vespa sur des routes encore non goudronnées. Octave et Robert sont immédiatement séduits par Pise, la plus belle ville de Toscane, qui malgré la pauvreté, se révèle plus humaine et plus chaleureuse que Paris. Dès leur arrivée, ils vont être mêlés aux débats politiques qui animent le pays. En 1951, en pleine Guerre Froide, l'Italie est une base stratégique pour l’Ouest et les deux partis politiques dirigeants - la Démocratie chrétienne et le Parti communiste - s’affrontent violemment. La vie à l'école y est grandement perturbée. Le pays  émerge des ruines de la guerre et du fascisme avec un dynamisme et une vitalité extraordinaires, c'est la période des grands maîtres du cinéma, Visconti, Rossellini, Fellini...

 

          Il est temps pour nos deux Français de s'éveiller aussi à la sensualité. Mais, les mœurs n'évoluent pas aussi rapidement. Avant le mariage, il est impensable pour les garçons de nouer une quelconque relation avec une jeune femme. «Ce qu’on voyait sur les quais de la Seine eût été inimaginable ici. Le couple d’amoureux n’existait tout simplement pas. Un homme et une femme qui se promenaient bras dessus bras dessous ne pouvaient être qu’un homme et une femme mariée». Les filles restaient murées derrière le triple rempart de l’Eglise, des familles, de l’opinion. Le hasard va œuvrer, ils vont faire la connaissance d’Ivanka, dont ils vont tomber tous les 2 amoureux. Jeune fille issue d’aristocrates ruinés, Ivanka vit dans un palais délabré qui les fascine. 

 

Magnifique roman-fresque d’une Italie nostalgique, d’une Italie charmeuse, séductrice, chaleureuse et humaine, vue à travers le regard de ce trio amoureux. Embarquement immédiat pour la Dolce Vita, Ciao !

 

 

 

 

Commenter cet article

denis 05/02/2011 21:42



un auteur que j'apprécie beaucoup et qui est toujours fascinant quand il parle de l'Italie son deuxième pays


 



joo495 03/02/2011 20:40



un passage furtif ,pour te souhaiter une bonne fin de soirée !   excuse la faute d' accord d' un adjectif !!! ah ...je vieilli mal !!!! bonne soirée je t' embrasse amicalement à+.JO



MARINAMIE 02/02/2011 09:26



bonjour domi, ce livre m'a l'air fort interessant, c'est vrai qu'encore dans les années 60, l'italie (en tout cas du Sud) était encore bien archaïque, c'est vrai aussi que c'est un pays
magnifique, bonne journée, bises



michel 003 02/02/2011 09:13



" />


bonjour dominique  j'espere que tu va bien le temps chez nous soleil ciel bleu mer agite mistral 6degrés de bon matin 16 degrés l'aprés -midi  je te souhaite un bon et beau mercredi a
bientôt  bises amicales michel003



joo495 02/02/2011 07:25



 bonjour DOMI!  je retiens le livre!  ces années  1951 en CORSE dans mon village qui n' en a pas la nostalgie ? période où la jeunesse se rencontrait , cruche en main à la
"fontaine fraiche" .. c' était le point de ralliement , où les amoureux pouvaient ""flirter " à l' abri  de la férule des parents!!! des éclats de rire  des chants , enfin ..c' était
une vie empreinte de joies simples , de respect de pudeur ...despoir en l' avenir!!! l' unique vespa dans le village ( de mon frèreainé) passait de main s en mains )  sans crainte du
gendarme!!!! il en fallait peu pour nous griser !!! et le soir  nous nous rassemblions sur les murettes du village ' sous la vigilance des parents!!! chants et guitare remplissaient ces
soirées  parfois nous dansions à la salle des fêtes ..toujours " sous l' oeil protecteur de proches .. c' était le bonheur d' une " douce vie " bien révolu et obsolète de nos jours...bon! j'
arrete la nostalgie!! je reviens à 2011 ....puisqu' il faut ..s' adapter !!progrès matériel appréciable certes mais humainement ...c' est plutôt la régression!!!! basta cusi ...bona ghjurnata t'
abracciu...JO



Ydel 01/02/2011 20:50



j'ai un ...penchant pour cette tour !  :o)



Dominique84 03/02/2011 09:48



hhii bien trouvé... !



l'Italienne 01/02/2011 18:02



Bonsoir ma Mimi, aaaaaaah l'Italie ... la Toscane ...Le rêve ! ce livre est rempli de nostalgie oui mais   Pise 2011 est toujours un coin de paradis où se côtoient art, histoire et Dolce
vita ♥ bien sur il n'y a plus de barrière morale , tout est plus facile mais en fait tellement  fade ce 
retour dans les années 50 me plaira certainement !


Aujourd'hui on parle davantage des sempiternels problèmes de libido de Silvio Berlusconi, que de romantisme ! on dit même qu'en Italie le féminisme a mal tourné et que cela a permis de déboucher
sur cette partouze d'état ....une affaire qui a fait le tour du monde ...RHAAA !


buona serata la mia cicala, ti bacio molto forte @+



Dominique84 03/02/2011 09:52



aaaahhhh l'Italienne "nordique"... Quel plaisir de te lire à nouveau.. Mais où es-tu passée ? Tu as suivi la voie Domitia pour venir jusqu'à chez moi !!! Grrr impossible pour moi de prendre la
route, la voie Nananienne est coupée ! Je te fais de gros bisous ma bella ragazza !



OUPAS 01/02/2011 11:27



BONJOUR MIMI !


C'est une savoureuse chronique de gens ordinaires dans des décors sublimes !


Bon ! Pour le "tableau" écrit !


Mais dire que "Pisa" est la plus belle ville de "Toscana", tu vas t'attirer les foudres de "Firenze" ! Non ?


Nota : Nous devrions appeler les villes par leur vrai nom, çà éviterait de les chercher sur l'autoroute !


J'ai quand même un penchant (lol !) pour PISE !


Bisous Mimi !



michel 003 01/02/2011 10:11



bonjour la jolie provençale corse  dominique  hihihi  merci pour ton passage et commentaire le temps soleil ciel bleu 6degrés ce matin 13 a 14 apres -midi je te souhaite un bon et
beau mardi abientôt bises amicales michel003



geotrouvetout 01/02/2011 04:04



bonjour Dominique  ;je passe de  bonne heure te souhaiter une excelente journée  car aujourd hui  je vais chez le Kiné , et aprés direction l hopital pour
une syntigraphie ce matin il a encore bien gelé  gros bisous @bientot Michel



fanfanchatblanc.over-blog.com 01/02/2011 00:13



La Dolce Vita... de quoi rêver effectivement... et l'Italie ... autre rêve... Bonsoir Chère Mimi... toujours de quoi nourrir nos âmes dans ton boudoir si doux et si profond.. Merci à toi.. d'être
toi bien sûr.. alors quelques bisous rou.dou.doux en prime.



musicolyre 31/01/2011 21:14



C'est l'année de ma naissance et je ne suis pas penchée lol!!!Bonne nuit"Mimicousine".BBises



cleopatre 31/01/2011 19:48



un petit passage vite fait. Merci Domi de ta fidélité et de ton amitié qui me fait chaud au coeur. Moral un peu au ras des pâquerettes, vivement le printemps ! Malgré tout va à peu près bien. A
toi et ta Noon que février apporte soleil et un peu de chaleur, l'amitié tu l'as. Bisous



Axel21 31/01/2011 18:49



La situation décrite, plutôt puritaine, ma chère Domi, datée des années 50, ressemble à ce qui se passe en Egypte de nos jours. Mais, dans les années 50, sous Farouk et Fouad, les femmes étaient
têtes nues, en maillot de bain sur les plages. Histoire de balanciers? Gros mimis à la plus belle des avignocorsaise.



hugopoesie 31/01/2011 16:49



petite visite,je suis nouveau sur overblog si tu aimes si mon blog fait passer l'adresse.


merci d'avance.



kinou31-36:0059: 31/01/2011 16:41



Bonjour ma Mimie. Aaaahhh l'Italie !!! Sa culture, son histoire, ses beaux italiens, ses monuments, et tout le reste...lol !!! Voilà un livre qui devrait me plaire. Allez, je file car avec cette
pause, j'ai pris du retard. Bonne fin de journée. Bisous. @+



Dominique alias Anoucha 31/01/2011 13:05



Merci de ton passage et des compliments! C'est bon pour le moral! Hihi!


J'ai acheté ce bouquin à ma mère, ça me paraissait sympa! A suivre...


Arrives-tu vraiment à lire tous les livres que tu nous conseilles? moi, ça me serait impossible, même l'hiver où il n'y a pas grand chose d'autre à faire!!! C'est vrai que je suis un peu
...paresseuse!


Bonne semaine A+



maudh 31/01/2011 12:55



a lire surement je suis sure que ca me plairait ..aussi je note ..bises et bonne journee



tinon 31/01/2011 10:38



Bonjour, ma chère Mimi, ma litteraire, me voici, sur ton blog, je vois que tu nous fais découvrir, ce que tu
lis, super pour ceux qui sont amateurs de lecture. Très jolie musique de fond. Je viens te remercier de ta bonne visite qui m'a faite très plaisir, de ton bon commentaire marrant, la musique du
zizi aurait animé vu mon article, hi ! hi ! lol ! mais, j'ai préféré, silencieux, hi ! hi ! pour les pensées, hi ! hi ! Je te souhaite un bon lundi, un bon début de semaine et une bonne fin du
mois. Au plaisir, mes amitiés, de très gros bisous de ta marseillaise.





 



Monica - et la mer .. 31/01/2011 10:36



1951   ahh  ces années là  n ' étaient pas encore  atteintes , par tous les désagréments actuels


 je pense que lmes gens vivaient bcq olus paisiblement ,  moins d e stresse aussi .


 c était le temps de vivre ......


 je le lirai volontier  bien que j ai attaqué un pavé  , ( pense à  demain )


 


 bises  et soleil sur  ma cote   je me sent revivre ..


 kénavo  ..



Alex 31/01/2011 10:08



Plus rapide ici... Voilà, c'est fait ! en détail plus tard... Bisous Domi et bonne journée sous le soleil provençal ?  Ciao bella ragazza, più mai di lacrime sul tuo viso... viva la dolce
vita, penso a te.



loulou le filou 31/01/2011 09:54



C'est la dolce vita chez toi !



trublion 31/01/2011 09:23



il me semble que le passé a gardé tout son charme, sa morale, une certaine quiétude qui nous change du stress de notre siècle, où tout va si vite qu' on n' a le temps de s' attcher à
rien.


Bonne journée Mimi


 gros bisous



Yanamar 31/01/2011 09:20



Encore quelques années, et tu n'auras plus besoin de te lever pour chercher ta croute..... tu en sera couverte, sans rien faire !


Eh ben j'y peux rien, moi ça m'fait rire. BISALADOMIKALAGRATOUILLE.



Yanamar 31/01/2011 09:09



Coucou la Matinale.


Chacun pise ce qu'il boit, moi c'est du Ricard. BISALADOMIKEGENREVIENPAKELAIDEJALEVEE.



Dominique84 31/01/2011 09:12



Tu as raison.... moi non plus ! hihi.. bisoyankiéstupéfait



michel 003 31/01/2011 09:03



bonjour dominique   ..j'espere que tu a passe un bon week-end... trés jolie article photo et commentaires   le temps aujourd'hui couvert  et frais  je te
souhaite un trés bon et beau debut de semaine a bientôt bises amicales michel003



ANTO' 31/01/2011 08:45



Salutè Dumè ,une époque qui me rappelle mon enfance et la Corse de l'époque qui ressemblait beaucoup à la Toscane voisine .Aurait fait un bon script pour de Sica


bonne journé bise



daniel.l 31/01/2011 08:30



bonjour! ce roman me fait immanquablement penser à "vacances romaines"...! forcément, ce n'est pas la même ville,ni tout à fait la même époque...(encore que deux
ans, ce n'est pas grand chose)...! mais l'ambiance est la même, vespa, et règles strictes..!bon lundi, à bientot, daniel!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents